Vous retrouverez dans cette section toutes les recettes de jus et boissons vegan.

Articles

En hiver notre corps est fragile avec tous les microbes qui trainent. En dehors du fait qu’il a besoin d’énergie, et qu’il ne faut pas lésiner sur les bonnes calories, il est possible de lui donner un coup de pouce grâce aux plantes, épices et autres superaliments aux vertus antioxydantes pour lutter contre le froid, les maladies mais aussi pour nous apporter un peu de réconfort et de plaisir.

Nous pouvons les consommer de diverses manières dans notre alimentation mais aujourd’hui j’ai décidé de partager avec vous 5 boissons chaudes vegan qui m’accompagnent en cette saison et qui vont vous aider à passer l’hiver en douceur.

Il y en aura pour tous les goûts: les gourmands, les flemmards, ceux qui veulent s’essayer aux superaliments ou aux remèdes ancestraux, ou ceux qui veulent simplement être en forme.

ChaÏ Latte

Le chaï latte est une boisson chaude indienne et il existe autant de manière de le faire que d’habitants en Inde. Chaque famille a sa propre recette, c’est comme la soupe miso au Japon ! Apparemment, là-bas il se consomme très, très sucré, n’hésitez donc pas à adapter cette recette selon vos goûts et vos préférences.

chai latte

Compte tenu du grand nombre d’épices qui se trouvent dans le Chaï Latte, c’est une boisson avec énormément de bienfaits pour l’organisme. Le thé noir pour ses antioxydants, le curcuma pour le renforcement du système immunitaire, la cardamome et le clou de girofle pour faciliter la digestion ou encore la cannelle pour contrôler la glycémie.

C’est la boisson à boire pendant l’hiver, par contre je vous préviens, si vous n’avez pas l’habitude ça peut décoiffer les premières fois mais notre esprit voyage en tout cas !

Ingrédients pour 2 tasses

ingredient chai latte

  • 1 c. à café de thé noir indien
  • 50 cl de lait végétal
  • 1 c. à café de carvi en poudre
  • 1/2 bâtonnet de cannelle
  • Mélange de poivres : blanc, noir, rouge, rose
  • Quelques clous de girofle
  • Quelques graines de cardamome
  • Sucre non-raffiné ou sirop d’agave
Préparation du Chaï Latte
  1. Mettre tous les ingrédients dans une casserole
  2. Porter à ébullition
  3. Infuser 2-3 minutes
  4. Filtrer et déguster

Golden Latte Aka le Lait d’or

Vous n’avez pas pu passer à côté du Golden Latte cet hiver ! C’est la boisson tendance, surtout aux Etats-Unis et tout le monde ne jure que par ce lait d’or. Alors est-ce une véritable boisson miracle ?

golden latte

Je pense qu’effectivement c’est une boisson très efficace, notamment grâce à l’omniprésence du curcuma qui n’a plus à prouver ses vertus. En Inde, ils en consomment tout au long de la journée et c’est un pays avec un taux de cancer très bas. Si vous voulez en savoir plus sur les bienfaits du curcuma, je vous invite à regarder ce reportage très intéressant : Le curcuma pour lutter contre les maladies.

J’aime beaucoup utiliser cette épice, comme par exemple dans ma Soupe Ayurvédique pleine d’énergie.

Je partage ici la recette du Golden Latte réalisée avec une pâte de curcuma, que vous pouvez faire à l’avance et conserver pour les prochaines boissons. Ce lait d’or est très efficace pour garder ou retrouver la forme.

Contrairement à ce que j’aurais pu penser, le lait d’or n’est pas une boisson très épicée, ni trop amère, c’est plutôt doux. Je la bois même sans sucre, mais c’est selon les goûts. Je mets 1 c.à café de pâte à curcuma car j’adore les épices, mais si vous y êtes sensible, revoyez la dose à la baisse :)

Ingrédients pour 2 tasses

ingredients golden latte

Pour la pâte de curcuma :

  • 20 g de curcuma en poudre
  • 1 c. à café de poivre noir moulu
  • 12 cl eau
  • 1 c. à soupe d’huile de coco ou d’huile d’olive

Pour le golden latte :

  • 50 cl de lait (ici lait d’amande maison)
  • 1 c. à café de pâte de curcuma (que vous venez de préparer)
  • 1 c. à café de sirop d’agave

preparation golden latte

Préparation du Golden Latte
  1. Mélanger dans une casserole le curcuma en poudre, l’huile, l’eau et le poivre.
  2. Faire chauffer sur feu doux en mélangeant jusqu’à obtention d’une pâte épaisse (5 minutes environ). L’ huile permet de bien lier la pâte.
  3. Conserver au frigo dans un pot en verre. La pâte se converse environ 1 mois.
  4. Dans une casserole mettre 1 cuillère à café de pâte de curcuma et le lait végétal.
  5. Remuer constamment sans laisser bouillir.
  6. Hors du feu, ajouter le sirop d’agave (optionnel).

Matcha Latte coco-vanille

Le matcha, ce fameux thé vert japonais très différent des autres qui signifie « thé finement broyé » et qui possède un goût bien spécifique. Je pense qu’on aime ou qu’on déteste ! J’ai découvert le matcha depuis quelques années maintenant, principalement dans les restaurants japonais sous forme de glaces ou de desserts style daifuku. Puis plus récemment j’en ai acheté pour le faire chez moi.

J’avouerai que le Matcha pur juste avec de l’eau chaude j’ai du mal ! La première fois que j’ai fait un thé Matcha, je crois que j’en avais trop mis, je suis devenue toute rouge et j’ai eu des plaques et envie de vomir !

J’ai cherché des manières d’atténuer l’amertume et je vous propose donc ma recette toute douce du Matcha Latte coco-vanille.

matcha latte

Ingrédients pour 2 tasses
  • 50 cl de Rice Coco Drink (ou autre boisson au coco)
  • 5 gouttes d’extrait de vanille
  • 1 à 2 c. à café de Matcha selon les goûts
  • 2 c. à café de sucre coco
Préparation
  1. Faire chauffer le lait végétal avec les 5 gouttes d’extrait de vanille jusqu’à frémissement
  2. Dans une tasse ou un bol, mettre le matcha et le sucre
  3. Verser un peu de liquide puis mélanger bien (au fouet si vous en avez un sinon à la cuillère)
  4. Une fois que vous avez obtenu une pâte verte sans grumeaux, verser le reste du lait.
  5. Déguster chaud

Lait GOURMAND Choco-Noisettes

On continue avec un chocolat chaud gourmand. Comment passer à côté de cette boisson en hiver, qui est la madeleine de Proust de tous les français !

J’ai toujours eu pour habitude de consommer du chocolat 100% cacao en poudre, mais depuis quelques temps je me suis bien habituée au cacao cru qui est encore plus amère mais qui a le vrai goût du chocolat (contrairement aux poudres industrielles pleine de sucre).

Même si le chocolat italien fait l’unanimité dans le sud, il faut avouer qu’un bon chocolat chaud d’antan, réalisé avec du vrai chocolat et un lait onctueux, c’est le bonheur !

J’ai toujours été une inconditionnelle du mélange chocolat noisette, certaines marques proposent déjà cette boisson et je craque à chaque fois. Mais on peut également la faire maison, je vous propose donc ma recette.

lait chocolat noisette

Ingrédients pour 2 tasses
  • 50 g de noisettes
  • 50 cl d’eau
  • 100 g de chocolat noir
  • 1 c. à soupe de sirop d’agave
Préparation du lait choco-noisette
  1. Faire tremper les noisettes la veille (si possible)
  2. Égoutter et rincer les noisettes
  3. Les mixer avec 50 cl d’eau
  4. Filtrer et récupérer la pulpe pour faire d’autres recettes
  5. Dans une casserole, mettre le lait avec le chocolat
  6. Remuer jusqu’à ce que le chocolat soit fondu
  7. Une fois hors du feu, ajouter le sirop d’agave ou du sucre coco selon vos goûts.

Yogi Tea

Si vous n’avez pas le courage de faire vous même vos mélanges d’épices ou de thé, vous pouvez opter pour les Yogi Tea. Selon ce dont vous avez besoin, toutes les épices sont mélangées et vous n’avez plus qu’à faire infuser le sachet dans l’eau bouillante.

Cet hiver, j’ai opté pour la gamme : Défenses naturelles et Bonne nuit. Mais il existe une multitude de Yogi Tea différents selon ce que vous cherchez !

« Défenses naturelles » est une infusion ayurvédique à base d’échinacée, jus d’acérola, gingembre, moringa etc… Dès que j’ai un peu mal à la gorge ou que je sens que j’ai pris un petit coup de froid, je m’en prépare.

En plus, si vous ne connaissez pas encore les Yogi Tea, vous avez une citation ou un mantra sur chacun de vos sachets, inspirant :)

 Et vous, quelles sont vos petits secrets pour rester en forme pendant l’hiver ?

 

 

Vous vous êtes toujours demandé ce que les adeptes de raw-food mangeaient au petit-déjeuner ? Des jus verts à l’extracteur et des fruits à la croque ? Oui, mais pas que … Nous allons vous proposer dans cet article un petit-déjeuner raw vegan sain et gourmand. Au programme : lassi, pancakes, caramel … le tout en mode cru !

Depuis un peu plus d’un an, nous sommes très intéressées par la raw food dans son ensemble. Et c’est pour cela que nous avons été ravies lorsque Natura Sense nous a contactées pour rédiger un article sur le livre de notre choix.

Natura Sense est une boutique en ligne qui vend des accessoires pour une cuisine saine et crue (blender, déshydrateurs, germoirs etc …) ainsi que des livres de cuisine végétale.

Pour cet article, nous avons craqué pour le célèbre livre « Le grand livre de la cuisine crue » de Christophe Berg.

Petit-déjeuner raw vegan

Dès l’introduction, l’auteur Christophe Berg nous rappelle un détail très important : en réalité, la raw food ne se résume pas à la cuisine crue au sens littéral.

En anglais, le mot « raw » a un double sens et ne signifie pas seulement « cru » mais aussi « brut », c’est à dire sans transformation. Ça correspond bien à notre philosophie alimentaire, nous aimons privilégier les aliments crus mais également les aliments qui n’ont pas été transformés.

De plus, la raw food a de nombreuses qualités : c’est naturellement sans gluten, sans lactose, sans cholestérol, les méthodes de cuisson préservent les qualités nutritionnelles des aliments et les raw foodistes privilégient les produits bio, de saison et locaux.

Après le jeûne d’Edelweiss et la désintox au gluten de Lorelei, la cuisine crue que nous avions un peu délaissé ces derniers mois, c’était exactement ce qu’il nous fallait !

Le grand livre de la cuisine crue

Tout d’abord quelques mots sur ce très joli livre de près de 250 pages.

Il regorge de conseils pour bien démarrer dans le cru. Si vous êtes débutant et que vous n’y connaissez absolument rien, ce livre vous guidera étape par étape : l’équipement nécessaire, les produits à acheter, les superaliments ainsi que des conseils sur les techniques de la crusine.

Petit-déjeuner raw vegan

Ce livre s’adresse aussi aux crudistes avisés et sur-équipés qui trouveront à l’intérieur des centaines de recettes.

Tous les grands classiques de la cuisine crue sont abordés dans ce livre, des tapas aux tartelettes aux fruits en passant par les smoothies, les pizzas ou encore les makis ! Ça donne vraiment envie et en plus la majorité des recettes ont vraiment peu d’ingrédients et sont très simples à réaliser. Mais on trouve également des recettes plus élaborées.

Petit-déjeuner raw vegan

Je sais que la cuisine crue peut faire un peu peur au début, car on s’imagine que l’on doit avoir beaucoup de matériel hors de prix comme le blender, le déshydrateur, l’extracteur. Je ne vais pas vous mentir, ça aide beaucoup car effectivement si on veut varier sa crusine, on va devoir passer par là. Mais pas de panique, vous pouvez très bien commencer doucement avec le matériel que vous avez déjà (couteaux, épluche-légume, mandoline, robot…) et après si ça vous plait, investir dans d’autres appareils.

Prochainement je rédigerai un article sur les indispensables de la cuisine crue, ceux qu’on a acheté et ceux qu’on rêve d’avoir pour vous donner des idées et des conseils.

Petit-déjeuner raw vegan et sans gluten

Nous avons beaucoup hésité pour savoir quelles recettes nous voulions faire pour cet article tellement toutes nous donnaient envie ! Mais finalement comme nous n’avions jamais posté d’article sur un petit-déjeuner complet c’était l’occasion.

Petit-déjeuner raw vegan

Ce petit-déjeuner raw vegan sera composé d’une boisson, de pancakes et de petits délices à tartiner.

Pour le réaliser vous aurez besoin du matériel suivant :

  • un déshydrateur
  • un blender (ou un robot mixer)

Lassi Chia-Mangue

Petit-déjeuner raw vegan

  • 120 ml de lait de coco
  • 2 cuillères à café de graines de chia
  • 150g de mangue congelée
  • 1 cuillère à café de cardamome

Pour cette recette, j’avais acheté, pelé, découpé et congelé 150g de mangue la veille.
Sortir la mangue du congélateur et verser tous les ingrédients dans le bol du blender. Mixer jusqu’à obtenir une crème homogène. Laisser reposer 10 minutes au frais avant de servir.

La recette est très simple et je ne l’ai pas modifiée par rapport au livre.

Notre avis : C’est une boisson très fraîche, ça fait un peu comme une crème glacée. La cardamome est bien présente et donne une petite touche épicée agréable. Ça peut tout aussi bien servir de dessert glacée à la fin d’un repas.

Pancakes raw aux noix du Brésil

Petit-déjeuner raw vegan

Pour 6 à 8 pancakes :

  • 2 bananes
  • 60 g de noix du Brésil
  • 4 cuillères à soupe de graines de lin blond moulues
  • 1 cuillère à soupe d’eau
  • 1 cuillère à café de cannelle (normalement la recette propose de l’extrait de vanille)

Petit-déjeuner raw vegan

Mixer les bananes au blender avec la poudre de cannelle puis ajouter les noix du Brésil  et mixer à nouveau jusqu’à obtenir une pâte homogène. À ce moment-là vous pouvez ajouter un peu d’eau si c’est trop épais.
Verser dans un saladier et ajouter les graines de lins moulues. Mélanger.
Sur une feuille cirée du déshydrateur, former des cercles assez épais à l’aide d’une louche ou d’une grosse cuillère. La recette est normalement pour 6 pancakes mais j’en ai fait 8 avec (je crois que mes pancakes étaient un peu petites …).

Petit-déjeuner raw vegan

Déshydrater pendant 12h à 42°C. Retourner lorsqu’une face est sèche. Puis poursuivre la déshydratation jusqu’aux ce que les deux faces soient séchées de façon homogène. Pour ces pancakes, j’ai remis 1h au déshydrateur avant de servir les pancakes car je les avais fait la veille.

Notre avis : La texture et le goût sont bons et c’est vraiment parfait pour le petit-déjeuner. La banane est bien présente mais contrebalancée par la noix du Brésil qui a un goût un peu terreux et les graines de lins qui apportent un croustillant.
Mais c’est quand même très différent des pancakes à la farine telles qu’on les connait. Il ne faut donc pas s’attendre à trouver le goût des « vraies » pancakes.

Caramel vegan à tartiner

Petit-déjeuner raw vegan

Pour un bocal :

  • 2 dattes medjool (comme je n’en avais pas j’ai utilisé les dattes deglet nour)
  • une douzaine d’abricots secs bio

Dénoyauter les dattes et découper les abricots en gros morceaux. Mettre dans un bocal et couvrir d’eau. Laisser tremper 1 nuit au réfrigérateur puis mixer le tout au blender avec l’eau de trempage jusqu’à obtention d’une pâte homogène.

Je n’ai pas mis toute l’eau de trempage, j’ai filtré avant et j’ai ajusté pour avoir la consistance que je souhaitais en la rajoutant petit à petit. Je vous conseille de faire de même.

Ce caramel se conserve plusieurs semaines au frigo mais il n’a pas duré si longtemps chez nous haha ;-)

Notre avis : Le goût est vraiment bluffant ! C’est notre recette coup de cœur ! Même si le goût de l’abricot est présent on sent quand même un vrai goût caramélisé. Et je pense qu’avec des dattes de très bonne qualité comme les Medjool, les Bahree ou les Sukari qui ont déjà un goût de caramel ça doit vraiment être une tuerie. En tout cas on va refaire cette recette plein de fois !

Crème pêche-abricot

Petit-déjeuner raw vegan

On a adapté la recette « Crème de cerise » avec de la pêche et de l’abricot bio du marché, parce que malheureusement cette année, il n’y a eu des cerises qu’une seule fois :'(

  • 50 g de noix de cajou mises à tremper
  • 60 ml d’eau (j’ai réduit la quantité par deux pour avoir une crème plus consistante)
  • 1/2 jus de citron vert
  • 2 pêches
  • 1 abricot

Rincer les noix de cajou et les placer dans le bol du blender. Verser l’eau et le jus de citron. Mixer jusqu’à obtention d’une crème onctueuse.

Couper les pêches et l’abricot en morceaux et les ajouter au blender. Mixer à nouveau.

Je n’ai pas mis d’épice dans cette recette mais vous pouvez ajouter de l’extrait de vanille ou de la cardamome.

Notre avis : Crème assez surprenante. Je n’avais encore jamais utilisé les noix de cajou pour faire une crème « sucrée » donc c’était une première. La pêche et l’abricot se marient bien. Je pense qu’un arôme vanille est un plus, j’en mettrai la prochaine fois.

Vous pouvez déguster cette crème en dessert également, avec des fruits frais ou vous servir de cette crème comme base pour une tartelette.

Comme il m’en restait j’ai fait une verrine avec la crème pêche-abricot et la fin du caramel cru ! C’était parfait pour terminer le repas sur une touche sucrée-acidulée.

En tout cas, nous allons tester de nombreuses recettes de cette petite bible du cru et nous perfectionner dans ce domaine. Suivez-nous sur Instagram où nous partageons avec vous nos tests culinaires ;-)

 

 

Avez-vous déjà bu un bon jus ? Moi en tout cas j’adore les jus, j’ai découvert ça il n’y a pas si longtemps, ne buvant que du jus d’agrumes jusqu’ici. J’ai voulu tester les jus detox de fruits et légumes de façon plus large.

Les jus sont pratiques, faciles à digérer et ça permet d’avoir un maximum de nutriments de façon concentrée.

On nous suggère de consommer 5 fruits et légumes par jour, mais ça ne suffit pas même si c’est un bon début.

7 bonnes raisons de boire des jus

  • Il est difficile d’ingurgiter une grande quantité de fruits et légumes, car c’est long à mâcher toutes ces fibres et on ne pourrait pas manger autant de fruits et de légumes sans les mettre en jus.
  • Si vous n’aimez pas trop les fruits et les légumes, c’est un bon compromis.
  • Si vous avez du mal à digérer les fibres, votre système digestif vous remerciera.
  • Si vous voulez augmenter votre consommation de cru c’est une bonne manière de s’y mettre facilement.
  • De plus il est important d‘alcaliniser son corps ! Souvent notre alimentation est bien trop acidifiante, ce qui est la cause de nombreux soucis et de maladies plus ou moins graves. Tout ce qui n’est pas fruits et légumes est acidifiant pour l’organisme. Notre santé dépend de cet équilibre. Si on est trop acide, c’est là où les maladies se développent d’où l’importance de consommer une grande quantité de végétaux.
  • Les jus sont très nutritifs, riches en micronutriments, en minéraux et permettent d’éliminer les toxines.
  • Les jus nourrissent les cellules et nettoient nos organes.

Mais attention les fibres sont très importantes également. Boire des jus ne signifie pas consommer les végétaux uniquement sous cette forme. Les fibres aident à éliminer les toxines. Tout est question d’équilibre, il ne faut pas se nourrir uniquement de jus bien sûr. Ça permet néanmoins de reposer son système digestif et d’avoir une meilleure biodisponibilité.

Comment faire un jus ?

Un jus se fait au pire à la centrifugeuse, au mieux à l’extracteur. On fait ce qu’on peut avec ce qu’on a. J’en ai fait pendant longtemps à la centrifugeuse, mais il est vrai que ça fait beaucoup plus de perte, c’est super bruyant, on a un peu l’impression d’être sur un chantier, et c’est vraiment pas pratique à nettoyer, on en fout partout !

L’extracteur va préserver à 95% les vitamines, les enzymes, les antioxydants et les minéraux. En effet, il va extraire le jus doucement, comme un prémâchage, contrairement à la centrifugeuse qui est beaucoup moins concentrée et qui va chauffer les ingrédients, et tuer au passage une partie des nutriments.

L’extracteur va presser davantage les fruits et les légumes, il y aura donc davantage de jus. Les fibres seront totalement séparées et bonnes à jeter. Ce qui permet d’avoir immédiatement les nutriments à disposition et donc un maximum de micro-nutriments sans l’inconvénient de la digestion, et sans le ventre qui ressemble à un ballon de baudruche quand on a pas l’habitude de consommer cru :-)

Mais par contre le hic c’est le prix. L’extracteur n’est pas donné, il y en a pour tous les portefeuilles, qui va du plus sophistiqué à celui à manivelle (au moins pas besoin d’électricité et 100% écolo). Un extracteur peut faire aussi plein d’autres choses, comme des pâtes, des glaces crues, du lait végétal, il suffit de changer l’embout selon ses besoins.

Bref, revenons à nos jus.

Un jus le matin vous boostera davantage qu’un café qui vous rendra plutôt nerveu(se)x qu’autre chose. J’étais accro au café, capable d’en boire 3-4 d’affilés et je ne bois plus que des jus le matin. Bon parfois il m’arrive d’en prendre parce que j’aime le goût du café mais ensuite j’ai de fortes palpitations et je suis super stressée ^^.

Mon top 3 des jus detox d'hiver

Pour le jus d’hiver il y a pas mal de choix, surtout pour les légumes verts !

Voici ma liste de fruits et légumes de saison et locaux (région sud-est) et dont je ne me passe pas pour faire des jus en hiver :

  • Épinards
  • Blettes
  • Céleris rave
  • Fenouil
  • Radis noir
  • Radis rave
  • Carottes
  • Betteraves
  • Salades en tout genre
  • Les choux (verts, rouge, blanc, frisé, kale, brocolis, romanesco)
  • Pommes
  • Poires
  • Oranges,
  • Pamplemousses,
  • Citrons
  • Kiwi
  • Poivrons salade
  • Herbes aromatiques

Tout passe à l’extracteur. Mais très important: je ne jette jamais les tiges ou feuillus que je n’utilise pas et je les conserve pour un futur jus. Ce qui permet de faire du zéro déchet ! Par exemple si j’utilise uniquement les fleurs d’un chou fleur, je conserve les feuilles et les « parties dures » pour mon jus du lendemain matin. Pareil pour les herbes aromatiques, je gardes les tiges pour les jus. De même pour les épinards. Les carottes je garde les fanes également, etc… bref vous avez compris on ne jette rien :-)

Je mets toujours une racine de curcuma et de gingembre (sans enlever la peau) que je trouve facilement en magasin bio. Le curcuma est un puissant anti-inflammatoire et qui va purifier le sang, le foie et la lymphe. Il est connu pour ses propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et anticancéreuses. Associer le curcuma au gingembre permet d’augmenter son pouvoir d’absorption qui est faible. Attention à la dose lorsque l’on n’a pas l’habitude, allez-y doucement au début. Si vos lèvres piquent quand vous buvez c’est signe que la dose est sûrement trop forte ;-)

Bien évidemment, je ne peux que vous conseiller de faire vos jus avec des fruits et légumes bio. À moins de vouloir un cocktail de pesticides ^^. Le bio permet de ne rien jeter et de tout réutiliser pour les jus comme expliqué pour les feuillus, tiges et fanes… Pas besoin d’éplucher non plus (comme si le fait d’éplucher enlevait les pesticides d’ailleurs). La peau des fruits et légumes est d’autant plus intéressante que leurs vertus se trouvent dans la peau et dans la couche inférieure !

Ce genre de jus est très nutritif et se déguste pendant quelques heures selon la quantité. Moi personnellement, selon la densité du jus, il m’arrive de mettre 2h à boire mon jus de 50cl. C’est tellement riche en nutriments. Si vous sentez que vous n’arrivez pas à finir, c’est qu’il faut s’en tenir là. Toujours écouter son corps ;-)

Mon top 3 des jus detox

Les doses sont vraiment subjectives, selon la quantité de jus désirée et la taille des ingrédients. Les quantités sont pour environ 50 cl de jus. Les ingrédients sont classés par ordre de quantité.

Jus detox orange

  • 2-3 carottes
  • Curcuma
  • Gingembre (moi j’utilise un pouce mais c’est trop si c’est votre premier jus, pareil pour le curcuma)
  • 1 citron non épluché (ou autre agrume)

Mon top 3 des jus detox d'hiver

Pourquoi un jus orange ? La carotte est riche en antioxydants, en bêta-carotènes et très reminéralisante. Elle est bonne pour l’ensemble du corps, particulièrement pour les intestins mais aussi pour la peau.

Jus detox rouge

  • 2-3 betteraves
  • 1 orange sans l’écorce (laisser la partie blanche)
  • Curcuma
  • Gingembre

Mon top 3 des jus detox d'hiver

Pourquoi un jus rouge ? La betterave est particulièrement efficace pour purifier le foie et le sang.

Jus detox vert

  • Feuillus de n’importe quel légume
  • 1 pomme ou 1 poire
  • 1 orange ou 1 pamplemousse sans l’écorce (laisser la partie blanche)

Mon top 3 des jus detox d'hiver

Le feuillu vert : ça peut-être des tiges, feuilles et fanes de n’importe quel légume tel que le fenouil, carotte, radis, épinards, blettes, chou vert, kale, feuilles vertes du chou, salade, …

Pourquoi le jus vert ? Pour la chlorophylle ! Qui va purifier le sang, qui va oxygéner un maximum les cellules ! Le jus vert est aussi riche en anti-oxydants et en vitamines. Il permet de se débarrasser des métaux lourds et des toxines.

Dû à leur richesse en vitamines et en fer les jus verts sont très bons pour la peau, les cheveux, la vue, les ongles … Et le combo fer + vitamine C permet de fixer parfaitement le fer !

Mon top 3 des jus detox d'hiver

Mais il n’y a pas de règle, il m’arrive de mélanger betterave et carotte, et d’ajouter des feuillus aussi aux jus orange et rouge. Selon les feuillus utilisés ça ajoutera un petit goût particulier, par exemple : les branches de persil ou de coriandre ou les branches et feuilles de céleri ou fenouil apporteront des saveurs différentes et surprenantes !

J’aime bien aussi ajouter un poivron, c’est très bon au goût et riche en vitamines.

Les quantités c’est au goût, plus c’est vert mieux c’est, mais attention si c’est trop amère, c’est un signal que vous envoie votre corps, dans ce cas, rajoutez des fruits. Je mets soit de la pomme soit de l’orange avec un citron aussi si on aime.

Il est possible d’ajouter un bout de racine de curcuma et de gingembre à tous vos jus mais pas trop si vous n’êtes pas habitué car vous risquez de faire une forte detoxination qui va vous rebuter à vous refaire des jus. Après vous pouvez y aller par la méthode forte si vous voulez mais vous êtes prévenu :-)

Astuces

Ajouter un citron à votre jus pour sa conservation, si vous le buvez tout au long de la journée. Mais un jus ne se prépare pas à l’avance. Les enzymes se dégradent assez rapidement. Il serait dommage de perdre tous les bons nutriments.

Ne pas éplucher le citron. Mais par contre retirer la peau des autres agrumes sans enlever la partie blanche, elle serait trop forte en huiles essentielles, ça serait trop astringent pour l’organisme.

 

Mis à jour Février 2018 : Nouvelle recette

Jus Vert « Good Morning »

À l’occasion de la campagne 1,2,3 Veggie de l’Association végétarienne de France, j’ai réalisé une nouvelle recette de jus vert, idéal à boire le matin pour booster son énergie pour toute la journée !

Cliquez ici pour découvrir la recette

 

Tenté par un jus vert booster d’énergie pour bien démarrer la journée ? Ces derniers temps je carbure à ça pour être en forme !

Aujourd’hui, c’est « jour de marché », les légumes d’automne se fondent de plus en plus dans la masse, ça y est l’automne est arrivé, enfin paraît-il …

Ici c’est la cohabitation entre les légumes d’été et ceux d’automne ! Donc il commence à y avoir beaucoup de choix niveau légumes verts feuillus : fanes de radis, fanes de radis noirs, fanes de carottes, menthe, pourpier, laitue, batavia, salade chicorée … Que choisir ?! De quoi se faire une bonne cure de smoothie avec plein de nutriments riches en antioxydant, en fer, en magnésium, en vitamines et en fibres !

marchéUn « smoothie vert » c’est normalement : 60 % de fruits et 40% de légumes verts feuillus, ouais… enfin ça c’est selon les puristes ! Personnellement je ne me prends pas la tête avec les calculs. Le choix des fruits et les légumes c’est selon ce qui me passe sous la main et je mets le tout dans le blender et… : je mixe, je goûte, je rajoute de la verdure, je mixe, je goûte, je rajoute de la verdure… Oui, ça peut durer longtemps comme ça ! :-)

Recette du jus vert


Ingrédients pour mon smoothie du jour

  • 1 banane
  • 1 poire
  • Les fanes de 3 radis noirs
  • Salade chicorée
  • Un peu de pourpier
  • Un peu de menthe
  • Lait végétal ou eau

Il suffit de mettre le tout au blender : en premier le liquide, ensuite les fruits, puis la verdure. Goûter et ajuster selon, si c’est trop amer ajouter un fruit, ou trop sucré ajouter de le verdure.

Et voilà y’a plus qu’à boire. Ça a bien fait son petit effet en tout cas, ça m’a bien boostée pour la journée !!
 

Le jus vert = une boisson santé

Le smoothie vert ou le jus vert a d’énorme bienfaits. C’est un puissant détoxifiant qui assure l’équilibre du corps grâce à l’apport de toutes les vitamines dont il a besoin.

Il est préférable de le consommer à jeun pour ne pas perturber la digestion.

Le smoothie vert est un bon moyen d’augmenter sa consommation de fruits et de légumes, ces derniers sont très alcalinisants ce qui permet de rééquilibrer le corps surtout quand on se nourrit de beaucoup d’aliments acidifiants (protéines animales, produits raffinés, les aliments industriels, mais aussi les céréales et légumineuses) qui sont à l’origine des problèmes de santé.

La différence entre un jus et un smoothie ?

Un jus se fait à l’extracteur, celui-ci va séparer les solides et les liquides, d’un côté les fibres insolubles que l’on ne consomment pas et de l’autre le jus et les fibres solubles, ce qui permet de conserver toutes les vitamines et les enzymes tout en demandant un minimum d’effort de digestion à l’organisme. Les nutriments agissent immédiatement, c’est un concentré d’énergie, idéal pour être booster, mieux que le café et meilleur pour la santé !

Retrouvez ici mon top 3 des jus detox d’hiver.

Ne pas confondre l’extracteur avec la centrifugeuse, celle-ci va chauffer et détruire une partie des enzymes et des vitamines. Il est donc préférable de faire un smoothie si on a pas d’extracteur.

Le smoothie se faisant au blender, les fibres ne sont pas séparées, et la digestion est beaucoup plus longue. Il doit être mâché et bu lentement pour assurer une bonne digestion et qu’il ne tombe pas d’un coup dans l’estomac. Le smoothie est bien plus rassasiant qu’un jus étant donné sa richesse en fibre.

La consommation des jus est préférable pour une personne qui consomme déjà beaucoup de légumes surtout crus, tandis que les smoothies sont plutôt recommandés pour une personne qui en consomme peu. L’idéal étant de consommer les deux !

La première fois que j’ai entendu parlé du « jus vert », c’était dans la série Nip/Tuck haha ! À l’époque je me disais que je ne me voyais pas manger de l’herbe à chat ! Je n’ai toujours pas essayé le jus d’herbe comme faisait Christian Troy, mais le smoothie aux fanes de légumes est un bon début ^^