Vous retrouverez dans cette section toutes les recettes vegan réalisées pour des repas de fêtes (anniversaire, fêtes de fin d’année, St Valentin, Halloween …)

Articles

Bienvenue sur Vegan freestyle ! Si tu viens de découvrir le blog, tu recherches sûrement de l'inspiration pour tes repas au quotidien. Je te propose de recevoir un Ebook "Comment faire un sandwich vegan + 30 jours d'accompagnement pour végétaliser ton alimentation : clique ici pour recevoir le défi !

Comment rendre un repas vegan festif ?

Comment se régaler à Noël en ayant une alimentation végétale ?

Cette année, ce sera notre troisième Noël “vegan”. 

Avant nous étions angoissées par l’ambiance familiale, le fait de dire qu’on ne dérogera pas à la règle.

On stressait de savoir si on aura à manger quelque chose de convenable.

Et le pire : la teneur des discussions autour de notre alimentation !

Mais aujourd’hui il faut dire ce n’est plus vraiment la même problématique.

Tout le monde s’est fait à l’idée que nous avions une alimentation végétale et ça ne pose plus aucun soucis.

Du coup, cette année on avait un nouvel objectif, nous voulions vraiment mettre les petits plats dans les grands et préparer un repas à faire pâlir les non-vegan :-)

Montrer que les produits de “luxe” n’ont pas à être forcément associés aux produits animaux et essayer de faire évoluer peu à peu les mentalités, grâce à la cuisine.

Dans cet article je vais vous donner des idées pour réussir un repas vegan festif, soit juste pour vous-même, soit pour vous et votre famille.

La cuisine végétale, une explosion de saveurs ?

Beaucoup ont du mal à passer le cap d’une alimentation végétale parce qu’ils pensent qu’on renonce aux joies de la gastronomie en changeant d’alimentation…

On est tous passé par là, on l’a tous pensé.

Mais si seulement nous savions !

Bien au contraire, ça devient la fête des papilles #foodgasm #épicurien si tu préfères !!

Manger vegan peut être une explosion en bouche.

Cette cuisine est très inventive, très diversifiée et haute en couleur contrairement aux idées reçues.

Elle n’est pas du tout triste et insipide comme certains voudraient bien le faire croire.

Bien au contraire.

Comment faire quand on a toujours eu l’habitude de manger ces produits “gastronomiques” lors des fêtes de fin d’année ?!

Comment avoir l’impression de toujours festoyer en ayant une alimentation végétale ?

Vous avez dit impossible ?

Pourtant ce n’est pas si compliqué de manger un repas festif en mode vegan.

La grande question serait “Comment remplacer tous ces aliments dit “nobles” que l’on mange lors des grandes occasions ?”

Les huîtres, les St Jacques, le caviar, la saumon fumé, le foie gras, une bonne viande, un bon poisson, une bonne volaille, une sauce hollandaise, un gravy, un plateau de fromage, des macarons, une bûche, …

Comment passer de bonnes fêtes sans cette gastronomie que vous chérissez (chérissiez?) tant ?!

Spoiler : tout est remplaçable !

Enfin vous voyez ce que je veux dire, on peut trouver une alternative végétale à tout … car je n’aime pas vraiment le mot “remplacer”.

Chaque année, j’élabore de nouvelles recettes et trouve de nouvelles idées, j’aime travailler les recettes en trompe-l’œil qui pourront vous donner l’impression qu’il s’agit vraiment de la recette traditionnelle alors que tout aura été fait sans aucun produit animal !

blini saumon fumé vegan

L’an dernier, j’ai partagé avec vous ma version du saumon fumé vegan, qui est bluffante aussi bien au niveau du visuel que du goût ! Bien évidemment il n’y a pas le côté “gras” du saumon ni le goût de poisson mais toutes les autres saveurs y sont : l’aneth, le goût fumé, l’huile d’olive … Et ça nous montre à quel point les saveurs viennent de tout ce qu’il y a autour et non des “animaux”.

noix de saint jacques vegan

Cette année, je me suis attaquée aux Noix de St Jacques, que j’ai réalisé en version vegan car c’était tout simplement mon entrée de Noël préférée avant ! Et j’avais vraiment envie de retrouver ces saveurs en version végétale.

On peut clairement dire que …

Manger vegan rend créatif

Non on ne fait pas une croix sur la bonne bouffe en devenant vegan.

Au contraire on redouble d’imagination ! Enfin en tout cas c’est mon cas.

On teste, on joue avec les saveurs, les textures…

On découvre une nouvelle façon de s’alimenter et de rendre un plat unique.

Lors de mon premier Noël j’étais allée à l’essentiel, au plus simple et au plus traditionnel.

J’étais déjà bien contente de faire mes premières fêtes de fin d’année sans souffrance, sans culpabilité.

Et aussi sans maux de ventre pour le coup !

Scoop, la cuisine végétale est beaucoup plus digeste et vous pourrez dire adieu à vos crises de foie à cette période de l’année ! D’ailleurs ma belle-famille me remercie à chaque fois et n’en revient pas de si bien manger et si bien digérer !

Bref, depuis j’ai encore découvert de nouvelles saveurs et de nouvelles façons de cuisiner vegan…

Chaque année, je peaufine mes recettes de fêtes, j’évolue avec mes envies et c’est pourquoi j’ai décidé cette année de proposer un ebook de 15 recettes “Vegan Gourmet” où je vous livre mes dernières créations pour les fêtes.

tofu benedict vegan

Certaines recettes sont inspirées de la tradition française, mais d’autres sont des créations freestyle comme par exemple ce Tofu Bénédicte au shiitake fumé et sauce hollandaise d’avocat.

Un mélange de saveurs absolument surprenant !

Et histoire de booster ma créativité encore plus loin, j’ai décidé de faire des recettes sans gluten, car bizarrement plus il y a de contraintes et plus ça m’inspire :)

Jouer avec les saveurs

L’important ce sont les saveurs qui accompagnent les plats : les épices, les condiments, un fruit particulier, un légume oublié, des associations originales…

Parfois il suffit d’un SEUL ingrédient pour avoir l’impression de manger un repas de fêtes.

Certes il y a certaines saveurs qui ne se remplacent pas mais il est tout à fait possible de se régaler et de retrouver de nouvelles sensations sans produits animaux.

 

parmentier vegan

C’est vraiment ce que j’ai voulu faire dans mon ebook, notamment avec cette version revisitée du parmentier de canard, à base de champignons pleurotes, et où la sauce gravy donne toute la profondeur au plat.

Mais alors qu’est-ce qui rend un repas festif ?

Si on y réfléchit bien …

Qu’est-ce qui fait qu’un repas devient festif ?

Est-ce manger quelque chose que l’on ne mange pas en temps normal ?

Est-ce une belle présentation ?

legumes rotis vegan

Est-ce l’ajout d’un ingrédient magique qui va transformer un plat banal en quelque chose d’unique et qui fera toute la différence ?

C’est un peu tout ça à la fois non ?

Le changement et l’utilisation de produits que l’on consomme rarement font que le repas deviendra un repas de fête.

Pourquoi le foie gras est considéré comme un produit noble ?

Car on en mange une fois par an ?

Pareil pour le caviar, le homard, ou les noix de St-Jacques…

Si vous êtes quelqu’un qui en consomme tout au long de l’année ça ne sera pas un repas très festif mais par contre s’ils sont consommés que lors de grandes occasions ça en deviendra un mets de fête.

Voilà le secret des produits de “luxe”.

Et c’est pourquoi il faut appliquer la même règle pour les repas de fêtes vegan, il faut choisir des ingrédients que vous utilisez rarement mais sans pour autant opter pour des produits hors de prix !

Au contraire …

Votre porte-feuille vous remerciera !

Même si vous décidez d’acheter des épices un peu luxueuses ou des champignons plus onéreux que d’habitude, pensez-vous vraiment que cela coûtera plus cher qu’un repas de Noël traditionnel ?

Vous n’aurez pas besoin de payer une fortune en ingrédients pour avoir l’impression de faire un repas de fêtes de fin d’année digne de ce nom.

Parfois il suffit de rien pour qu’un plat sorte de l’ordinaire.

Je vous assure.

C’est pourquoi dans mon ebook je vous propose une liste d’ingrédients festifs pour vous guider dans vos choix et vous expliquer les ingrédients indispensables pour vos repas de fêtes.

Manger bien ne devrait pas coûter plus cher, et c’est pourquoi j’aime travailler principalement des produits bruts, de saison et que l’on peut trouver facilement.

Cela permet à tout le monde de passer de bonnes fêtes et de ne pas se ruiner pour des soit-disant produits “obligatoires” en période de fêtes et qui mettent vos comptes dans le rouge et poussent à la sur-consommation.

C’est une autre sujet bien évidemment mais je pense qu’il est aussi important de montrer que l’on peut faire beau et bon avec peu.

Les fêtes doivent aussi être un moment d’évasion, c’est pourquoi …

Faites voyager vos papilles et vos pupilles

Le dernier secret c’est la diversité !

Vous ne savez pas quoi choisir ?

  • Faites plusieurs petites choses

Telle une assiette découverte, avec plusieurs petits mets végétaux en mode “à la découverte de la cuisine végétale”.

C’est ce que je vais proposer à ma famille cette année, je vais les faire voyager avec plusieurs de mes recettes pour qu’ils découvrent des saveurs qu’ils ne connaissent sûrement pas comme mon bacon végétal grillé ou les gnudi toscans.

gnudi vegan

  • Faites un plat qui vous tente depuis un moment mais que vous n’avez pas encore testé !

Par exemple, cette année j’ai testé le tempeh.

J’avais goûté une fois et franchement je n’étais pas convaincue … mais là j’ai réalisé une recette de tempeh laqué et ça m’a vraiment appris à l’aimer !

Comme c’est un ingrédient que je ne mange jamais pendant l’année, ça me dépayse vraiment !

tempeh laqué

  • Partez à la découvert du monde


Faites voyager les papilles de vos invités avec des saveurs originales et qu’ils n’auront pas l’habitude de manger dans leur quotidien.

C’est vraiment la remarque que me font le plus mes proches.

J’ose cuisiner des saveurs, des épices que eux ont peur de faire dans leur quotidien.

Du coup quand je prépare les repas, pour eux c’est tout de suite festif car ils n’ont jamais cuisiné cela au quotidien.

Par exemple pour l’apéro, j’adore leur faire des makis originaux comme ici, de couleur violette !

maki violet

L’autre fois on a même fait un atelier pour leur montrer comment les fabriquer et ils ont pu voir que c’était super simple en fait !

Osez les fromages végétaux !

Un plateau de fromage vegan est l’occasion de faire beaucoup parler et de découvrir de nouvelles saveurs. Cette année on a commandé un camembert vegan et un bleu.

On sait d’avance que tout le monde va être bluffé !

Si vous voulez avec des idées de fromages végétaux à déguster, je vous donne rendez-vous sur cet article que je viens de mettre à jour avec mes dernières découvertes ;-)

 

Bienvenue sur Vegan freestyle ! Si tu viens de découvrir le blog, tu recherches sûrement de l'inspiration pour tes repas au quotidien. Je te propose de recevoir un Ebook "Comment faire un sandwich vegan + 30 jours d'accompagnement pour végétaliser ton alimentation : clique ici pour recevoir le défi !

Cette semaine je vous propose une entrée printanière, très rafraichissante et avec un mélange de saveurs originales : un tartare tofu fumé aux mini courgettes, à la mangue et aux févettes avec une petite sauce à l’orange.

Cette recette est très simple et rapide à faire, aucune cuisson, il suffit juste de découper les ingrédients et de les laisser mariner. Parfait si vous voulez préparer une entrée à l’avance et la servir au dernier moment.

Lorsque j’ai réalisé cette recette, j’ai voulu retrouver l’esprit d’un tartare de poisson fumé. C’est pourquoi j’ai opté pour un tofu fumé (vous pouvez l’acheter fumé ou le fumer vous même avec du thé Lapsang souchong), des fruits et des légumes que j’aime beaucoup crus : la mini courgette, la mangue et les févettes.

tartare tofu fume

Je suis complétement fan des mini courgettes, je les achète au marché surtout pour leurs fleurs, étant une accro aux beignet de fleurs de courgettes. Une fois les fleurs utilisées, les mini courgettes sont délicieuses crues ou cuites.

Pour la sauce, j’ai opté pour un jus d’orange, quelques épices comme le gingembre, du sirop d’agave pour le côté sucré et des herbes aromatiques. J’ai choisi de la coriandre car j’adore l’alliance tofu/coriandre, mais libre à vous de prendre du persil ou de l’aneth pour un effet différent.

Côté déco, j’ai déposé de l’ail des ours sur le dessus du tartare. Je suis allée en cueillir en forêt pas loin de chez moi, il était déjà en fleurs, mais comme tout est comestible dans l’ail des ours, ça donne à la fois le côté fleuri et un petit goût aillé agréable.

Cette recette de Tartare tofu fumé a été créée en soutien à la campagne 1,2,3 Veggie de l’association végétarienne de France.

Je vous donne donc rendez-vous sur leur site pour découvrir les ingrédients et le déroulé de la recette.

 

 

Bienvenue sur Vegan freestyle ! Si tu viens de découvrir le blog, tu recherches sûrement de l'inspiration pour tes repas au quotidien. Je te propose de recevoir un Ebook "Comment faire un sandwich vegan + 30 jours d'accompagnement pour végétaliser ton alimentation : clique ici pour recevoir le défi !

À l’occasion de la journée internationale sans viande, j’avais envie de vous proposer un classique de la cuisine française en version végétalisée : le magret de seitan.

Au départ, je n’avais pas spécialement prévu de faire une recette pour ce 20 mars, mais il faut quand même profiter des quelques journées où l’on a la possibilité de mettre en avant un autre type de cuisine. Et puis cette journée peut être une bonne excuse pour tester des recettes vegan ou proposer à votre famille et vos amis de découvrir de nouvelles saveurs non ?

Il y a quelques mois, j’avais rédigé un article pour aider les gens à arrêter ou diminuer la viande en présentant 15 alternatives vegan aux produits carnés. Mais aujourd’hui je vous propose une recette 100% homemade avec du seitan fumé fait maison, une fondue de pommes et une sauce sucrée salée.

Ça faisait depuis Noël et ma recette de tournedos rossini vegan que je n’avais pas refait de seitan mais ce matin en me levant j’avais une terrible envie de yakitori de seitan. Puis je suis passée devant le panier de fruits et j’ai vu les pommes. Tout d’un coup ça m’a rappelé le magret aux pommes que je faisais. Et là vous vous dites comment une vegan peut penser à ça ??

C’est tout con mais dans un mois c’est l’anniversaire de mon père et le magret, c’est le plat qu’il adorait que je lui fasse avant. Du coup je me suis lancée un défi : faire une version vegan en mode magret de seitan !

Bon bien évidemment et heureusement le seitan n’a pas le goût du canard mais les saveurs y sont.

C’est tout bête et très simple pour végétaliser un plat il suffit très simplement d’y mettre les saveurs qui pourraient nous évoquer ce plat : ici pour moi c’est la pomme cuite, l’oignon caramélisé, le balsamique et le miel que je remplace par du sirop d’agave pour la sauce.

Bon ça fait plus de 2 ans que je n’ai pas mangé ce plat, et je ne me souviens plus trop du goût du canard hormis que c’était très fort et horriblement gras quand j’y repense. Mais en tout cas cette recette m’a bluffée et perturbée en même temps, c’était très bon mais c’était troublant de retrouver des saveurs que j’avais assimilées à la viande !

Comme chaque plat que je végétalise le but n’est pas de reproduire exactement le même goût mais de s’inspirer pour créer un plat vegan tout aussi bon et sans souffrance.

Par contre, comme vous pouvez le voir sur les photos, le problème de ce type de plat c’est la couleur :) On est bien loin de nos belles assiettes colorées habituelles, c’est là qu’on se rend d’autant plus compte que la cuisine vegan est très gai.

Passons à la recette, elle est plutôt simple, il y a juste un peu de préparation :-)

Magret de seitan sauce balsamique et fondue de pommes

Pour 2 à 4 personnes selon l’appétit ;-)

Ingrédients pour le magret de seitan

Pour le bouillon 

  • 2 L d’eau
  • 1 c. à soupe de sauce soja Tamari
  • 1 c. à soupe de thé fumé Lapsang Souchong
  1. Mettre le tout dans une casserole et porter à ébullition
  2. Ensuite éteindre et laisser infuser

magret de seitan

Pour le Seitan

  • 200 g de farine de gluten (seitan), attention ce n’est pas de la farine de blé ;-)
  • 10 cl de sauce soja tamari
  • 10 cl  du bouillon
  • 1 c. à soupe d’oignon en poudre
  • 1 c. à soupe d’ail en poudre
  • 20 g de levure maltée
  • 2 c. à soupe d’huile olive

magret de seitan

  1. Mélanger tous les ingrédients dans un récipient sauf la farine de gluten
  2. Ajouter la farine et mélanger jusqu’à ce que ça forme une pâte uniforme
  3. Lui donner la forme d’un gros boudin un peu comme un magret
  4. Enrouler le seitan dans un linge ou une gaze stérile, ficeler le tout comme un rôti
  5. Ne pas trop serrer car le seitan va gonfler un peu
  6. Cuire le seitan dans le bouillon à feu moyen pendant 30 min, ça doit légèrement bouillonner mais pas trop
  7. Une fois cuit, déficeler le seitan et le couper en tranche
  8. Réserver
  9. Garder éventuellement le bouillon si vous n’utilisez pas tout le seitan, ça vous servira pour le conserver au frigo.

magret de seitan

Ingrédients pour la fondue de pommes

  • 3 pommes granny
  • 1 gros oignon jaune
  • 1 gousse d’ail
  • 1 c. soupe de sauce soja tamari
  • 1 c. soupe de balsamique
  • 2 c. à soupe de sirop d’agave
  • 1 c. à soupe d’huile d’olive pour la cuisson

magret de seitan

  1. Émincer l’ail et l’oignon
  2. Faire revenir dans une poêle avec l’huile d’olive
  3. Une fois doré ajouter le reste des ingrédients sauf les pommes
  4. Pendant ce temps couper les pommes en petits dés
  5. Une fois cuit prélever la moitié du mélange ail et oignon et réserver pour plus tard pour le seitan
  6. Ajouter les dès de pommes dans la poêle
  7. Mélanger, laisser mijoter, ajouter un peu d’eau et laisser fondre 1h environ à feu doux.

magret de seitan

Finalisation de la recette et dressage du magret de seitan

  • La moitié du mélange oignon et ail que vous avez réservée
  • 10 cl de vinaigre balsamique
  • 5 cl de sauce soja tamari
  • 3 c. à soupe de sirop d’agave
  • Le seitan en tranches
  • Poivre

magret de seitan

  1. Mixer le mélange oignon-ail, le vinaigre, le tamari et le sirop d’agave
  2. Dans une casserole laisser réduire le mélange mixé sur feu moyen
  3. Remuer avec une spatule et surveiller de temps en temps
  4. Pendant ce temps faire dorer les tranches de seitan dans un peu d’huile à la poêle
  5. Dans une assiette, installer les tranches de seitan, la fondue de pommes et napper le seitan avec la sauce.

Ajouter quelques feuilles de verdures et déguster !

magret de seitan

Et vous, quelle recette aimeriez vous végétaliser ?

 

 

Bienvenue sur Vegan freestyle ! Si tu viens de découvrir le blog, tu recherches sûrement de l'inspiration pour tes repas au quotidien. Je te propose de recevoir un Ebook "Comment faire un sandwich vegan + 30 jours d'accompagnement pour végétaliser ton alimentation : clique ici pour recevoir le défi !

À la recherche d’une entrée un peu chic, surprenante et 100% végétale ? Pourquoi ne pas tester ma recette de ravioles crues sucrées-salées avec un produit original : le Moringa. C’est une recette simple que vous pouvez préparer à l’avance et dresser au dernier moment.

Connaissez-vous le Moringa ?

En France, il fait peu à peu son apparition mais en Inde, il est utilisé depuis la nuit des temps par les Rishis (sages indiens) comme l’une des plantes fondamentales de l’Ayurvéda.

C’est un peu une plante magique appelée également “la plante qui guérit 300 maladies“, un superaliment aux vertus médicinales innombrables.

Au niveau nutritionnel il est également très intéressant, voyez par vous même tous les apports du Moringa dans ce petit tableau récapitulatif :

moringa

C’est fou non ? Si vous souhaitez en savoir plus sur cette plante cliquez ici pour tout savoir sur les feuilles de Moringa.

J’ai réalisé cette recette avec de la pure poudre de Moringa, offerte par la marque Moringa&Co avec qui j’organise un petit concours à la fin de cet article :)

ravioles crues moringa

Ce qui m’a beaucoup plu dans cette marque c’est le côté écologique et humanitaire mis en avant par sa fondatrice. Même si je tente de manger localement le plus possible, lorsque je décide de consommer des produits venus de plus loin, j’aime savoir qu’ils ont été cultivés et récoltés équitablement et durablement. Garantie que j’ai pu trouver avec Moringa&Co.

Cela fait un moment que je n’avais pas cuisiné de plat 100% raw mais quand j’ai reçu ma pure poudre de Moringa, j’ai tout de suite pensé à des ravioles crues ! C’est frais, c’est simple, c’est raffiné  bref c’est efficace.

Pour une entrée légère qui a fait son petit effet, c’était d’ailleurs notre entrée pour le repas de Saint Valentin pour tout vous dire…

Je mange rarement des entrées, préférant un plat unique, mais là, une petite entrée s’impose pour certaines occasions. Cette entrée est légère et ne vous coupera pas l’appétit pour la suite.

J’ai choisi des produits de saison : la betterave pour former des ravioles d’une jolie couleur rose et le pamplemousse, pour son côté acidulé qui permet de bien équilibrer ce plat. On y retrouve des notes sucrées, acidulées, douces, le tout relevé par le goût du Moringa, sans oublier l’huile de sésame toasté qui sublime le plat.

Bon maintenant, je met du Moringa un peu partout, dans mes smoothies, dans mes salades, dans mes pâtes, dans mes vinaigrettes ! Bref je suis fan :)

C’est parti pour la recette, et rendez-vous en bas de l’article pour participer au concours et recevoir votre pure poudre de Moringa&Co.

Recette pour 8 Ravioles crues au fromage végétal de moringa

ravioles crues moringa

Fromage de Moringa
  • 150 g de noix de cajou
  • Le jus 1/2 citron vert
  • 4 c. à café de Moringa en poudre
  • 1/2 c. à café d’ail en poudre
  • 1/2 c. à café d’oignon en poudre
  • 1 c. à soupe de levure maltée (sauf pour une version sans gluten)
  • 1 c. à soupe de tamari (sauce soja)
  • 1/2 c. à café de 5 baies ou poivre
  • 10 cl d’eau
  1. Faire tremper les noix de cajou dans de l’eau pendant 2h minimum
  2. Rincer les noix de cajou et mixer ensuite tous les ingrédients jusqu’à ce que ça soit bien lisse
  3. Réserver au frais
Ravioles crues de betteraves
  • 1 betterave moyenne (suffisamment grande pour faire 16 tranches)
  • 1 c. à soupe de sirop d’agave
  • Le jus de 2 citrons verts
  • Huile de sésame toasté
  • 1 pamplemousse
  • Quelques feuilles de menthe
  1. Couper la betteraves en fines tranches à l’aide d’une mandoline pour en obtenir 16 (ou d’un couteau)
  2. Laisser mariner les tranches dans le mélange : sirop, citron pendant 2h au moins

ravioles crues

Dressage

  1. Faire des suprêmes de pamplemousse : peler le pamplemousse à vif et couper en tranches fines
  2. Déposer les tranches dans l’assiette (comme sur la photo ou selon votre créativité ;-)
  3. Dans l’assiette, déposer ensuite une fine tranche de raviole
  4. Mettre au centre de la raviole 1 c. à café de fromage de Moringa
  5. Déposer dessus une autre tranche de raviole
  6. Arroser chaque raviole de quelques gouttes d’huile de sésame toasté
  7. Ajouter quelques graines de sésame
  8. Parsemer de feuilles de menthe

Réserver au frais ou déguster sans attendre ces ravioles crues de betteraves :-)

ravioles crues betteraves

Jeu-Concours

“À votre tour de créer une recette autour du Moringa”

J’organise rarement des concours, mais pour le coup, celui ci m’a vraiment paru intéressant ! Tout d’abord pour le côté découverte d’un nouveau produit végétal : le Moringa mais également pour le côté créatif, car maintenant ça va être à vous d’imaginer une recette autour du Moringa :)

Je vous explique: Moringa&Co propose d’envoyer aux 10 premières personnes à laisser un commentaire sous cet article, un échantillon de pure poudre à tester chez vous gratuitement. En échange, vous devez réaliser une recette de votre choix.

Alors pas de panique, vous êtes totalement libre pour le choix de votre recette, elle peut être sucrée ou salée (ou les 2 en même temps), simples ou élaborées, bref laissez libre court à votre imagination :)

Une fois que votre recette est prête, vous devez me l’envoyer à contact@veganfreestyle.com accompagnée d’une photo et vous pourrez également par la suite la poster sur votre blog – Instagram – Facebook en me taguant. Les recettes proposées seront partagées librement avec la marque Moringa&Co.

Une fois les 10 recettes reçues, je choisirai les 2 gagnants qui recevront chacun les cadeaux suivants :

  • 1 Tote Bag MORINGA&Co, de 2 produits de la gamme
  • 2 entrées pour le prochain salon Veggie World de Paris les 22 et 23 Avril prochain.
  • 1 atelier culinaire animé par la Naturopathe Hélène Comlan, cuisinière spécialiste des superaliments (date à la convenance des gagnants sur Paris et en fonction des dates d’ateliers programmés).

Attention, la dotation est encore susceptible de changer.

Au cas où tout n’est pas clair, n’hésitez pas à me contacter pour plus d’informations !

concours moringa

 

Bienvenue sur Vegan freestyle ! Si tu viens de découvrir le blog, tu recherches sûrement de l'inspiration pour tes repas au quotidien. Je te propose de recevoir un Ebook "Comment faire un sandwich vegan + 30 jours d'accompagnement pour végétaliser ton alimentation : clique ici pour recevoir le défi !

Y’a pas que les crêpes sucrées dans la vie ! Rien de mieux qu’une bonne galette bretonne non ? Demain c’est la Chandeleur j’ai donc décidé de rédiger un petit article pour vous aider à réussir votre galette bretonne vegan.

*Update 2019 : nouvelle recette de crêpes aux champignons et épinard avec un fromage fondant maison !*

La bonne nouvelle c’est que ce n’est pas la recette la plus compliquée à végétaliser. En effet, selon les endroits de Bretagne où vous vous trouvez, on peut trouver cette recette ultra simple et vegan des crêpes au sarrasin. Après d’autres recettes vous proposeront de mettre des œufs, du lait, du beurre … Bref tout le monde pense avoir la “vraie” recette de la galette mais on se rend compte qu’il en existe plein de différentes !

Pour avoir tout testé pendant des années et après pas mal de crêpes ratées haha, je peux aujourd’hui vous proposer ma recette de la galette bretonne préférée : légère, fine, pas grasse, très goûteuse et surtout quasiment INRATABLE ! Bon on s’autorise le droit de rater l’incontournable 1ère crêpe pour la dévorer comme ça à l’apéro ;-)

Pour garnir cette galette bretonne, j’ajoute une poêlée de blettes à l’indienne et une gaufre de pommes de terre (vive le mélange des genres) ! C’est une recette que je fais très régulièrement en hiver, vu la quantité de blette que l’on trouve par ici dans le sud-est, j’ai de quoi en faire à toutes les sauces. Et comme c’est une de mes crêpes salés préférées j’ai décidé de saisir l’occasion de la Chandeleur pour vous la partager.

Après si vous ne jurez que par les crêpes sucrées en ce jour où l’on se trouve toujours de très bonnes excuses pour se goinfrer des crêpes matin, midi et soir, vous pouvez retrouver la recette de ma crêpe rustique que j’avais fait l’an dernier.

Comme je l’ai dit plus haut, il n’y a rien de bien compliqué dans la galette bretonne ! C’est à la porté de tous ! Depuis cette nouvelle année je fais des recettes bien plus simples et je pense que ça se ressent sur le blog au vu des dernières recettes. J’espère que ça vous plait en tout cas ? Après plusieurs demandes de recettes simples de votre part c’est plutôt bien tombé ! Comme on dit : perfect timing !

D’ailleurs pour tout vous dire j’ai également drastiquement diminué ma consommation de gras et de sel. Je n’en mets pratiquement plus du tout même parfois. Bon comme vous allez le voir, je continue à en mettre sur le blog, tout le monde n’a pas envie de faire comme moi.

Mais si vous voulez faites le test ! On se rend vite compte que souvent on fait ça par habitude et qu’on a tendance à ajouter du gras et du sel à toutes les sauces alors que ce n’est pas nécessaire ^^ Bref j’en parlerai plus longuement dans un futur article plus ou moins proche…

C’est parti pour faire sauter les crêpes !

Comment réussir une galette bretonne vegan ?

galette bretonne vegan

Ingrédients pour environ 6 galettes bretonnes au blé noir

  • 330 g de farine de sarrasin (bio de préférence pour un goût plus intense)
  • 90 cl d’eau
  • 10 g de sel de Guérande
  1. Dans un récipient mélanger le sel et la farine
  2. Ajouter l’eau au fur et à mesure tout en fouettant afin que ça ne fasse pas de grumeaux
  3. Laisser reposer dans l’idéal au moins 1h  (je ne le fais jamais !)
  4. Graisser une poêle à crêpe avec de l’huile végétale (ou de la margarine si vous préferez) à l’aide d’un pinceau ou d’un essuie-tout.
  5. Quand la poêle est chaude, verser une bonne louche et étaler uniformément à l’aide d’une raclette à crêpe sinon pencher la poêle dans tous les sens ;-)
  6. Baisser la température pour que la galette ne brûle pas
  7. Retourner lorsque les bords se décollent légèrement ou que la spatule passe facilement en dessous de la crêpe
  8. Réserver et recommencer l’opération
Astuce

Je possède une très grande poêle à crêpe, donc selon la taille de votre poêle, vous aurez plus ou moins de galettes avec cette recette.

Recette de la galette bretonne aux blettes et gaufres de pommes de terre

galette bretonne

Ingrédients de la garniture de blettes à l’indienne

  • 1 à 2 gousses d’ail
  • 2 bottes de blettes
  • un peu d’eau
  • Des épices  : curry, curcuma, gingembre (1 c. à café de chaque)
  • Sel et poivre
  • Huile végétale
  • Crème végétale (facultatif)
  1. Hacher l’ail
  2. Couper les blettes : d’un côté les côtes en petit morceaux et de l’autre les feuilles en fines lamelles
  3. Faire chauffer une poêle légèrement huilée
  4. Ajouter l’ail et les côtes de blettes
  5. Laisser cuire puis ajouter les feuilles de blettes
  6. Ajouter les épices, le poivre et le sel
  7. Couvrir sur feu moyen et laisser mijoter environ 15 min.
Astuce

Si vous n’aimez pas trop épicé, diminuez la quantité d’épices.

Ingrédients pour 4 gaufres de pommes de terre

galette bretonne gaufre

  • 250 g de pommes de terre
  • Persil
  • Sel
  • Poivre
  1. Éplucher les pommes de terre
  2. Les couper en morceaux
  3. Les cuire à la vapeur ou à l’eau pendant 10-15 min environ selon la taille des morceaux
  4. Une fois cuites, écraser les pommes de terre à la fourchette
  5. Ajouter le persil ciselé, le sel et le poivre
  6. Allumer le gaufrier
  7. Une fois chaud, étaler la purée de pomme de terre
  8. Laisser cuire au moins 15 min jusqu’à ce que ça soit doré
Astuce

Si vous n’avez pas de gaufrier, optez pour des galettes de pommes de terre et cuisez-les au four sur du papier cuisson !

Dressage

Il ne reste plus qu’à dresser le tout dans les assiettes. Installer la garniture dans les galettes, ajouter un peu de crème végétale pour les gourmands ;) Installer les gaufres à côté et accompagner le tout d’une bonne salade verte, de mâche ou de jeunes pousses d’épinards, il faut en profiter c’est la saison ;-)

 

La crêpe champignons-épinard et fromage fondant maison

 crepe vegan

Ingrédients pour 4 crêpes

 

  • 4 crêpes sarrasin
  • 200 g de champignons de Paris
  • 2 poignées d’épinards
  • le fromage fondant (voir recette en dessous)
  • Persil
  • Salade

 

Préparation :

 

  1. Faire revenir les champignons dans une poêle avec de l’huile d’olive, du tamari, de l’ail en poudre et des graines de coriandre pendant environ 10 minutes à feu moyen
  2. Ajouter les épinards à la poêle et laisser cuire 2-3 minutes, les épinards doivent commencer à fondre mais rester bien vert
  3. Préparer la sauce fromage filant (voir recette en dessous)
  4. Cuire la crêpe de chaque côté puis ajouter le fromage coulant et les champignons et épinards (faire bien attention à ne pas mettre d’eau si les légumes en ont rejeté)
  5. Assaisonner et servir avec une salade

Recette de Fromage fondant végétal maison

crêpe champignon

Ingrédients :

  • 25 cl de lait végétal
  • 1 c. à soupe de vinaigre de cidre ou de vin blanc
  • 3 c. à soupe de farine de tapioca
  • 1 c. à soupe de levure maltée
  • 1 c. à café de tamari (ou sel)
  • 1/2 c. à café d’oignon en poudre
  • 1/2 à café d’ail en poudre
  • 1 pincée de curcuma (pour la couleur et la santé)

Préparation :

Mixer tous les ingrédients pour obtenir un mélange bien homogène.

Verser le mélange dans une casserole et faire chauffer à feu moyen en mélangeant non stop

En quelques minutes le mélange va s’épaissir et devenir filant.

Baisser et continuer à mélanger jusqu’à obtenir le fondant parfait

 

 

Voilà de quoi manger une crêpe vegan parfaite alors plus d’excuses :)  Régalez-vous !

 

 

Bienvenue sur Vegan freestyle ! Si tu viens de découvrir le blog, tu recherches sûrement de l'inspiration pour tes repas au quotidien. Je te propose de recevoir un Ebook "Comment faire un sandwich vegan + 30 jours d'accompagnement pour végétaliser ton alimentation : clique ici pour recevoir le défi !

Aujourd’hui je vous partage une recette un peu particulière que j’ai élaborée spécialement pour les fêtes de fin d’année. J’ai imaginé un tournedos rossini vegan. Bien entendu cette recette n’a aucun rapport avec la recette classique qui contient du pain toasté, du bœuf et du foie gras avec une sauce madère (la totale quoi).

J’ai voulu dès le départ rendre ce plat très végétal et beaucoup moins gras que l’original.

J’ai donc remplacé le pain toasté par des tranches de butternut rôties. Ensuite le tournedos je l’ai fait à base de seitan avec des épices qui rappellent les fêtes de Noël ainsi que des marrons réduits en poudre. Pour ce qui est de l’escalope de foie gras crue, j’ai utilisé du tofu ferme que j’ai coupé en forme d’escalope et j’ai utilisé les mêmes ingrédients que pour la terrine végétale festive sauf que j’en ai fait une marinade qui a servi ensuite pour la sauce du plat. Et j’ai remplacé la truffe noire par de l’huile de truffe blanche qui est beaucoup moins coûteuse.

J’ai accompagné le plat de pommes noisettes et de kaki rôti pour une petite touche originale.

J’ai adoré faire cette recette. J’avais à cœur pour ce Noël de revisiter et d’adapter un plat traditionnel festif en version végétale pour que mes proches voient la diversité de notre alimentation. J’espère avoir relevé le défi !

Elle peut sembler fastidieuse mais bon c’est pas Noël tous les jours, non ? Mais je vous rassure ça reste assez simple tout de même, c’est juste qu’il y a plein de petites choses à faire.

Mais si jamais vous voulez une version simplifiée ou une version sans gluten de la recette, rendez-vous à la fin de l’article dans la partie “Trucs & Astuces” ;-)

Aucun ingrédient n’est hors de prix si ce n’est l’huile de truffe blanche mais qui reste une option facultative si vous le souhaitez.

Tous les ingrédients sont facilement trouvables en magasin bio.

Tout peut se préparer à l’avance, je vous le conseille même. Le jour J vous n’aurez plus qu’à réchauffer et dresser.

Recette du Tournedos rossini vegan

Ingrédients pour 2 gros mangeurs

tournedos rossini vegan

Escalopes de tofoie gras

  • 200 g de tofu ferme
  • 30 g de levure maltée
  • 100 g de marrons
  • 15 g de shiitake déshydratés
  • 1 c. à soupe de miso brun (15g)
  • 15 cl de cidre brut (ou du vin blanc)
  • 15 cl d’eau
  • 1/2 c. à café de noix de muscade
  • 1 c. à café de coriandre
  • 1 c. à café de sel
  • 1 c. à café de poivre

tournedos rossini vegan

  1. Couper le tofu afin d’avoir 4 escalopes.
  2. Mixer et réduire les marrons et les shiitake en poudre.
  3. Mélanger tous les ingrédients (sauf le tofu) jusqu’à ce qu’ils soient bien répartis uniformément.
  4. Rajouter un peu d’eau pour que la marinade soit moins pâteuse.
  5. Déposer les escalopes de tofu dans la marinade, elle doivent être bien immergé.
  6. Réserver au frigo une nuit si possible (préparer la veille)
  7. Garder la marinade pour la sauce forestière !
  8. Cuire les escalopes à la poêle dans un filet d’huile
  9. Réserver.

Shiitake et sauce forestière

tournedos rossini vegan

Préparation des shiitake

  • 15 g de shiitake
  • 1 gousse d’ail
  • 1 oignon
  • Sel et poivre
  1. Faire réhydrater 15 g de shiitake dans de l’eau tiède pendant au moins 1/4 d’heure
  2. Émincer l’ail et l’oignon dans une casserole avec un filet d’huile d’olive. Assaisonner
  3. Ajouter éventuellement un peu d’eau si ça accroche
  4. Une fois réhydratés ajouter les shiitake entiers et les faire revenir
  5. Garder l’eau de trempage pour la sauce !
  6. Réserver les shittake et laisser dans la casserole le mélange ail et oignon (on va s’en servir pour la sauce)

Pour la sauce forestière 

  1. Reprendre la casserole avec le mélange ail et oignon, ajouter la marinade et l’eau de trempage des shiitake
  2. Mixer le tout et laisser réduire sur feu doux
  3. Réserver

Tournedos rossini vegan de seitan

tournedos rossini vegan

Préparation du bouillon pour la cuisson du seitan

  • 1 L d’eau
  • 1 c. à café de thé fumé Lapsang Souchong
  • 1/2 cube de bouillon de légumes (ou maison si vous en avez ou juste des épices et des herbes séchées au choix)
  • 1 c. à soupe de tamari
  1. Mettre tous les ingrédients du bouillon dans une casserole
  2. Porter à ébullition
  3. Passer à la préparation suivante : tournedos de seitan avant de passer à l’étape 4
  4. Mettre le seitan à cuire sur feu moyen dans le bouillon pendant 30 min
  5. Passer à la préparation plus bas de la cuisson du seitan

Préparation du tournedos de seitan

  • 50 g de marrons réduits en poudre
  • 50 g de farine de gluten (seitan), attention ce n’est pas de la farine de blé ;-)
  • 1 c. à café d’ail en poudre
  • 1 c. à café d’oignon en poudre
  • 15 g de levure maltée
  • 1 c. à soupe d’épices de Noël en poudre (coriandre + 4 épices)
  • 1 c. à café de poivre
  • 1 c. à soupe huile d’olive
  • 5 cl de tamari
  • 5 cl de bouillon (prélevé du bouillon de cuisson)
  1. Mélanger les ingrédients secs
  2. Ajouter les ingrédients humides
  3. Bien mélanger
  4. Diviser le pâton en 2 et former des steaks ronds
  5. Laisser reposer le seitan 1h
  6. Revenir à l’étape 4 de la préparation du bouillon

Cuisson du seitan

tournedos rossini vegan

  1. Chauffer une poêle avec un filet d’huile végétale
  2. Griller les tournedos de seitan de chaque côté
  3. Réserver

Butternut rôti

tournedos rossini vegan

  1. Chauffer une poêle avec un filet d’huile végétale
  2. Cuire les rondelles de butternut jusqu’à qu’elles soient bien rôties de chaque côté
  3. Réserver

Accompagnements

Pommes noisettes

tournedos rossini vegan

  • 250 g de pommes de terre
  • Un peu de lait végétal ou de l’eau
  • 1 c.à soupe d’huile d’olive
  • Sel et poivre
  • Chapelure
  1. Cuire les pommes de terre à la vapeur ou dans une casserole d’eau pendant 1/4 d’heure environ (voir selon la taille des pommes de terre)
  2. Une fois cuites, égoutter et écraser au presse purée, ajouter un peu de lait et d’huile d’olive, saler et poivrer à votre goût.
  3. Façonner des petites boules de pommes de terre en les roulant entre les paumes de la main.
  4. Mettre dans un récipient la chapelure et passer chaque boule de pommes de terre dans la chapelure
  5. Faire chauffer une poêle avec de l’huile
  6. Cuire et faire rouler les pommes de terre jusqu’à ce qu’elles soient dorées de façon uniforme
  7. Réserver

Kaki doré

tournedos rossini vegan

  • 1 kaki
  • Huile végétale (pour la cuisson)
  • 1 c. à soupe de sirop d’agave
  1. Couper le kaki en 8 tranches
  2. Les faire dorer dans un filet d’huile avec du thym et du sirop d’agave
  3. Réserver

Tout est prêt il ne reste plus qu’à dresser l’assiette.

Dressage du tournedos rossini vegan

tournedos rossini vegan

Réchauffer les différentes parties si vous avez tout fait à l’avance.

  1. Installer dans chaque assiette 1 ou 2 rondelles de butternut
  2. Déposer dessus le « tournedos » de seitan puis les escalopes de tofu
  3. Pshitter le tofu d’huile de truffe blanche
  4. Ajouter les shiitake en dernier sur le dessus
  5. Mettre de la sauce dans un récipient
  6. Déposer les tranches de kaki dorées et ajouter les pommes noisettes

 

Trucs & Astuces

Pour une version “flemmard” : vous pouvez acheter en magasin bio 2 belles tranches de seitan gourmet de la marque Lima par exemple ainsi qu’une boite de Faux-Gras de Gaia.
Faites revenir les tournedos à la poêle puis une fois cuits, ajouter une tranche de Faux-Gras sur le dessus du steak. Et faites une sauce avec quelques champignons,  un oignon, (éventuellement des marrons) et du 4 épices que vous faites revenir dans une casserole et mixez ensuite avec un peu d’eau pour désépaissir.

Pour une version sans gluten : utilisez un steak de tempeh ou de lupin à la place du seitan.

 

C’est avec ce plat que se termine mon repas de Noël 2016 après la terrine végétale festive et la bûche raw chocolat-orange.

Je reposterai peut-être une recette d’ici la fin de l’année pour le Réveillon, ça sera la surprise :)

En attendant, retrouvez-nous sur Instagram et Facebook où je partagerai mes plats pendant ces fêtes.

Je vous souhaite à tous et à toutes de très belles fêtes de fin d’année !