Avez-vous déjà tenté de faire vous-même votre glace vegan ? Même si ça se démocratise de plus en plus chez certains glaciers, ce n’est pas toujours évident de trouver une bonne glace vegan. Alors quoi de plus simple que de la fabriquer soi-même ?

La première fois que j’ai goûté de la glace vegan, ça m’a rappelé cette fabuleuse glace minute que j’avais mangée une fois dans un restaurant où j’avais pris un menu moléculaire.

Le dessert était une glace réalisée avec de l’azote liquide que le serveur nous a préparé à table devant tout le monde. Cela consistait à prendre une purée de fruit frais, là en l’occurence c’était de la mangue, et ensuite de la fouetter énergiquement dans un saladier avec de l’azote liquide qui est à très basse température. La glace était prête en 2 minutes !

Ici le principe est le même sauf que là nous allons devoir congeler les fruits et les mixer, mais niveau goût c’est très ressemblant même si on a pas d’azote liquide. Si vous avez déjà testé vous verrez !

Le sorbet est-il toujours une glace vegan?

Souvent on pense qu’un sorbet est forcément vegan alors qu’on peut y trouver des ingrédients d’origine animale, comme du lait, du blanc d’œuf ou de la gélatine.
En Amérique du Nord on appelle cela des « sherbet ».

Cela faisait longtemps que je voulais faire des glaces maison, mais je n’ai pas de sorbetière. Du coup j’avais tenté d’en faire sans sorbetière, ouais… C’était pas mal mais ça ressemblait plus à un granité on va dire…

Il m’a fallu devenir vegan pour découvrir l’alimentation crue et donc forcément la glace vegan crue qui est un pur délice et en plus super simple à faire !

En gros, il suffit de congeler un fruit frais et ensuite de le mixer, et voilà la glace est prête ! C’est cru donc c’est vivant, nourrissant et plein de vitamines, pas besoin d’ajouter de sucre, ni de lait, et elles sont sans additif, sans colorant ou autres produits chimiques.

DIY Glace Vegan

Matériel nécessaire :

  • Sac congélation ou boite tupperware.
  • Un mixer à 2 lames (ou autre, mais ça me semble le plus simple)


Quelques recettes simples de glace vegan

Les fruits style banane, avocat ou mangue sont les fruits de bases à utiliser pour avoir une texture qui ressemble à une glace onctueuse, après il suffit d‘ajouter les ingrédients de votre choix.

Pour une glace vegan à la banane

  • Couper une banane (ou plusieurs bananes) en morceaux et congeler le tout 2h au moins.
  • Mixer les bananes congelées jusqu’à ce qu’elles soient homogènes.
  • Mettre dans un récipient et déguster immédiatement.

Vous verrez comme c’est surprenant rien qu’avec cette recette de base !

Glace banane vegan

Pour une glace vegan au chocolat

  • Mixer 2-3 bananes préalablement congelées
  • Ajouter du cacao en poudre « cru » (ou pas cru, tout dépend si vous voulez que ça soit 100% cru),
  • Vous pouvez ajouter des pépites ou des petits morceaux de chocolat, ainsi que de la coco râpée ou des noix de pécan écrasées pour un résultat plus gourmand.

Pour un sorbet vegan à la fraise

  • Congeler 1 à 2 bananes avec des fraises et mixer ensuite.
  • Ajouter éventuellement de la vanille, du citron ou même des herbes aromatiques, comme le basilic ou la menthe, c’est très bon avec la fraise.

Pour varier les plaisirs, il suffit de remplacer les fraises par un autre fruit.

Pour une version avec des fruits oléagineux

  • Mixer séparément au choix : des noix de cajou, des noix de pécan, des noisettes ou des amandes afin d’obtenir une purée végétale, sinon il en existe des toutes prêtes vendues en magasin bio.
  • Mixer 2 bananes congelées.
  • Ajouter 2 cuillères à soupe de purée d’oléagineux.
  • Ajouter éventuellement chocolat en morceaux ou cacao cru en poudre, avec des oléagineux entiers ou écrasés.

Si vous trouvez que la glace n’est pas assez sucrée, il est possible d’ajouter du sirop d’agave, du sucre coco, des dattes (à mixer avec la préparation), du sucre de canne, …

Il est possible aussi d’y ajouter un coulis, des pépites de chocolat, des copeaux de chocolat râpés en décoration sur la glace, ou tout simplement des fruits frais !

Pour une version gourmande « banane, chocolat, beurre de cacahuète »

Glace inspirée de la recette du super blog vegan « Hot for Food ».

glace vegan gourmande

  • Mixer 2 bananes congelées dans un blender jusqu’à obtenir des paillettes
  • Ajouter 2 cuillères à soupe de beurre de cacahuètes
  • 1 cuillère à soupe de sirop d’érable
  • Ajouter une poignée de fèves de cacao crues
  • Remixer le tout ensemble et déguster immédiatement


Du coup, en faisant cet article cela m’a inspirée avec ce qu’il me restait, j’ai donc préparé un sorbet à la pastèque :

glace vegan pastèqueglace vegan banane pastèque

  • Une pastèque entière (elle était petite)
  • 2 bananes.

Couper le tout et congeler quelques heures.
Mixer les fruits congelés jusqu’à ce que la glace soit homogène.
Ajouter de la menthe ciselée.

sorbet

Et voilà, un bon petit sorbet bien frais fait avec les moyens du bord ! :-)

 

 

 

Les confitures sont, pour moi, une véritable madeleine de Proust, particulièrement la confiture de kumquats. J’adorais, quand j’étais petite, passer l’été chez mes grand-parents. De nombreux fruits et légumes du soleil poussaient dans leur jardin, et lorsque ces fruits étaient en grande quantité ils finissaient soit en confiture soit en clafouti…
Les kumquats dans cette recette-ci ne viennent pas du jardin de mon enfance mais on me les a donnés gracieusement, elles viennent d’un jardin privé et elles sont 100% saines, sans pesticide et locales. Ce qui est bien avec les kumquats c’est qu’il y en a toute l’année, c’est comme les citrons ! Il me restait de la menthe trouvée au marché, du coup je me suis dit que ce serait peut-être une association originale qui changerait un peu.

Ingrédients :

  • 365 g de kumquat non traités
  • 220 g de sucre blond de canne (soit 60% de sucre du poids des fruit)
  • 10 cl eau (soit 30 % d’eau du poids des fruits)
  • Un petit citron non traité
  • 1 bouquet de feuilles de menthe et ses fleurs
  • 1 gaze stérile ou 1 boule à thé
  • 1/2 cuillère à café d’agar-agar (facultatif, ici je n’en ai pas mis)
  • Pots stérilisés

Il est possible de faire des confitures encore plus allégées avec 30 à 50% de sucre, mais c’est vraiment trop amère je trouve, pour des confitures d’agrumes en tout cas. Après c’est selon les goûts ! :-)

Pourquoi utiliser de la gelatine de porc alors que les fruits sont remplis de pectine végétale! Le zeste et la partie blanche des agrumes ainsi que les pépins sont riches en pectine, le trognon des pommes et leur peau également! Ici j’utilise les pépins des kumquats

Le jus de citron permet d’accélérer la prise de la confiture.

La stérilisation des pots ? Avec 60% de sucre comme dans la recette ici il ne devrait pas y avoir de problème de moisissure. Le pot se conserve un an en les lavant à l’eau chaude avec un peu de vinaigre d’alcool. Si vous faites une plus grosse quantité de confiture, et que vous ne la consommez pas dans l’année, par précaution, il est préférable d’ébouillanter vos pots !

Kumquats blanchis
Pépins gaz
Gaz
Kumquats épéppinées

Ébouillanter les kumquats 5 minutes pour retirer un peu de leur amertume, passer sous l’eau froide pour les refroidir, ensuite les épépiner, et mettre les pépins dans une gaze ou une boule à thé, puis presser le citron.

Il est possible aussi d’ajouter de l’agar-agar en fin de cuisson afin de gélifier encore plus la confiture. Attention à ne pas trop en mettre sinon la confiture sera trop ferme ! Mélanger l’agar-agar dans un petit récipient avec un peu de liquide de cuisson puis rajouter dans la casserole, faire bouillir une minute. L’agar-agar gélifiera la configure en refroidissant.

Préparation confiture

Mettre à cuire tous les ingrédients dans une casserole avec la gaze et le jus de citron, porter à ébullition puis baisser à feu doux et cuire pendant 1h.
Mixer le tout, sauf si on aime les morceaux entiers.

Une fois que la confiture est cuite, mixer la préparation et verser la confiture bouillante dans les pots, fermer et retourner le pot immédiatement pour créer le vide et stériliser l’air.

La menthe apporte une touche original à cette confiture, cela me donne d’autres idées d’association pour la prochaine fois :-)