Les pizzas … addict un jour, addict toujours. Qui ne bave pas devant une pizza vegan à la bonne odeur de feu de bois ?

Si vous me suivez sur Instagram, vous savez que je suis définitivement une pizza girl !

Chacun a ses préférences, pâte fine, pâte épaisse, bien garni ou alors toute simple, base crème ou base tomate.

Moi je suis de la team pâte bien épaisse avec une belle croûte à la fois mœlleuse et croustillante. Je rêve d’avoir un four à pizza pour retrouver ce petit goût unique, mais en attendant je me contente de mon four.

Aujourd’hui je ne vais pas partager de recette de pâte mais vous pouvez retrouver une recette de pâte express ici, une recette de pâte au petit épeautre ici mais la recette que je préfère par dessus tout est une pâte bien épaisse et croustillante disponible ici avec 2 autres recettes de pizza inédites .

Niveau garniture, à la base j’étais assez classique mais maintenant j’aime bien mettre plein de choses bizarres dans ma pizza :)

Dans cet article j’ai décidé de partager avec vous 7 idées de garniture différentes pour vos pizzas vegan, et il y en aura pour tous les goûts et pour toutes les saisons !

 

Pizza vegan saveurs Tex Mex

Quand tu as envie de saveurs Tex-Mex, pourquoi ne pas les mettre sur une pizza ?!

C’était un soir où l’on a fait le tour des placards, il restait un épi de maïs et on avait envie d’une pizza. Ni une, ni deux … on a opté pour une pizza tex-mex. Nous n’avions pas d’avocat ce soir-là, mais je vous conseille grandement d’ajouter des tranches d’avocat en fin de cuisson :)

 

Ingrédients

  • 1 pâte à pizza maison ou du commerce
  • 1 poivron rouge
  • 1 épi de maïs ou une petite boite de maïs
  • Une poignée de haricots rouges cuits
  • 1 sauce tomate épicée (vous pouvez y ajouter de la sauce sriracha par exemple)
  • 1 sachet de râpé vegan (ici Bioveg spécial pizza)
  • 1 avocat (option)

Préparation

  1. Couper le poivron en lamelles
  2. Dans une poêle, les faire revenir dans un peu d’huile
  3. Préchauffeur le four à la température maximum
  4. Installer votre pâte sur une plaque allant au four
  5. Déposer un peu de sauce tomate sur le fond, et disposer les poivrons, les haricots rouges et le maïs sur la pizza
  6. Déposer le fromage sur les légumes
  7. Enfourner la pizza environ 10 minutes, surveillez bien la cuisson pour que ça ne brûle pas
  8. Une fois cuite, déposer quelques tranches d’avocat sur le dessus

 

Pizza vegan Spicy Pepperoni

J’ai un peu honte de l’avouer aujourd’hui, mais la pizza au chorizo faisait partie de mes préférées dans mon ancienne vie … Alors quand j’ai découvert le chorizo vegan, j’ai décidé de recréer l’évènement en mode sans cruauté. Et devinez quoi ? C’est 1000 fois meilleur !!

 

Ingrédients

  • 1 pâte à pizza maison ou du commerce
  • 1 poivron rouge
  • 200 g de champignons
  • 1 chorizo vegan (ici Gran Chorizo de Wheaty)
  • Huile piquante
  • Herbes de Provence

Pour la base fromagère pimentée

  • 75 g de noix de cajou mixées avec 50 cl d’eau
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre
  • 1 gousse d’ail
  • 20 g de levure maltée
  • 1 pincée de piment
  • 2 cuillères à soupe de farine de tapioca

Préparation

  1. Préchauffeur le four à la température maximum
  2. Mettre tous les ingrédients de la base fromagère dans un mixeur et mixer quelques instants
  3. Verser le mélanger dans une petite casserole et faite chauffer
  4. Mélanger sans s’arrêter à feu vif jusqu’à obtenir des petits bouillons et que la sauce commence à épaissir. Une fois que la sauce s’est épaissie, la retirer du feu et la verser sur la pâte à pizza
  5. Couper le poivron et les champignons en lamelles
  6. Dans une poêle, les faire revenir dans un peu d’huile
  7. Une fois cuits, les déposer sur la base fromagère puis ajouter les rondelles de chorizo vegan et un peu d’herbes de Provence
  8. Enfourner la pizza environ 10 minutes, surveillez bien la cuisson pour que ça ne brûle pas
  9. Ajouter un peu d’huile pimentée avant de servir pour un effet super spicy !

 

Pizza Tartiflette & chips de pommes de terre

Une de mes combo préférées pour l’hiver ! Le mélange entre la pomme de terre, les champignons, les oignons caramélisés et une sauce fromagère fumée vous transportera dans un chalet à la montagne (oui rien que ça :) )

 

La recette de cette pizza est disponible sur le site 1,2,3 Veggie et a été réalisée dans le cadre de la campagne menée par l’Association végétarienne de France. Cliquez ici pour découvrir les ingrédients et la recette.

Pizza aux légumes d’hiver

Souvent on a tendance à préférer les légumes d’été pour les pizzas, mais on peut quand même utiliser certains légumes d’hiver. La preuve avec cette pizza à base de blettes, d’oignons et de champignons !

Ingrédients

  • 1 pâte à pizza maison ou du commerce
  • Une petite botte de blettes
  • 200 g de champignons pleurotes
  • 1 oignon rouge
  • 1 sauce tomate maison ou en pot
  • 1 fromage végétal (option)
  • Herbes de Provence

Préparation

  1. Préchauffeur le four à la température maximum
  2. Couper les blettes (feuilles et côtes), l’oignon et les champignons en petits morceaux
  3. Dans une poêle, les faire revenir dans un peu d’huile
  4. Déposer la pâte à pizza sur une plaque allant au four et mettre la sauce tomate à la base
  5. Ajouter les légumes cuits puis le fromage végétal et les herbes
  6. Enfourner la pizza environ 10 minutes, surveillez bien la cuisson pour que ça ne brûle pas

Pizza aux légumes d’été

Passons maintenant à ma pizza chouchoute en été ! Celle qui fait que je me réjouis à la vue d’une aubergine ou d’une courgette au marché, le tout relevé par du bon basilic frais !

 

Ingrédients

  • 1 pâte à pizza maison ou du commerce
  • 1 courgette
  • 1 aubergine
  • 1 poivron
  • quelques champignons de Paris
  • sauce tomate maison ou du commerce
  • un fromage vegan (ici creamy risella)
  • quelques feuilles de basilic
  • huile d’olive

Préparation

  1. Couper la courgette et l’aubergine en long pour obtenir de grandes lamelles
  2. Couper les poivrons en lamelles
  3. Émincer les champignons
  4. Préchauffer le four à la température maximale
  5. Dans une poêle, faire revenir les poivrons et les champignons dans un peu d’huile
  6. Dans une autre poêle, faire griller les lamelles de courgette et d’aubergine (séparément de préférence)
  7. Installer votre pâte sur une plaque allant au four
  8. Déposer un peu de sauce tomate sur le fond, et disposer tous les légumes sur la pizza
  9. Couper votre fromage vegan en tranche et les mettre sur les légumes
  10. Enfourner la pizza environ 10 minutes, surveillez bien la cuisson pour que ça ne brûle pas
  11. Une fois cuite, déposer quelques feuilles de basilic sur le dessus

Mini pizza sans gluten

Une recette plutôt estivale à base d’avocat, de figues et de fromage végétal au goût de bleu.

Mini pizzas

Cliquez ici pour découvrir la recette

 

Pissaladière

La pizza niçoise par excellence, à base de pâte à pain et d’oignons caramélisés accompagnée de petits olives de Nice ! Découvrez ma recette légèrement revisitée.

pissaladière

Cliquez ici pour lire la recette

 

Voilà un petit tour d’horizon non exhaustif de ce que vous pouvez mettre dans vos pizza végétales ! J’ai encore plein d’autres idées à partager avec vous, il y a tellement de possibilités pour se régaler avec une bonne pizza :)

Et toi, quelle est ta garniture préférée ? N’hésite pas à partager tes recettes en commentaire :)

Ça vous est déjà arrivé de vous réveiller seulement 10 minutes avant de devoir partir ? Avouez-le, qui n’a pas déjà appuyé 4 fois d’affilés sur le bouton « Snooze » de son téléphone quand le réveil se met à sonner ?

Jusqu’à se retrouver au pied du mur, d’ouvrir son frigo, scruter les étagères, voir un reste de salade, quelques légumes pas cuits et un bout de tofu qui trempe.

Et là il faut se rendre à l’évidence : on a absolument rien à apporter pour son repas du midi.

On va devoir encore acheter un truc dans le magasin du coin, alors qu’on pourrait avoir une bonne petite lunchbox vegan maison et tellement plus économique !

C’est un sentiment que je connais bien, ayant la fâcheuse tendance à programmer mon réveil 15 minutes avant mon départ…

Alors le matin avant de partir, si j’ouvre le frigo et que j’ai complétement oublié de préparer ma gamelle, je ressens une sorte de culpabilité mêlée à la joie …

Car je sais que ça veut dire que je vais pouvoir aller m’acheter une petite tartinade, du pain et des tomates cerises… Et une petite barre chocolatée Vego (elles viennent d’arriver dans mon magasin bio, c’est mal… très très mal….)

Alors oui c’est mon petit plaisir coupable, mais avouons-le : je ne peux pas me nourrir tous les jours de tartinade et de Vego….

Donc pour que cela ne nous arrive plus (enfin pas trop souvent…) je vais vous donner des petites astuces pour préparer facilement un repas à emporter le midi sans prise de tête et sans des heures de préparation.

Comment préparer la lunchbox vegan parfaite ?

Choisissez un moment dans la semaine où vous êtes le plus disponible, par exemple le dimanche, un soir où vous rentrez tôt. Ça sera l’idéal pour se lancer dans les préparations de vos petites lunchbox ou même pour les repas en général d’ailleurs. Ça permet de gagner énormément de temps. Après vous serez tranquille pour plusieurs jours.

Astuce n°1 : Cuisez vos céréales et vos légumineuses à l’avance. À moins de les acheter déjà cuites les légumineuses demandent du temps (en général une heure de cuisson) alors profitez d’un jour tranquille à la maison pour cuire vos pois chiches, vos haricots rouges (petit conseil, ajoutez une feuille de kombu lors de la cuisson, cela aide à mieux les digérer), vos lentilles, votre boulgour, votre riz etc… Faites-en en grande quantité puis congelez-les (les légumineuses) ou conservez-les au frigo pour une utilisation dans la semaine.

Astuce n°2 : Vous pouvez également cuire vos légumes. Faites les compositions qui vous plaisent. Par exemple choisissez un légume féculent : le butternut, la patate douce, la pomme de terre puis choisissez un légume vert : épinard, blette, brocoli, etc… et adaptez-vous selon les légumes de saison. Ajoutez aussi un légume qui donnera du goût comme le champignon. Utilisez des épices qui vous plaisent, variez-les pour avoir des saveur différentes : curry, chili, fenugrec, etc… Ajoutez de l’oignon et de l’ail au tout. Ajoutez de la crème végétale éventuellement. Une fois cuits, conservez les légumes au frigo et ils seront prêts pour vos lunchbox de la semaine.

Astuce n°3 : Ayez toujours de la verdure sous la main : des feuilles d’épinards, de la salade, des bouquets de mâches, des herbes aromatiques. Cela donnera de la fraîcheur à vos plats et vous apportera encore plus de vitamines A et C ainsi que du fer, du calcium et du magnésium.

Astuce n°4 : Préparez vos sauces à part dans un petit pot. Déjà ça évite que ça coule partout dans le sac (je suis assez familière de ce type de mésaventure…) et en plus ça évite de « fatiguer » vos salades.

Astuce n°5 : Apportez des fruits secs et des oléagineux à grignoter dans la journée pour avoir une touche sucrée et de l’énergie. Vous pouvez aussi les ajouter à vos plats.

Astuce n°6 : Si vous souhaitez avoir un repas « complet » en mode vegan, le mieux est d’associer les céréales, les légumes et les légumineuses. Mais ce n’est pas une obligation, vous pouvez choisir seulement 2 ingrédients sur trois.

La lunchbox vegan complète par excellence est le buddha bowl. Dans un buddha bowl, on met un petit peu de tout, ça nous permet en un seul repas de manger quasiment toutes les catégories d’aliments. À présenter dans une « Mason Jar » ou simplement dans une boite tupperware (plus facile à manger quand même), le buddha bowl pourra vraiment être l’allié de vos repas à emporter. Je n’en ai pas fait ici mais dans cet article, retrouvez en cliquant ici –> 5 recettes de buddha bowl à préparer !

 

5 idées de lunchbox vegan pour le midi

Je vous ai préparé 1 semaine type  de lunchbox vegan.

Il y en a pour tous les goûts, la lunchbox prête en 10 minutes chrono, la lunchbox pour faire palir de jalousie vos collègues, la lunchbox « non ce soir on ne se ressert pas, c’est ma gamelle pour demain » ou encore la lunchbox sandwich parce que les sandwichs c’est la vie :-)

Lundi : Classy makis

lunchbox vegan

Démarrons la semaine sur une touche positive.

Le dimanche vous avez eu le temps, vous avez fait des makis en nombre important et vous en avez gardé de côté pour le lendemain.

Bien installés dans leur petite bento box, accompagnez-les de sauce soja, de wasabi et de gingembre.

Pour simplifier, je prends un petit pot, je mets la sauce soja, quelques morceaux de gingembre mariné, j’ajoute le wasabi et je mélange. Comme ça vous avez une sauce avec du goût et seulement 1 pot. Si vous êtes adepte de sauce sucrée, ajouter du sirop d’agave à votre mélange ou même de la purée de cacahuète pour les gourmands et le tour est joué.

Vous pouvez prendre une petite salade pour apporter un peu de fraîcheur avec des noix de cajou et des dattes pour les accompagner.

Ingrédients :

  • Riz à sushi
  • 1 avocat
  • 1/2 concombre
  • 2 ou 3 feuilles de nori
  • Vinaigre de riz ou de cidre

J’ai déjà écrit un article sur « Comment faire des makis ? » Cliquez ici pour le lire.

Mardi : Pasta rosso

lunchbox vegan

Un plat express par excellence. Il vous suffit de cuire les pâtes de votre choix, ajouter de la sauce tomate toute prête ou maison et des cubes de tofu rosso revenus ou non au préalable. Déposez quelques feuilles de basilic à la fin.

Si vous avez un peu plus de temps, ajoutez une petite poêlée de légumes sautés : courgettes, carottes ou champignons.

Ingrédients :

  • 150 à 200g de pâtes (selon votre appétit)
  • 100 g de tofu rosso
  • 1 petit pot de sauce tomate
  • Herbes aromatiques au choix

Mercredi: Riz & légumes

lunchbox vegan

Ce plat peut totalement être un plat reste. La veille, faites une marmite de légumes. Cuisez du riz. Le soir même ou le lendemain il ne vous reste plus qu’à assembler les deux dans votre lunchbox. Parsemer de graines de sésame.

Ingrédients :

  • 150 à 200g de riz cuit (selon votre appétit)
  • 1 petite patate douce
  • 1 courgette ou 1 bout de courge
  • quelques champignons
  • 1 poivron
  • 1 cas de curry
  • 1 cas de sauce soja
  1. Faire revenir tous les légumes préalablement coupés en morceaux dans un bouillon d’épices de curry et de la sauce soja.
  2. Quand les légumes sont cuits, gardez-les dans leur jus.
  3. Servir avec du riz.
  4. Assaisonnez si besoin.

 

Jeudi : Sandwich express

lunchbox vegan

Ingrédients :

  • 2 tranches de pain
  • 1 tofu à la japonaise (tranche de tofu qu’on trouve en magasin bio)
  • 1 cas de moutarde à l’ancienne
  • 2 tranches de fromage végétal
  • quelques feuilles de salade

À garder pour les matins de rush. Deux tranches de pain, une sauce au choix (ici moutarde à l’ancienne), un tranche de tofu au choix (optez pour le tofu fumé ça donnera plus de goût), une tranche de fromage végétal (optionnel) et des feuilles de salade au choix (ici mâche). Et voilà le tour est joué en 5 minutes chrono ! Faites-en plusieurs selon votre appétit.

 

Vendredi : Tarte aux légumes gourmands

lunchbox vegan

Un petit plat réconfortant pour le dernier jour de la semaine. À utiliser aussi en mode reste de la veille. Préparer une grande tarte aux légumes de saison.

Ingrédients :

  • une pâte brisée vegan
  • légumes au choix
  • fromage végétal (option)
  • quelques pousses d’épinards
  • sauce tomate

Utilisez une pâte brisée, ajoutez une base au choix : sauce tomate, sauce moutarde, crème soja.

Puis déposez des légumes au choix préalablement revenus dans un peu d’huile d’olive (ici on profite de l’été indien avec des aubergines et poivrons mais vous pouvez mettre de la butternut et des champignons pour une version automnale). Ajoutez quelques rondelles de fromage végétal style mozzarella si vous le voulez. Et enfournez 30 minutes à T7.

Le lendemain matin, déposez des feuilles d’épinard frais ou du basilic. À manger chaude ou froide.

Et voilà, vous êtes prêt pour une semaine entière de lunchbox vegan faciles et gourmandes ! Plus d’excuses pour partir les mains vides le matin au travail.

 

Tout est possible en cuisine végétale, même de faire une omelette sans œuf ! Si si je vous assure ;-) Et dans cet article, je vais vous expliquer comment réussir votre omelette vegan parfaite, adaptée à vos goûts ! En bonus, en fin d’article ma recette d’omelette automnale.

L’ omelette a été l’un de mes premiers défis quand j’ai décidé de ne plus consommer d’œuf… Étant vraiment accro aux œufs, j’en mangeais pratiquement tous les matins. C’était mon petit-déjeuner préféré : les œufs à la coque avec des mouillettes de pain au beurre (bien évidemment) ! Oui je suis une bouche salée.

J’adorais aussi les œufs sous forme d’omelette ou d’œufs cocotte, c’était le repas express et pas compliqué à faire que j’affectionnais particulièrement. Pour compenser le manque de mes œufs ça n’allait pas être chose facile. Enfin ça c’est ce que je pensais…

Je me suis lancée dans des omelettes vegan en voyant un reportage en Inde où ils faisaient des crêpes à base de farine de pois chiche ! Cela m’a fait beaucoup penser à la célèbre Socca mais sous forme de crêpe garnie. En y ajoutant davantage de liquide, c’est comme cela que j’ai réalisé ma première omelette vegan.

C’était très nourrissant, beaucoup plus qu’une omelette avec des œufs, mais en tout cas ça a bien fait son petit effet. C’est fou comme le fait de changer d’alimentation nous fait découvrir une nouvelle façon de manger. Et ce n’était que le début !

Je me suis dit que la cuisine vegan allait me surprendre et effectivement je n’ai pas été déçue… Tout vegan vous le dira, la cuisine végétale nous ouvre des perspectives culinaires auxquelles on n’aurait jamais pensé ni osé aller. Avant je n’aurais jamais pensé faire ce genre de plat. Je serais vraiment passée à côté de quelque chose…

Comment retrouver la texture de l’œuf ?

Mais pourquoi ces vegan s’obstinent-ils à vouloir retrouver ces aliments qu’ils ne veulent plus consommer ? Je dirais tout simplement que c’est comme ça, c’est culturel, on n’a pas un bouton pour effacer notre mémoire en changeant notre façon de vivre et on a donc parfois envie de créer ce qu’on mangeait avant, en version végétale.

Après ma recette des œufs cocotte l’automne dernier, je m’attaque aujourd’hui à la fameuse omelette !

Pour bluffer au mieux son palais il faut reproduire l’omelette comme vous la mangiez. Moi, j’étais fan des omelettes aux champignons. La première fois que j’en ai fait en mode vegan j’ai eu une explosion de joie en bouche (#foodgasm), moi qui pensais que je ne retrouverai jamais cette texture, j’ai été littéralement bluffée.

Certes, ça n’a pas le goût de l’œuf, faut pas se mentir (même s’il existe une petite astuce dont je vous parle un peu plus loin si on veut retrouver ce goût) mais heureusement j’ai envie de dire parce que désormais ce goût est associé à une souffrance à mes yeux !

En l’assaisonnant comme il faut, le cerveau est bien dérouté, car ce qui fait le goût ce sont les légumes, les épices et l’assaisonnement que vous allez choisir.

Par exemple, si vous aviez l’habitude de manger une omelette aux champignons et au jambon, en mode végétal elle pourrait littéralement vous bluffer si vous réutilisez des saveurs équivalentes comme les champignons que vous aimiez, du jambon végétal ou du tofu fumé, sans oublier les herbes aromatiques comme le persil, de l’ail, et pourquoi pas du fromage végétal ?!

Rien qu’en mettant juste que de l’ail et des herbes aromatiques, ça fait son petit effet. En faisant ma première omelette vegan j’ai compris que ce qui compte c’est l’assaisonnement et non l’ingrédient animal. Comme quand j’ai fait mon premier steak végétal. L’odeur des herbes de Provence enrobait l’atmosphère et me donnait l’impression de cuire un steak normal alors qu’il était aux haricots rouges !

Les omelettes vegans sont devenues mes amies

Si comme moi vous aviez mal au ventre après une bonne omelette bien baveuse, l’omelette vegan va peut-être vous changer la vie …. Les œufs me faisaient constamment des douleurs à l’estomac, surtout quand je les associais avec du fromage râpé, j’adorais ça, mais je souffrais à chaque fois après le repas ! Dorénavant c’est chose finie !

Je me régale d’omelettes végétales que je garnis avec des légumes du moment : poivron, champignon, épinard, ratatouille, blettes, courgette, courge ou tout simplement juste des herbes aromatiques…

Quels sont les ingrédients miracle pour remplacer les œufs ?

  • Les substituts d’œufs

En France, il existe des substituts d’œufs que l’on peut utiliser comme aide culinaire, notamment en pâtisserie (valpiform, Orgran) mais ils ne remplacent pas réellement les œufs, comme pour une omelette (que je sache) contrairement à cette marque aux US : VeganEgg qui a même été jusqu’à reproduire l’emballage !

Les avez-vous déjà testés ? Si oui n’hésitez pas à nous en parler en commentaire, ça nous intéresse d’avoir votre opinion !

  • La farine de pois chiche

Le pois chiche c’est un peu l’ingrédient miracle dans l’alimentation végétale. Il est riche en vitamines et minéraux: du fer, du magnésium, du potassium, des vitamines B, du cuivre, entre autres.

La farine de pois chiche est la farine parfaite au niveau texture et son goût unique est juste trop bon.

  • Le tofu soyeux

Le tofu soyeux vous ne connaissez pas ? C’est comme du tofu mais en beaucoup plus crémeux, un peu comme du fromage blanc. Le tofu est riche en protéines végétales et pauvre en matières grasses, peu calorique, riche en calcium.

Le tofu soyeux lui, va apporter le côté crémeux à l’omelette.

En utilisant de la farine de pois chiche et du tofu soyeux votre omelette vegan sera beaucoup plus consistante qu’avec des œufs mais également beaucoup plus nutritive et ceux sans la moindre trace de cholestérol que contiennent énormément les œufs.

Ici une omelette aux blettes sans tofu

Comment faire une omelette vegan parfaite ?

Pour faire une omelette vegan parfaite il n’y a pas de secret, il faut se lancer et tester selon ses préférences ! C’est comme les omelettes avec des œufs, selon si vous aimez qu’elles soient fermes ou plutôt baveuses (selon vos envies aussi).

La mienne ici est plutôt moelleuse. Je la fais comme je l’aime, mais je ne vous dirai pas qu’elle est parfaite c’est selon les goûts de chacun : omelette baveuse, épaisse, fine, ferme … Bref vous avez compris.

ASTUCE : Il est également possible d’utiliser du sel noir d’Himalaya appelé aussi Kala Namak, c’est un sel particulier qui a le goût et l’odeur de souffre et qui rappelle donc l’œuf. Son odeur unique est très surprenante.

Vous pouvez utiliser du tofu soyeux mais aussi du yaourt ou de la crème végétale en mélangeant des noix de cajou (environ 30 g) avec un peu d’eau pour obtenir une crème bien onctueuse.

Si vous n’avez que de la farine de pois chiche dans votre placard essayez et vous serez déjà bluffé avec seulement cet ingrédient, de l’ail et des herbes aromatiques.

Si vous aimez l’omelette baveuse et bien garnie c’est cette recette qu’il vous faut !

L’omelette est le plat parfait qui s’accommode toute l’année. En ce moment on est en plein automne, j’ai donc utilisé de la courge et les shiitakes pour cette omelette de saison.

À vous d’en mettre ou pas ou d’utiliser un autre légume de saison de votre choix.

Ingrédients pour une omelette vegan pour 2 personnes

omelette vegan

  • 100 g tofu soyeux
  • 50g de farine de pois chiche
  • 10 cl d’eau (ou lait végétal)
  • 50 g de champignons (ici shiitakés)
  • 100 g de chair de courge
  • 1 ail
  • 1 oignon
  • Persil frais
  • Sel
  • Poivre

Préparation de la garniture

omelette vegan

  1. Émincer l’ail et l’oignon.
  2. Les faire revenir dans de l’huile à la poêle.
  3. Couper les légumes en lamelles.
  4. Ajouter le tout à la poêle.
  5. Laisser mijoter quelques minutes.
  6. Ajouter le persil ciselé, le sel et le poivre.

Préparation et cuisson de l’omelette vegan

omelette vegan

  1. Dans un récipient, mélanger la farine de pois chiche et le tofu soyeux, ajouter l’eau au fur et à mesure tout en fouettant.
  2. Ajouter la garniture cuite et bien mélanger.
  3. Huiler une poêle, une fois chaude verser la préparation et bien la répartir dans la poêle de façon homogène.
  4. Laisser cuire sur feu moyen pendant 5-10 minutes jusqu’à ce que l’omelette soit cuite et selon si vous l’aimez plutôt « baveuse » ou plutôt bien cuite.
  5. Faire glisser l’omelette dans une assiette en rabattant la moitié de l’omelette sur l’autre moitié.

omelette vegan

J’espère que cette recette vous plaira. N’hésitez pas à partager votre avis, surtout si vous l’avez testée :-)