Si toi aussi tu es devenu complétement accro à Netflix et tu tombes sur des émissions que tu ne pensais jamais regarder, tu comprendras d’où me vient l’inspiration pour cette recette de Poke Bowl Vegan !

Dernièrement je me suis prise de passion pour Terrace House, une émission qui suit 6 japonais dans leur vie de tous les jours (même si je m’étais promis de ne plus jamais regardé de « téléréalité »…).

Mais ma passion pour le Japon m’a fait transgresser cette règle et pour ne parler que du côté alimentation, je suis toujours autant impressionnée devant la beauté de leurs assiettes et le raffinement de leur cuisine ^^

Ça me donne envie de tester toutes ces recettes en version vegan ! Je fais déjà les sushis et les makis vegan ainsi que d’autres plats mais ça permet de découvrir bien plus de recettes comme le curry japonais par exemple. J’adore chercher l’histoire des plats et de comprendre leur origine et leur création.

Mais bon, allons y petit à petit. Pour la première recette j’ai choisi un plat qui vient d’Hawaï et dont l’histoire m’a beaucoup interpellé car c’est un mélange de cultures, c’est un plat inspiré du Chirashi japonais et du Ceviche d’Amérique Latine. 

Il s’agit du Poke bowl (prononcé Pokaï et qui veut dire « dés » en hawaïen) où j’ai décidé de mettre un mélange fusion Asie/Amérique Latine.

Dans la version traditionnelle hawaïenne, il s’agit de thon mariné avec les légumes de notre choix et du riz à sushi.

Le Poke Bowl change un peu des Veggie Bowl dont je vous avais déjà parlé dans cet article.

Si vous connaissez ma passion pour les cuisines du monde et d’ailleurs, c’est le Japon qui m’a permis d’apprivoiser l’alimentation végétale il y a 15 ans déjà avec leur cuisine extrêmement raffinée et saine.

J’adore découvrir de nouvelles saveurs et de nouvelles associations inspirées de plats traditionnels dans des pays lointains et qui bien souvent sont inconnus pour nos papilles.

Je vous propose ici une adaptation vegan de ce plat où le thon sera remplacé par de la pastèque marinée, et visuellement c’est assez troublant !

poke bowl vegan

Avant quand j’allais au restaurant japonais, je prenais souvent le midi une salade avec du poisson cru qui pouvait ressembler au Poke Bowl mais qui n’avait pas ce nom à l’époque.

Et dans cette salade il y a avait une sauce au gingembre que j’adorais particulièrement. C’est ce goût que j’ai tenté de reproduire ici avec ma sauce avocat-gingembre.

 

Poke Bowl Vegan

Ingrédients pour 2 Bowl

poke bowl vegan

Pour la marinade :

1 c. à soupe de sauce soja (tamari)

1 c. à soupe d’huile de sésame

1 c. à café de purée d’arachides

1 c. à soupe de sirop d’agave

1 pointe de wasabi (ajuster selon ses goûts) (1)

1 c. à café de gingembre mariné  (1)

quelques rondelles d’oignons nouveaux (la partie verte)

Pour le riz à sushi :

300 g de riz à sushi (1) + 300 ml d’eau

Pour le bowl :

1/2 pastèque (petite)

1/2 avocat

1 mangue

1 épi de maïs

1 feuille de nori (1) ou des algues paillettes

Graines de chia

Sauce soja

Huile d’olive

Pour la sauce :

1/2 avocat

1 c. à soupe de gingembre mariné

1 pointe de wasabi

le jus d’1/2 citron vert

1/2 c. à café de sauce soja (tamari)

 

Préparation

poke bowl vegan

  1. Dans une assiette creuse mettre tous les ingrédients pour la marinade et mélanger jusqu’à obtenir un liquide homogène
  2. Couper la pastèque en petits dés et les mettre dans l’assiette de la marinade. Bien enrober tous les morceaux et laisser reposer au réfrigérateur au moins 2h
  3. Pendant ce temps, cuire le riz à sushi (2)
  4. Couper l’avocat en deux et conserver une moitié pour faire la sauce. Avec l’autre moitié, couper des dés d’avocats.
  5. Éplucher la mangue et faire des tranches ou des cubes (3)
  6. Couper l’épi de maïs en petits tronçons et le faire revenir à la poêle dans de l’huile d’olive avec un peu de sauce soja
  7. Pour faire la sauce : mixer tous les ingrédients et rectifier l’assaisonnement si besoin
  8. Une fois le riz refroidi (ou tiède) et la pastèque marinée (4), installer tous les ingrédients dans un bowl
  9. Déposer la sauce au centre, ajouter la feuille de nori ciselée et les graines de chia

 

Notes

(1) Vous pouvez trouver le gingembre mariné, le wasabi, le riz à sushi et les feuilles de nori en magasin asiatique ou au rayon Saveurs du monde dans vos supermarchés ou en magasin bio.

(2) Pour la cuisson du riz, mettre 300 ml d’eau dans une casserole + les 300 g de riz. Couvrir la casserole, porter à ébullition puis mettre sur feu doux et cuire à couvert 8 minutes. Au bout des 8 minutes, laisser gonfler le riz sans retirer le couvercle pendant 10 minutes hors feu.

(3) Si vous souhaitez faire une rose de mangue comme sur la photo, il faut prendre un bon morceau, couper des tranches très fines puis les rouler pour former une rose.

(4) Vous pouvez garder la marinade pour assaisonner le riz car ici le riz n’est pas vinaigré comme un riz à sushi traditionnel.

Je ne vais pas faire dans l’originalité, tu as dû voir cette phrase déjà 40 fois en 3 jours et tu es déjà en mini-dépression post-rentrée !

Mais bon ça y est, le mois de septembre est arrivé et avec lui le retour au train-train quotidien.

Le boulot, l’école, la routine, les repas à préparer le soir quand on est crevé, le manque d’idée, la flemme …  tout ça tout ça …

Alors comme je sais ce que tu ressens, j’ai pensé à toi et j’ai compilé 5 recettes de pâtes vegan à préparer facilement et rapidement pour toute la famille (ou juste pour toi hein ne soyons pas réducteur), et qui te feront sortir des sentiers battus ! Je t’amène en Italie, en Inde, au Japon pour un tour du monde des pâtes vegan.

Cet été j’avais très souvent envie de plats simples et donc je faisais une grosse ratatouille pour la semaine, que je mangeais soit sur une pizza, soit sur des tranches de pain, soit avec des spaghettis ou des coquillettes. Je rajoutais un peu de crème de soja et de levure maltée et le tour est joué :) Délicieux et sans prise de tête !

Mais bon ici je te propose quand même des recettes un peu plus originales pour sortir de l’ordinaire et ravir tes papilles pour lutter contre la morosité qui nous atteint tous en ce début septembre…

Ces recettes peuvent être réalisées avec des pâtes avec ou sans gluten, au choix.

Cannelloni vegan

Ici j’ai préparé des cannellonis mais comme je ne trouve jamais de pâtes spéciales cannellonis, j’ai tout simplement pris des pâtes à lasagnes, que j’ai précuite à l’eau et roulée ensuite.

pâtes vegan

Ingrédients pour un grand plat

  • 250 de pâtes à lasagne
  • 2 gros poireaux
  • 1 oignon
  • 100 g de tofu fumé
  • 200 g de tofu soyeux

Sauce blanche

  • 100 g de noix de cajou (les faire tremper si possible pendant 2h)
  • 25 g de fécule de maïs
  • 120 ml de lait non sucré
  • 2 c. à soupe de levure maltée
  • 1 c. à café d’ail en poudre
  • 1/2 noix de muscade ( sinon en poudre)
  • Sel et poivre
  • 1 c. à soupe d’huile d’olive

Préparation

  1. Couper les poireaux en julienne et émincer les oignons
  2. Les faire revenir dans un peu d’huile d’olive
  3. Couper le tofu fumé en petits morceaux et les ajouter à la poêle et laisser mijoter à feu moyen une dizaine de minutes, si besoin ajouter un peu d’eau pour éviter que cela accroche.
  4. Une fois les poireaux cuits, ajouter le tofu soyeux, saler, poivrer et mélanger le tout
  5. Laisser revenir quelques minutes
  6. Préchauffer le cours à 210°C, T7
  7. Pendant ce temps, réaliser la sauce : mixer tous les ingrédients pour obtenir un mélange homogène et verser la préparation dans une casserole.
  8. Verser le mélange dans une casserole, démarrer à feu fort tout en mélangeant constamment à l’aide d’une spatule. Quand le mélange commence à prendre, baisser le feu et continuer à mélanger jusqu’à obtention d’une texture assez épaisse. Ajuster l’assaisonnement si besoin
  9. Précuire une à une vos feuilles de lasagnes dans une grande casserole d’eau pour qu’elles soient maléables
  10. Huiler un grand plat allant au four et déposer le mélange poireaux/tofu sur une feuille de lasagne puis la rouler. Répéter l’opération puis aligner les cannellonis dans le plat.
  11. Verser la sauce blanche au dessus, elle doit bien tout recouvrir
  12. Enfourner pendant 30 à 40 minutes
  13. Une fois cuit sortir le plat du four et saupoudrer de levure maltée. Vous pouvez également râper une carotte pour donner un peu de fraicheur. Servir avec une petite salade

 

Les pâtes Chana Dal (SG)

Encore une recette avec les ingrédients du placard. Depuis plusieurs mois, une collègue de Lorelei nous avait rapporté des lentilles spécial Dahl de son voyage en Inde mais je ne connaissais absolument pas ce type de lentilles et je ne les avais jamais encore cuisinées. En me renseignant sur le sujet, j’ai découvert que c’était en fait des petits pois chiches indiens. Personnellement j’appellerais ça des pois chiches cassés. Ils sont petits, sucrés et savoureux, ça n’a rien à voir ni avec les lentilles ni avec les pois chiches tels que nous les connaissons ! 

Je ne sais pas si c’est facile à trouver dans les épiceries spécialisées mais si vous ne les trouver pas, vous pouvez les remplacer par des lentilles corail.

Ça m’a donc donné envie de faire une recette aux saveurs indiennes, loin des plats de pâtes traditionnels italiens mais d’y ajouter aussi une touche asiatique en utilisant des vermicelles de riz :)

pâtes vegan

 

Ingrédients pour 3-4 personnes

  • 1 grosse courgette (500 g)
  • 1 oignon simiane (ou un oignon moyen)
  • 1 poivron rouge
  • 1 tomate
  • 1 mangue
  • 200 g de lentilles indiennes Chana Dal (ou lentilles corail)
  • 150 g de vermicelles de riz
  • 1 boite de lait coco
  • Ail en poudre
  • le jus d’un citron
  • Épices : 1 c. à café de fénugrec, 1 c. à café de curcuma, 1 pincée de gingembre, 1 pincée de curry, 1 pincée de piment
  • 2 c. à soupe de tamari (sauce soja salée)
  • Persil
  • Eau

Préparation

  1. Cuire pendant 10 minutes à l’auto-cuiseur les lentilles indiennes avec 400 ml d’eau, le mélange d’épice et l’ail en poudre (1)
  2. Couper les légumes en morceaux (sauf la mangue) et ajouter les légumes dans l’auto-cuiseur une fois que les lentilles sont cuites (2)
  3. Faire cuire à nouveau 5 minutes
  4. Puis ajouter le lait coco, le tamari, les vermicelles de riz et laisser couvert 5 minutes sans recuire en mode « Keep warm »
  5. Couper la mangue en morceaux et déposer les morceaux crus dans une assiette.
  6. Servir le mélange et ajouter le jus du citron et du persil

Notes :

(1) Si vous n’utilisez pas d’auto-cuiseur, il faut faire tremper les lentilles indiennes 1 heure avant de les cuire et les cuire pendant 20 minutes. Si vous utilisez des lentilles corail, vous pouvez les faire cuire normalement à la casserole 5-10 minutes.

(2) Si vous n’utilisez pas d’auto-cuiseur vous pouvez faire mijoter vos légumes normalement dans un grand faitout et mélanger tous les ingrédients pendant 15-20 minutes.

 

 

Les gyozas

Je ne sais pas si vous connaissez ces raviolis japonais mais ils font parties de mon top 3 des plats de pâtes. Je pensais que ça serait super compliqué à faire mais en fait c’est juste une pâte toute simple, qu’on remplit de la garniture de notre choix et après on fait griller à la poêle ou on cuit au four ou à la vapeur selon le mode de cuisson qu’on préfère.

gyozas vegan

Dans la recette déjà sur le blog ils sont à la ratatouille mais vous pouvez les garnir de plein de choses différentes selon les saisons et selon vos restes : poireaux, patates douces, courge, taro, chou, ciboulette, tofu …

Laissez votre imagination vous guider :)

Recette sur le blog ici : https://www.veganfreestyle.com/gyozas-a-la-ratatouille/

 

Lasagnes aux légumes d’été et lentilles Beluga

J’adore faire des lasagnes, je trouve que c’est un plat super simple, familiale et qui te permet d’avoir des restes pour le lendemain (ou pas …).

Ici j’ai fait des lasagnes avec les légumes de saison donc aubergines, courgettes, tomates mais quand l’hiver arrivera vous pourrez changer la recette pour y intégrer des légumes d’hiver : courge, patate douce, poireaux, épinards etc …

Bon par contre désolée je n’ai pas encore trouvé la formule magique pour faire une belle photo de lasagnes haha ! Mais promis elles sont délicieuses.

lasagnes vegan

Ingrédients pour 4 personnes

  • 160 g de feuilles de lasagnes (ou 8 feuilles) (avec ou sans gluten)
  • 50 g de lentilles beluga(1) (ou lentilles vertes)
  • 1 oignon simiane
  • 2 tomates moyennes
  • 1 petite aubergine
  • 1 petit courgette
  • 100 g de champignons de Paris
  • 1 ail
  • 200 g de sauce tomate (passata ou maison)
  • Herbes de Provence

Pour la sauce béchamel

  • 430 ml de lait soja
  • 1 ail
  • 1 c. à café de tamari
  • 1 c. à café de noix de muscade en poudre
  • 3 c. à soupe de levure maltée
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive
  • 50 g de fécule de maïs (ou 2 c. à soupe de farine de tapioca) (2)

Préparation

  1. Cuire les lentilles Beluga
  2. Préchauffer le cours 210°C – T7
  3. Émincer l’oignon et l’ail et les faire revenir dans un peu d’huile d’olive
  4. Couper la tomate, la courgette, l’aubergine en morceaux et les ajouter à la poêle. Faire dorer quelques minutes
  5. Émincer les champignons et les ajouter à la poêle
  6. Recouvrir le mélange de la sauce tomate passata, les herbes de Provence et laisser mijoter environ 10 minutes à couvert
  7. Pendant ce temps, préparer la sauce béchamel. Dans un mixeur, mettre tous les ingrédients et mixer pour obtenir un mélange homogène
  8. Verser le mélange dans une casserole, démarrer à feu fort tout en mélangeant constamment à l’aide d’une spatule. Quand le mélange commence à prendre, baisser le feu et continuer à mélanger jusqu’à obtention d’une texture assez épaisse de béchamel. Ajuster l’assaisonnement si besoin
  9. Prendre un plat allant au four et le huiler. Déposer une première couche de légumes et un peu de béchamel puis ajouter les feuilles de lasagnes. Renouveler l’opération jusqu’à qu’il n’y ait plus d’ingrédients et terminer par une couche de béchamel
  10. Enfourner pendant 30 à 40 minutes. À mi-cuisson vous pouvez badigeonner le dessus avec un peu d’huile d’olive pour lui donner un côté croustillant

Notes :

(1) La lentille Beluga est considérée comme le caviar des lentilles, elle est petite ronde, et noire et a une forte teneur en protéines, vitamines et minéraux.

(2) Normalement j’utilise toujours la farine de tapioca pour mes crèmes ou fromages végétaux mais je n’en trouve plus en ce moment du coup je propose ici une alternative avec la fécule de maïs.

 

Spaghettis sauce bolognaise

Je n’ai jamais été super fan des spaghettis sauce bolognaise en version omnivore, j’ai toujours trouvé l’odeur assez rebutante mais par contre je les adore en version vegan ! C’est super simple et rapide à faire et en plus on peut varier les ingrédients que l’on met dedans.

pâtes vegan sauce bolognaise

 

J’ai réalisé cette recette pour l’Association Végétarienne de France dans le cadre de la campagne 1,2,3 Veggie pour aider les gens à cuisiner des recettes végétales simples au quotidien.

Voir la recette sur : https://123veggie.fr/recette/spaghetti-sauce-bolognaise-vegetale/

 

Envie de plus d’idées pour des repas simples à faire sur 1 semaine ? pure vegan

Découvre le meal plan 7 jours Pure Vegan en cliquant ici.

 

Une recette bien estivale à vous proposer aujourd’hui : une tarte vegan façon tian aux légumes d’été. Je ne pensais pas la partager au début car c’était une recette sur le pouce mais vu son succès auprès de vous sur Facebook et Instagram je me suis dit qu’elle avait l’air de vous intéresser :)

L’idée m’est venue en souvenir d’un plat provençal que je mangeais très souvent chez mes grands-parents : le tian de légumes. Plat qui se fait normalement sans pâte et qui est d’ailleurs être naturellement vegan !

Le tian de légumes, ce sont de fines tranches d’aubergines, courgettes, tomates et oignons, des herbes de Provence et de l’huile d’olive, le tout cuit au four.

Et voilà la base de ma tarte pour cette recette. Plutôt facile non ? 

tarte vegan

Ici j’ai fait une légère variante pour cette tarte mais ça reste l’idée du tian-tarte :)

Ensuite reste la question de la pâte. Vous pouvez optez pour une pâte brisée ou une pâte feuilletée.

Personnellement j’ai déjà tenté de faire des pâtes feuilletées vegan mais le résultat n’était pas très concluant, puis avec cette chaleur, je vous laisse imaginer à quelle vitesse la margarine va fondre sous vos doigts !!

Donc pour cette recette de tarte vegan j’ai acheté une pâte feuilletée sans beurre en magasin bio mais on en trouve maintenant dans tous les supermarchés. Pour les sans gluten, on trouve également facilement des pâtes sans beurre et sans gluten.

Mais vous pouvez également réaliser une tarte à base de pâte brisée et je vais vous mettre ma recette de pâte brisée ci-dessous.

Recette de la tarte vegan façon tian

tarte vegan

Ingrédients :

  •  1 pâte brisée* (voir recette ci-dessous) ou feuilletée avec ou sans gluten
  • 2 courgettes
  • 1 aubergines
  • 1 poivron
  • 1 grosse tomate
  • Herbes de Provence
  • Huile d’olive
  • Sel & Poivre
  • Basilic frais

Préparation :

  1. Préchauffer le four à 180°C – T6
  2. Couper les courgettes et les aubergines en fines tranches
  3. Coupez le poivron en gros carrés
  4. Pré-cuire les courgettes, aubergines et poivron à la vapeur une dizaine de minutes (je préfère précuire car lorsque je les mets crus ça relâche trop d’eau)
  5. Pendant ce temps, couper la tomate en gros morceaux et la faire cuire tout simplement dans une casserole une dizaine de minutes avec un peu d’herbes de Provence et de sel. Réserver
  6. Déposer la pâte dans un plat allant au four et piquer le fond avec une fourchette
  7. Alterner chaque tranches : courgette, aubergine, poivron et recouvrir tout le fond de tarte avec les légumes
  8. Ajouter les herbes de Provence, le sel et un filet d’huile d’olive
  9. Enfourner 15 minutes à T6
  10. Au bout de 15 minutes, sortir la tarte et ajouter encore un filet d’huile d’olive pour que les légumes ne se dessèchent pas
  11. Enfourner à nouveau minimum 15 minutes
  12. Vérifier la cuisson de la pâte et des légumes, si ce n’est pas tout à fait cuit ajouter encore 5 à 10 minutes
  13. Déposé les morceaux de tomates que vous avez cuit préalablement dans la casserole sur la tarte avant de servir et ajouter du basilic ciselé. Ajuster l’assaisonnement si besoin.

 

Recette de la pâte brisée vegan :

Ingrédients

• 200 g de farine
• 4 cl d’huile d’olive
• 10 cl d’eau tiède
• Herbes de Provence (option)

Préparation

1. Allumer le four T7 (210°)
2. Mélanger la farine avec les ingrédients.
3. Travailler la pâte et former une boule
4. Filmer avec du papier transparent la boule et la laisser reposer au réfrigérateur
au moins 30 min
5. Étaler la pâte et l’installer dans un plat à tarte
6. Pré-cuire 10 minutes au four T6 (180°)
7. Garnir la pâte (voir ci-dessus)
8. Cuire pendant 30 minutes

 

Vous pouvez bien évidemment imaginer des variantes pour cette recette avec d’autres légumes et vous pouvez la servir aussi bien à l’apéro, qu’en pique-nique ou en repas sur le pouce accompagné d’une bonne salade fraîcheur !

70 recettes à partager pour un apéro convivial 

Il y a quelques jours un nouvel ebook est disponible sur Vegan freestyle : Chill Vegan !

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir une de mes recettes coup de cœur uniquement disponible sur l’ebook : le fromage de pesto.

Ce fromage frais vegan est vraiment votre allié pour tout apéro ! Il peut s’utiliser dans tellement de recettes et il est tellement facile à faire, en quelques minutes à peine. 

En plus, vous pouvez le conserver au frais quelques jours, il va s’affiner, comme les vrais fromages ;-)

Personnellement je le mange limite à la cuillère !! ou alors tel quel sur des toasts ou dans des roulés !

Mais il sera aussi délicieux dans des verrines ou dans des ravioles crues. Vous retrouverez toutes ces recettes dans notre ebook.

Et pour les plus gourmands, je vous donne d’autres astuces ! Vous pouvez aussi utiliser ce fromage de pesto dans des pâtes mais surtout avec des spaghettis de courgettes crues (super rafraîchissant en été), sur des pizzas ou encore dans vos sandwichs !

Vous aurez de quoi vous amuser en cuisine !

Cliquez sur l’image pour télécharger la recette en format PDF imprimable tiré de l’ebook Chill Vegan, ou retrouvez la recette ci-dessous.

fromage de pesto

 

INGRÉDIENTS

• 100 g de noix de cajou • 1 c. à soupe de tamari • 1 c. à soupe de levure maltée (ôter si sans gluten)
• 1 c. à café d’ail en poudre • 1 c. à café d’oignon en poudre • 1 c. à soupe de jus de citron ou de vinaigre de cidre • 30 g de basilic frais
 

PRÉPARATION

1. Faire tremper les noix de cajou pendant 2 heures minimum dans de l’eau tiède
2. Mixer tous les ingrédients ensemble. Si ce n’est pas assez liquide, ajouter un peu de
crème végétale ou de l’eau.
3. Conserver au frigo pendant 2 heures minimum.

 

Cette recette vous a plu ? Découvrez plus de 70 autres recettes d’apéro dans l’ebook Chill Vegan.

chill vegan
Cliquez ici pour découvrir l’ebook

Le Printemps est la saison idéale pour les artichauts. J’imagine que comme moi, vous avez tous eu l’habitude des gros artichauts à cuire dans l’eau, à manger le bas des feuilles avec une vinaigrette puis à partager le cœur. Et que vous n’imaginez pas qu’il existe bien d’autre manière de cuisiner l’artichaut !

C’est un légume que j’ai redécouvert en végétalisant mon alimentation et maintenant je les aime aussi bien crus que cuits et dans de nombreux différents types de plats !

cuisiner l'artichaut

Mais d’abord, qu’est-ce qu’un artichaut avec son aspect si spécial ? En réalité, il s’agit d’une évolution botanique du chardon, cette jolie fleur violette et piquante, symbole de l’Écosse ! Il est principalement cultivé en Bretagne (Camus breton) et dans le Sud de la France (Violet de Provence).

Quels sont les bienfaits de l’artichaut ?

L’artichaut est un aliment très intéressant car gorgé d’anti-oxydant et de minéraux. Il est riche en fer, en potassium et en vitamine C et B9. Idéal si vous cherchez à rebooster votre corps.

Comment préparer l’artichaut ?

Cela va déjà dépendre du type d’artichaut.

L’artichaut de Bretagne ne se consomme jamais cru ! Il est préférable de le cuire à la vapeur ou à l’eau pendant 30 à 40 minutes (selon la grosseur). Ensuite, vous pouvez retirer ses feuilles et les déguster avec une vinaigrette puis utiliser le cœur pour des préparations comme les pâtes, le riz, les pizzas ou simplement tel quel à l’apéro. Attention, l’artichaut cuit ne se conserve pas, il devient toxique, mangez le immédiatement !

L’artichaut de Provence ou artichaut Poivrade se consomme principalement cru. Pour le préparer il faut couper la queue des artichauts et le sommet des feuilles. À l’aide d’un couteau bien aiguisé, enlever les feuilles et tourner autour du cœur jusqu’à avoir ôté toutes les feuilles. Il vous restera alors le cœur, si les artichauts sont très petits, il n’y aura même pas de foin à enlever. Ensuite, découper le cœur en 4 puis faire de fines lamelles comme pour faire un carpaccio et mettre immédiatement un filet de citron pour éviter l’oxydation qui est très rapide.

Si votre artichaut de Provence est un peu plus gros, vous pouvez le cuire à la vapeur environ 10-15 minutes, retirer les feuilles que vous pouvez manger comme pour un artichaut normal et conserver le cœur pour d’autres préparations.

Dans cet article, je vais vous proposer 2 recettes d’artichaut crus et 1 recette d’artichaut cuit.

Comment est utilisé l’artichaut dans la cuisine vegan ?

En général, de par son aspect et même un peu son goût, l’artichaut peut être utilisé en cuisine végétale en remplacement du crabe. Comme vous pouvez le voir sur la recette de salade fraîcheur, sa ressemblance avec du crabe ou du thon est assez bluffante !

cuisiner l'artichaut

L’artichaut s’utilise aussi pour faire des « crab cakes » vegan, ces petits beignets américains. J’ai testé une fois mais ma recette est à peaufiner donc je ne la partagerai pas ici. Mais mélangés à l’aneth, vos cœurs d’artichaut peuvent avoir une ressemblance assez troublante avec le crabe aussi bien au niveau de la texture que du goût.

3 recettes végétales pour cuisiner l’artichaut

 

cuisiner l'artichaut

Pour ce plat, je me suis inspirée des saveurs bien méditerranéennes à savoir les artichauts, les petites courgettes que je récupère quand je fais des fleurs de courgette, des olives de Nice et de la sauce tomate de mon petit producteur bio. C’était donc un plat « retour de marché » :)

Recette pour 2 personnes – Temps de préparation/cuisson : 35 minutes environ

 

Pennes aux artichauts, petites courgettes et olives
Print
Ingredients
  1. 300 g de penne (avec ou sans gluten)
  2. 8 mini-courgettes (1)
  3. 1 artichaut violet
  4. 8 olives
  5. 1 ail
  6. 20 cl de sauce tomate
  7. Coriandre ou persil frais
  8. Quelques feuilles de salade (laitue, jeunes pousses, roquette...)
  9. 1/2 jus de citron
  10. Sel & Poivre
Instructions
  1. Cuire à la vapeur l'artichaut violet en entier pendant 10 à 15 minutes (2)
  2. Pendant ce temps, cuire les pennes pendant le temps indiqué sur l'emballage
  3. Dans une poêle, verser la sauce tomate, ajouter les mini-courgettes et l'ail émincé et laisser mijoter une dizaine de minutes. Les mini-courgettes cuisent très vite. (3)
  4. Quand l'artichaut est cuit, enlever les feuilles (que vous pouvez garder pour manger en entrer) et tourner l'artichaut pour récupérer le cœur (comme expliqué dans l'introduction de l'article). Citronner immédiatement le cœur puis couper le en petits morceaux.
  5. Dans une assiette, déposer quelques feuilles de salade, les pâtes, les courgettes et la sauce tomate. Ajouter les morceaux d'artichaut, les olives et les herbes aromatiques. Assaisonner si besoin.
Notes
  1. (1) Si vous n'avez pas de mini-courgettes vous pouvez en prendre une normale et la couper en rondelles
  2. (2) Pour vérifier la cuisson d'un artichaut, essayer d'enlever les feuilles qui se trouvent à la base, si elles résistent c'est que ce n'est pas encore cuit. Laisser plus longtemps.
  3. (3) Cette recette a été réalisée sans huile mais si vous le souhaitez vous pouvez faire dorer les petits courgettes et l'ail à l'huile d'olive avant de verser la sauce tomate.
Vegan freestyle https://www.veganfreestyle.com/

 

 

cuisiner l'artichaut

Grande fan des chirashi avant d’être vegan, je me suis inspirée de ce plat japonais. Simple et rapide à faire quand on a la flemme ou quand on n’a pas envie de se lancer dans la préparation des makis.

Recette pour 2 personnes – Temps de préparation/cuisson : 20 minutes environ

Chirashi au cœur d'artichaut
Print
Ingredients
  1. 250 g de riz Jasmin Demi-complet (1)
  2. 1 artichaut violet (poivrade) (2)
  3. 1/2 ou 1 c. à soupe de Tamari (+ eau) (3)
  4. 1 c. à soupe de vinaigre de cidre
  5. 1/2 c. à café de wasabi
  6. Paillettes d'algues (option)
  7. Le jus d'un citron
  8. Graines de sésame (option)
  9. Coriandre fraîche (option)
Instructions
  1. Mettre le riz dans une casserole avec 2 fois son volume en eau. Couvrir, porter à ébullition et mettre sur feu doux une fois que ça bout. Cuire pendant 10 min. Laisser reposer pendant 10 minutes après cuisson le riz va continuer de gonfler.
  2. Préparation de l'artichaut cru : Couper la queue, tourner l'artichaut : enlever les feuilles à l'aide d'un couteau, tailler à la base des feuilles, enlever la partie verte des feuilles. Couper l'artichaut en 4 puis faire de fines tranches. L'artichaut s'oxyde très vite badigeonner du citron sur le coeur et les tranches au cours de la préparation.
  3. Une fois que le riz est cuit, l'installer dans un bol puis déposer les tranches d'artichaut dessus.
  4. Assaisonner le tout d'une vinaigrette : Mélanger le tamari, le vinaigre de cidre, le wasabi, les paillettes d'algues, le reste du citron (4)
Notes
  1. (1) Le riz Jasmin est un riz thai, vous pouvez utiliser du blanc ou complet. Le riz à sushi marche aussi.
  2. (2) L'artichaut violet est un artichaut qui peut se déguster cru. Sinon utilisez des artichauts en boite ou faites cuire les artichauts s'ils sont gros.
  3. (3) Diluez le Tamari avec de l'eau si vous trouvez que c'est trop salé.
  4. (4) Les gourmand(e)s peuvent ajoutez une cuillère à soupe de beurre d'oléaginaux (Tahini, cacahuète, cajou...) ou mixez 20 g de noix de cajou avec la vinaigrette.
Vegan freestyle https://www.veganfreestyle.com/

 

 

 

Salade d’artichauts violets crus et pommes de terre nouvelles

cuisiner l'artichaut

Cette recette a été élaborée dans le cadre de l’initiative 1,2,3 Veggie de l’Association végétarienne de France et vous pouvez la retrouver en intégralité sur leur site en cliquant ici.

 

Cette année pour la Saint Valentin, j’avais envie de faire simple. Alors si vous cherchez un menu de Saint Valentin vegan, sans prise de tête, un menu « pour les nuls » vous êtes au bon endroit. Plus besoin de se creuser la tête pour trouver le resto idéal ou de devoir prendre son après-midi pour préparer le repas, avec ce menu vous pouvez tout préparer la veille, et chaque plat est prêt en 10 minutes !

Rapide et simple ne veut pas dire sans goût ni sans classe ;-) Je vais vous donner quelques astuces pour présenter ces plats simples de manière chic !

Ce menu de Saint Valentin vegan est également sans gluten, sans soja et sans huile (oui tout ça haha) mais avec plein d’autres trucs trop bons promis !

Et puis si vous n’aimez pas la St Valentin, comme moi qui ne suis pas particulièrement fan de cette fête, pas de soucis, c’est quand même une bonne occasion pour se régaler ;-)

Commençons avec l’entrée, une mise en bouche toute rose à base de betterave. Présentée dans une mini verrine avec quelques pousses, ça fait tout de suite classe.

En plat, que des ingrédients très simples, qui ne nécessitent quasiment aucune cuisson si vous avez cuit la veille vos patates douces. À assembler et réchauffer last minute puis à dresser accompagné d’une rose d’avocat et de sauce sriracha.

Et enfin en dessert, une des recettes les plus simples et les plus inratables de la terre : la panna cotta vegan ! Avec deux saveurs idéales pour la St Valentin : le chocolat et la passion !

Une mise en bouche toute rose

saint valentin vegan

Ingrédients pour 2 entrées

  • 150g de betterave cuite
  • 150g de pois chiche
  • 10cl de crème végétale
  • 5 cl d’eau
  • 1 c. à soupe de purée de cacahuètes
  • 1 pincée de gingembre
  • 1 pincée de piment
  • un peu d’ail en poudre
  • un peu de persil
  • 1 c. à café de sauce soja Tamari
  • Quelques pousses pour la décoration

Préparation

  1. Mettez tous les ingrédients (sauf les pousses) dans un mixeur
  2. Mixez jusqu’à obtention d’une crème onctueuse
  3. Versez dans des petites verrines et ajoutez des herbes/pousses sur le dessus

 

Patates douces pimentées aux saveurs mexicaines

saint valentin vegan

Ingrédients pour 2 personnes

  • 2 grosses patates douces déjà cuites
  • 100g de maïs
  • 100 g de haricots rouges
  • 1 avocat mûr
  • Sauce sriracha
  • Persil ou coriandre

Préparation

  1. La veille, cuisez au four vos patates douces entières pendant une heure environ
  2. Le jour J, pré-chauffez votre four à 180° (T6)
  3. Coupez les patates douces en 2 et sur chaque face déposez les haricots rouges et le maïs
  4. Enfournez une dizaine de minutes
  5. Pendant ce temps, réalisez vos roses d’avocat. Si vous n’en avez jamais fait, cliquez ici pour voir un petit tuto en vidéo .
  6. Sortez les patates douces, déposez les dans l’assiette, ajoutez la rose d’avocat et arrosez vos patates de sauce sriracha
  7. Ajoutez quelques herbes aromatiques

Panna cotta vegan choco-passion

saint valentin vegan

Ingrédients pour 2 panna cotta

  • 125 ml de crème de coco
  • 100 ml de lait végétal (ici riz-coco)
  • 1/2 c. à café d’agar-agar
  • 2 c. à soupe de sucre complet (30g)
  • 2 fruits de la passion
  • Cacao en poudre

Préparation

  1. Dans une casserole, sur feu moyen, mettez la crème de coco, le lait et le sucre et faites chauffez quelques instants jusqu’à ce que le mélange soit homogène
  2. Ajoutez l’agar agar en pluie et portez à ébullition quelques secondes
  3. Retirez du feu et versez dans 2 ramequins en forme de dôme
  4. Réservez au frigo au moins une nuit
  5. Le lendemain, démoulez les panna cotta dans une assiette et saupoudrez-les de poudre de cacao à l’aide d’un tamis
  6. Coupez les fruits de la passion en 2, déposez une moitié sur le haut du dôme et laissez l’autre dans sa coque sur l’assiette

Et voilà, le tour est joué ! 3 recettes prêtes en 10 minutes maximum pour une Saint Valentin vegan afin que vous vous régaliez sans cruauté !