, , , ,

Comment faire du saumon fumé vegan ?

Je ne vais pas vous mentir, le saumon à l’aneth sauce gravelax a toujours été une institution dans ma famille.

Que ce soit pour les fêtes de fin d’année, les repas de famille ou encore mon anniversaire, ma grand mère achetait un saumon entier de plusieurs kilos et le faisait mariner pendant des jours dans le sucre, le sel, l’huile d’olive et l’aneth.

Et soyons honnête c’était un de mes plats préférés.

Ces plats auxquels vous pensez et vous ressentez immédiatement leur goût dans votre bouche, et avec tous les souvenirs qui remontent.

C’est pourquoi quand j’ai entendu parlé la première du saumon fumé vegan, encore appelé  « carrots lox », il y a un ou 2 ans, j’étais pas super emballée…

J’avais du mal à croire que ça pouvait ne serait-ce que s’approcher de ce que j’avais pu aimer dans le passé.
Et les aprioris ont la vie dure, pour preuve, je n’en avais encore jamais fait avant la semaine dernière !

Autre chose qui me décourageait, dans toutes les recettes que je voyais les personnes utilisaient du Liquid smoke et je n’en trouve absolument pas chez moi.

Si vous avez déjà lu d’autres de mes recettes comme la réalisation du seitan par exemple vous savez que je ne jure que par le thé Lapsang Souchong pour obtenir un goût fumé très facilement.

Et pas de soucis pour le trouver, allez dans n’importe quel supermarché, il y sera. Avant j’utilisais celui de la marque Kumstea mais récemment je l’ai trouvé en bio.

Puis le week-end dernier j’ai reconsidéré la question car cette année on nous a demandé d’organiser plusieurs repas vegan alors on se creuse la tête pour trouver de nouvelles idées !

J’avais des carottes, j’avais de l’huile c’était un bon début. Bon je n’avais pas de liquid smoke ni d’aneth fraîche. Alors je me suis adaptée et j’ai décidé d’utiliser mes graines d’aneth et du thé fumé Lapsang souchong.

Je n’avais pas non plus de gros sel (je n’en utilise plus) pour les faire cuire au four en croûte de sel  … j’ai donc également improvisé sur ce point. Je vous laisse découvrir tout cela juste en dessous.

Bref j’ai donc décidé quand même de faire un premier essai le week-end dernier, même avec la moitié des ingrédients manquants, ce n’est pas ça qui va m’arrêter :)

On les a dégustés avec des petits toasts et on a vraiment été bluffé ! Que ce soit par l’odeur, le visuel et surtout le goût ! J’ai partagé cette petite photo sur les réseaux sociaux et vous aussi ça vous a intrigué et beaucoup intéressé !

Saumon fumé vegan

Alors ni une ni deux, Lorelei est revenue avec 1kg de carottes le lundi soir et hop, deuxième fournée, deuxième test avec quelques variantes pour pouvoir vous proposer la meilleure recette et surtout simple à faire avec des ingrédients trouvables partout !

 

Comment faire du saumon fumé vegan ?

Saumon fumé vegan

Ingrédients

6 carottes (environ 500g)
6 c. à soupe d’huile d’olive
1 c. à soupe de thé fumé (Lapsang souchong)
1 jus de citron (2 c. à soupe)
1 c. à soupe de sirop d’érable (ou du sucre en poudre)
3 c. à soupe de tamari (sauce soja salée)
1 c. à café de 5 baies
1/2 bouquet d’aneth fraîche ou 2 c. à soupe d’aneth en graines
Eau

 

Préparation du Saumon fumé vegan

Saumon fumé vegan

1. Éplucher les carottes et faire des lamelles (ni trop fines ni trop épaisses) avec un éplucheur à légumes
2. Cuire les carottes à la vapeur et dans le bac mettre le thé fumé avec l’eau
3. Laisser cuire entre 5 et 10 minutes
4. Réserver les carottes et récupérer l’eau du bac. Filtrer si vous souhaitez mais moi j’ai laissé les feuilles de thé pour un goût plus prononcé
5. Dans un récipient qui va au four, mettre les carottes et ajouter tous les autres ingrédients (graines d’aneth et non aneth fraîche)
6. Ajouter l’eau du bouillon vapeur jusqu’à ce que les carottes soient immergées
7. Laisser cuire au four à 180°C (T6) pendant 15 minutes. L’eau va s’évaporer mais pas complétement, c’est normal, ça sera votre marinade
8. Mettre le tout dans une boite tupperware en verre, ajouter de l’aneth fraîche. Une fois refroidi, mettre au réfrigérateur
9. Laisser mariner minimum 1 nuit

 

Voici donc ma recette très simple et avec des ingrédients que vous pouvez trouver dans n’importe quel supermarché. Elle est aussi très rapide, vous pouvez en faire une grande quantité et la conserver au réfrigérateur dans une tupperware en verre. Plus les carottes fumées marineront, plus elles auront de goût.

Et comme on a une légère tendance à la monomanie quand on découvre une nouvelle recette nous n’allons pas vous proposer 1 mais 3 recettes à base de ce saumon fumé vegan (apéro-brunch-plat) pour les fêtes.

3-recettes-saumon-vegan

Il existe bien sûr d’autres variantes pour préparer le saumon fumé vegan et je vous en propose quelques unes ci-dessous :

Les Toasts de Faux Saumon de Lloyd Lang (sans huile)

Les carottes façon saumon fumé de Cooking in June

saumon fumé vegan
Cliquez ici pour voir la recette des carottes façon saumon vegan

 

Et pour aller plus loin dans la cuisine végétale et découvrir 56 recettes simples pour débuter, cliquez sur la photo ci-dessous.

ebook veganfreestyle

, , , ,

Ces fromages végétaux qui vont changer votre vie !

Vous êtes toujours à la recherche du fromage végétal parfait ? Vous manquez d’idées pour faire un beau plateau de fromages pour les fêtes ? Vous allez trouver votre bonheur ici !

Vous avez été déçu de ceux que vous avez goûtés ou alors vous avez déjà trouvé le fromage chouchou dont vous raffolez ?

Ou vous n’avez pas encore réussi à arrêter le fromage et vous cherchez un avis objectif ?

Il y a environ 1 an et demi j’avais rédigé 2 des articles les plus lus et partagés sur ce blog : 17 raisons d’arrêter les produits laitiers et Comment remplacer les produits laitiers ?

Mais à l’époque les fromages végétaux arrivaient à peine sur le marché français et il faut dire que la petite sélection dont je parlais en fin d’article est aujourd’hui un peu obsolète.

C’est pourquoi j’ai décidé de partager avec vous TOUS les fromages végétaux que j’ai testés cette dernière année et on peut le dire, certains sont absolument bluffants et délicieux !!

D’autres m’ont déçue et ne correspondaient pas à mes attentes ou à mes goûts mais c’est quand même très bien que le marché se soit autant diversifié.

Et ce que j’apprécie encore plus ce sont les petites boutiques indépendantes avec un savoir-faire français qui commencent à se développer et à proposer de délicieux petits fromages végétaux made in France !

Comme pour mes autres articles de ce type, je tiens à préciser que ce n’est pas un article sponsorisé, les marques citées ne m’ont ni offert de produits ni demandé d’écrire sur leurs fromages.

De ce fait, cet article est 100% objectif et je vous donne mon ressenti uniquement, qui peut-être totalement différent du vôtre :)

La diversité des goûts et des couleurs fait la variété dans ce monde et l’important c’est qu’il y en ait pour tous les goûts.

Pour que vous puissiez avoir 2 avis distincts, nous allons chacune partager nos coups de cœurs et nos déceptions concernant les fromages végétaux.


NOS CHOUCHOUS

Lorelei

fromages végétaux

  • La crème de Bleuffant de la Petite Frawmagerie :
    En bonne Auvergnate, on peut dire que j’étais une fana de fromage avant d’être vegan et lors de mon dernier séjour à Clermont-Ferrand, ma ville d’origine, je suis allée faire un tour à la Petite Frawmagerie. Déjà j’adore le concept de ce petit magasin artisanal et leurs fromages sont clairement une tuerie !Mon chouchou toute catégorie est donc la Crème de Bleuffant, une crème de cajou qui a le goût de bleu !Je ne m’en lasse pas en tartine sur du pain ou alors à intégrer dans une entrée avec des poires et des noix.Vraiment un DÉ-LI-CE.Je sais que je ne devrais en mettre qu’un … mais dans la même gamme, le Startare aux fines herbes est également super addictif !!!Bref heureusement que je n’habite plus Clermont sinon je crois que je me nourrirai à 50% de ces fromages …

Edelweiss

pizza aux fromages végétaux

  • Le Creamy Risella :
    Un fromage de la marque italienne Mozza risella à base de riz complet germé. Donc une approche totalement différente et un peu moins traditionnelle mais ce Creamy Risella est vraiment parfait sur une pizza, il est fondant et coulant à souhait.

LES PIMENTÉS

 

Edelweiss

fromages végétaux jay joy

  • Jack Pimenté de Jay & Joy : La marque parisienne de fromage végétaux à base de noix de cajou ou d’amande. Ici j’ai opté pour le « vromage » pimenté aux amandes ! Et il arrache :) Si vous aimez ce qui décoiffe, allez-y c’est un délice !

Lorelei

fromages végétaux

  • L’Alejandro de La petite Frawmagerie : Un fromage fermenté au piment et au paprika. Plus doux que le précédent (parce que je suis une petite nature), il a un bon goût prononcé et une super texture.

 

LES CLASSIQUES

Lorelei

  • Les mozzarellas : J’étais une inconditionnelle de la mozza, c’est d’ailleurs le dernier fromage animal que j’ai mangé avant de devenir vegan. Aujourd’hui le marché de la mozzarela vegan est fleurissant. Je vais vous en parler de 2 :


    La Veganella, comme une mozza mais au basilic. Parfaite pour les salades ou les tomates-mozza au basilic.


    La Blue Risella, de la même famille que la creamy risella, elle est super fondante et crémeuse et les algues nori lui donne un petit goût de bleu. Celle là je l’aime dans mes burgers, ça me rappelle le premier burger que j’avais mangé au « blue cheese » dans un petit resto à Los Angeles il y a 15 ans. Même en France à cette époque on osait pas haha !

Edelweiss

 

  • Les râpés vegan : Quasiment inexistant il y a 3 ans aujourd’hui on trouve plusieurs marques qui en proposent. Ma préférée est BioVeg, ils ont un grand choix selon l’utilisation que l’on veut en faire : fromage râpé pour pizza, style cheddar, style classique. Je les ai tous testés et mon préféré est celui pour pizza que j’utilise aussi sur les enchilladas par exemple ! Par contre on peut être surpris par sa texture un peu « collante au palais » si on n’a pas l’habitude.

fromages végétaux

LES PIONNERS

Quand on démarre, on entend beaucoup parler de 2 marques : Vegusto, la marque suisse et Violife. La première nous l’avons testé très rapidement, la deuxième plus tardivement n’en trouvant pas vers chez nous.

  • Vegusto :

Nous avons testé de nombreux fromages de chez eux et même si l’on sent le côte « industriel » de la marque, ça reste plutôt bon. Il y a différents goûts : aux noix, nature, fumé, fondant etc.
Celui que nous tentons toujours de trouver est la raclette « No-muh Rac » pour voir s’il est vraiment bluffant ou non.

  • Violife : On en avait entendu tellement du bien que je vous avouerai qu’on a été un peu déçues lorsqu’on l’a enfin goûté. Bon après ça fait toujours ça, c’est comme ce film dont tout le monde vous parle et quand vous le voyez enfin, vous n’arrivez pas à l’apprécier à sa juste valeur.
    On en trouve assez peu dans la région, mais nous testerons d’autres produits de cette marque dans le futur.

LES MAUVAISES SURPRISES

Je pense que je suis assez maudite avec les tranches … À chaque fois que j’ai acheté du fromage en tranches ce fut un gros échec pour mes papilles …

J’ai testé la marque Wheaty et la marque Vegecheese coco et je n’en ai aimé aucune. Soit un goût vraiment, vraiment trop prononcé (je crois que je n’ai plus du tout l’habitude …) soit pas de goût.

Bref grosse déception…

Alors si vous avez testé des fromages végétaux en tranches et que vous avez été conquis, n’hésitez pas à me faire part de vos suggestions en commentaire !! Je suis preneuse :)

 

En conclusion, aujourd’hui, plus que jamais il est EXTRÊMEMENT simple de remplacer le fromage animal par du fromage végétal.

Et l’offre est de plus en plus étendue, il y en a vraiment pour tous les goûts.

Après avoir goûté plus d’une vingtaine de fromages végétaux différents, ma préférence va vraiment aux petites fromageries artisanales aussi bien au niveau des ingrédients, que du savoir-faire et que du goût.

LES PROMETTEURS

D’ailleurs des petits nouveaux se lancent sur le marché : Tomm Pousse et ils font en ce moment leur campagne Ulule, n’hésitez pas à les soutenir !

 

Maintenant à vous de tester et de choisir ceux qui vous aideront à passer à une alimentation 100% végétale.

 

 

Quelques liens vers nos coups de cœur :

La petite Frawmagerie

Jay&Joy

 

 

Et pour aller plus loin dans la cuisine végétale et découvrir 56 recettes simples pour débuter, cliquez sur la photo ci-dessous.

ebook veganfreestyle

, , , ,

Bûche de Noël chocolat-orange (raw et vegan)

Noël ne serait pas Noël sans la traditionnelle bûche en dessert, histoire de bien achever tout le monde après un repas en 5 actes. Mais ça reste pourtant le moment préféré de beaucoup d’entre nous ! Et la bonne nouvelle c’est que la bûche raw vegan devrait être moins fatale pour votre estomac. Alors on tente ?

Pendant ce mois de décembre je participe à un calendrier de l’avent d’un nouveau genre ! Dans le cadre de l’Éco-défi de décembre, proposé par Natasha d’Échos-Verts, il s’agit d’un calendrier de recettes de bûches végétales toutes plus démentes les unes que les autres. En vous inscrivant ici, le 24 décembre vous recevrez un ebook avec toutes les recettes que nous avons élaborées avec 23 autres blogueuses ! C’est pas une super idée ça ?

Hier, Jardin en fleurs vous proposait ses bûchettes façon Mont Blanc qui ont l’air absolument délicieuses !

Aujourd’hui c’est mon tour et j’ai décidé de vous proposer une bûche qui résume un peu mes découvertes culinaires au niveau de la pâtisserie végétale de cette année écoulée. Je n’ai jamais aimé « pâtisser ». Je trouvais ça trop compliqué, trop millimétré, pas assez de freestyle ! Mais la découverte de la cuisine végétale et surtout des desserts raw ont un peu bouleversé mes aprioris.

Alors si vous êtes comme moi, que la pâtisserie c’est pas votre truc, si vous ne voulez pas une recette compliquée mais quand même super gourmande, j’ai la bûche de Noël idéale pour vous !

J’ai opté pour une réalisation simple et traditionnelle de la bûche avec sa forme roulée (même si j’avais fièrement investi dans un moule spécial bûche pour l’occasion haha…).

J’ai aussi choisi des ingrédients plutôt faciles à trouver. Je les ai tous trouvés dans mon magasin bio.

C’est une bûche raw et vegan mais si vous n’avez pas tous les appareils que je possède pas de soucis, vous pouvez la réaliser quand même. J’ai testé les deux versions avec ou sans déshydrateur, avec mixeur classique et mixeur un peu plus puissant.

Dans une version j’ai utilisé des noisettes pour la croûte avec un vieux robot, c’est plus grossier qu’un rendu avec le Vitamix mais c’était compact et j’ai juste mis au frigo. Et dans la seconde j’ai utilisé des amandes blanches et un robot Foodmatic qui reste quand même moins puissant qu’un Vitamix, du coup j’ai dû rajouter du liquide et après mettre toute une nuit au déshydrateur pour que ça soit bien compact. Donc faites selon vos appareils, tout devrait bien se passer :)

 

Buche raw chocolat-orange

 

Ingrédients pour 8 personnes

ingredients buche raw

 

Pour la croûte :

  • 100g de noisettes (ou amandes blanches) activées (trempées toute une nuit dans de l’eau)
  • 15g de cacao cru en poudre (ou normal si vous ne voulez pas une bûche 100% crue)
  • 50g de dattes
  • 50g de crème de coco

Pour la crème :

  • 100g de noix de cajou activées (trempées toute une nuit dans de l’eau)
  • 5cl de sirop d’agave
  • 25g de beurre de cacao
  • 60g d’huile de coco
  • 7cl de jus d’orange (1/2 grosse orange pressée)
  • Zestes d’1 grosse orange

Pour le glaçage :

  • 40g de cacao cru en poudre
  • 30g d’huile de coco
  • 50g de sirop d’agave

Préparation de la buche raw

buche raw

1. La veille, faire tremper séparément dans de l’eau les oléagineux (noix de cajou et noisettes) toute une nuit pour les activer. Le lendemain, bien les rincer avant de les utiliser.
2. Mélanger tous les ingrédients de la croûte au robot mixeur jusqu’à obtenir une pâte homogène.
3. Mettre au réfrigérateur (ou au déshydrateur au choix).
4. Faire fondre le beurre de cacao au bain marie ou au déshydrateur. Mélanger tous les ingrédients de la crème au robot mixeur jusqu’à obtenir une pâte lisse.
5. Réserver au réfrigérateur pendant 2h, la crème ne doit plus être liquide.
6. Mélanger les ingrédients pour le glaçage.
7. Chauffer les un peu au bain marie sur feu très doux ou au déshydrateur pour que ça fonde sans cuire.
8. Pour le montage de la bûche étaler la croûte sur 0,5 cm d’épaisseur de forme rectangulaire (pour la longueur voir selon la taille de votre plat).
9. Mettre au réfrigérateur pour que ça durcisse un peu.
10. Étaler ensuite la crème dessus de façon uniforme.
11. Rouler comme une bûche traditionnelle.
12. Étaler le glaçage sur la bûche pour finir et faire des traits à fourchette pour un effet bois.
13. Conserver la bûche au réfrigérateur et la sortir quelques minutes avant la dégustation.

buche raw

Dès demain une nouvelle case du calendrier de l’avent sera dévoilée et à partir de 13h vous pourrez découvrir la bûche de La gourmandise selon Angie !

 

 

ebook veganfreestyle