, , , ,

Comment faire du saumon fumé vegan ?

Saumon fumé vegan

Je ne vais pas vous mentir, le saumon à l’aneth sauce gravelax a toujours été une institution dans ma famille.

Que ce soit pour les fêtes de fin d’année, les repas de famille ou encore mon anniversaire, ma grand mère achetait un saumon entier de plusieurs kilos et le faisait mariner pendant des jours dans le sucre, le sel, l’huile d’olive et l’aneth.

Et soyons honnête c’était un de mes plats préférés.

Ces plats auxquels vous pensez et vous ressentez immédiatement leur goût dans votre bouche, et avec tous les souvenirs qui remontent.

C’est pourquoi quand j’ai entendu parlé la première du saumon fumé vegan, encore appelé  « carrots lox », il y a un ou 2 ans, j’étais pas super emballée…

J’avais du mal à croire que ça pouvait ne serait-ce que s’approcher de ce que j’avais pu aimer dans le passé.
Et les aprioris ont la vie dure, pour preuve, je n’en avais encore jamais fait avant la semaine dernière !

Autre chose qui me décourageait, dans toutes les recettes que je voyais les personnes utilisaient du Liquid smoke et je n’en trouve absolument pas chez moi.

Si vous avez déjà lu d’autres de mes recettes comme la réalisation du seitan par exemple vous savez que je ne jure que par le thé Lapsang Souchong pour obtenir un goût fumé très facilement.

Et pas de soucis pour le trouver, allez dans n’importe quel supermarché, il y sera. Avant j’utilisais celui de la marque Kumstea mais récemment je l’ai trouvé en bio.

Puis le week-end dernier j’ai reconsidéré la question car cette année on nous a demandé d’organiser plusieurs repas vegan alors on se creuse la tête pour trouver de nouvelles idées !

J’avais des carottes, j’avais de l’huile c’était un bon début. Bon je n’avais pas de liquid smoke ni d’aneth fraîche. Alors je me suis adaptée et j’ai décidé d’utiliser mes graines d’aneth et du thé fumé Lapsang souchong.

Je n’avais pas non plus de gros sel (je n’en utilise plus) pour les faire cuire au four en croûte de sel  … j’ai donc également improvisé sur ce point. Je vous laisse découvrir tout cela juste en dessous.

Bref j’ai donc décidé quand même de faire un premier essai le week-end dernier, même avec la moitié des ingrédients manquants, ce n’est pas ça qui va m’arrêter :)

On les a dégustés avec des petits toasts et on a vraiment été bluffé ! Que ce soit par l’odeur, le visuel et surtout le goût ! J’ai partagé cette petite photo sur les réseaux sociaux et vous aussi ça vous a intrigué et beaucoup intéressé !

Saumon fumé vegan

Alors ni une ni deux, Lorelei est revenue avec 1kg de carottes le lundi soir et hop, deuxième fournée, deuxième test avec quelques variantes pour pouvoir vous proposer la meilleure recette et surtout simple à faire avec des ingrédients trouvables partout !

 

Comment faire du saumon fumé vegan ?

Saumon fumé vegan

Ingrédients

6 carottes (environ 500g)
6 c. à soupe d’huile d’olive
1 c. à soupe de thé fumé (Lapsang souchong)
1 jus de citron (2 c. à soupe)
1 c. à soupe de sirop d’érable (ou du sucre en poudre)
3 c. à soupe de tamari (sauce soja salée)
1 c. à café de 5 baies
1/2 bouquet d’aneth fraîche ou 2 c. à soupe d’aneth en graines
Eau

 

Préparation du Saumon fumé vegan

Saumon fumé vegan

1. Éplucher les carottes et faire des lamelles (ni trop fines ni trop épaisses) avec un éplucheur à légumes
2. Cuire les carottes à la vapeur et dans le bac mettre le thé fumé avec l’eau
3. Laisser cuire entre 5 et 10 minutes
4. Réserver les carottes et récupérer l’eau du bac. Filtrer si vous souhaitez mais moi j’ai laissé les feuilles de thé pour un goût plus prononcé
5. Dans un récipient qui va au four, mettre les carottes et ajouter tous les autres ingrédients (graines d’aneth et non aneth fraîche)
6. Ajouter l’eau du bouillon vapeur jusqu’à ce que les carottes soient immergées
7. Laisser cuire au four à 180°C (T6) pendant 15 minutes. L’eau va s’évaporer mais pas complétement, c’est normal, ça sera votre marinade
8. Mettre le tout dans une boite tupperware en verre, ajouter de l’aneth fraîche. Une fois refroidi, mettre au réfrigérateur
9. Laisser mariner minimum 1 nuit

 

Voici donc ma recette très simple et avec des ingrédients que vous pouvez trouver dans n’importe quel supermarché. Elle est aussi très rapide, vous pouvez en faire une grande quantité et la conserver au réfrigérateur dans une tupperware en verre. Plus les carottes fumées marineront, plus elles auront de goût.

Et comme on a une légère tendance à la monomanie quand on découvre une nouvelle recette nous n’allons pas vous proposer 1 mais 3 recettes à base de ce saumon fumé vegan (apéro-brunch-plat) pour les fêtes.

3-recettes-saumon-vegan

Il existe bien sûr d’autres variantes pour préparer le saumon fumé vegan et je vous en propose quelques unes ci-dessous :

Les Toasts de Faux Saumon de Lloyd Lang (sans huile)

Les carottes façon saumon fumé de Cooking in June

saumon fumé vegan
Cliquez ici pour voir la recette des carottes façon saumon vegan

 

Et pour aller plus loin dans la cuisine végétale et découvrir 56 recettes simples pour débuter, cliquez sur la photo ci-dessous.

ebook veganfreestyle

11 réponses
  1. Tara Green
    Tara Green dit :

    Voila le texte qui accompagne « mon partage » sur FB :
    Je n’ai pas encore essayé, il faut que retrouve mon LapsangSouchong, J’adore le saumon fumé, mais entre mon désire de devenir de plus en plus végétarienne et l’exorbitant des prix : J’ai envie de essayer ça : Miamm
    Je vous tiens au courant et une mention spécial pour Chris, qui m’a demandé des recettes végétarien, je te conseille le site, et c’est grâce au newsletter que j’ai trouvé cette recette Vegan…

    Répondre
  2. Milie Coquille
    Milie Coquille dit :

    Juste un joli « Merci »…. pour le partage et un grand « Bravo » pour la créativité…..
    C’est d’une telle importance de proposer de « belles et bonnes choses »… c’est une aide indispensable à cette incroyable transition…….qui se produit sur notre planète…
    Belle journée

    Répondre
    • Lorelei
      Lorelei dit :

      Je suis désolée. Je ne vois pas ce qu’il a pu se passer, peut-être que le thé a beaucoup dégorgé. La prochaine peut être les cuire simplement à la vapeur, moins longtemps et ne pas laisser les feuilles de thé avec. J’espère que le goût était quand même bon :)

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *