Bienvenue sur Vegan freestyle ! Si tu viens de découvrir le blog, tu recherches sûrement de l'inspiration pour tes repas au quotidien. Je te propose de recevoir 2 Ebooks offert "1 semaine de Meal Plan" + "Comment faire un sandwich vegan" : clique ici pour les recevoir !

Les falafels sont un classique de la cuisine végétale. Faciles à faire, gourmands, on peut les déguster seuls, dans un sandwich style pita avec des crudités ou alors accompagnés de mezzé libanais.

Je vous propose aujourd’hui une recette de falafels alternative avec des ingrédients et des épices qui rappelleront plutôt l’Inde que le Liban.

À la place des pois chiches, j’ai opté pour les lentilles corail, ces petites lentilles à la couleur rose saumon.

Ce sont des légumineuses qu’on retrouve dans des plats indiens comme le Dhal.

Quels sont les apports des lentilles corail ?

La lentille corail a un apport nutritif très intéressant. Elle apporte 24% de protéines végétales et elle est également source de minéraux tels que le fer, le magnésium, les vitamines B ou encore le phosphore et le potassium.

Et pour terminer elle est aussi riche en antioxydant. C’est donc un allié indispensable à découvrir si vous ne le connaissez pas déjà !

falafels lentilles corail

Dans cette recette, elle va être combinée avec des épices pour obtenir un goût bien relevé.

Elle sera accompagnée d’une petite sauce verte à base de concombre et de coriandre, fraîche et douce pour contrebalancer les saveurs.

Conseils pour déguster ces falafels de lentilles corail

Vous pouvez les déguster aussi bien chauds que froids.

Idéales pour un apéro à picorer entre amis ou en famille.

Vous pouvez aussi décider d’en faire un plat principal en servant ces falafels de lentilles corail avec du riz et de légumes. Cela en fera un plat complet et rassasiant.

Ou alors si vous devez manger sur le pouce, utilisez les dans un sandwich pita avec des crudités et la sauce verte.

falafels lentilles corail

Cette recette de falafels de lentilles corail à l’indienne a été réalisée dans le cadre de la campagne 1,2,3 Veggie pour l’Association végétarienne de France.

 Cliquez ici pour découvrir les ingrédients et le déroulé de la recette.

 

 

Bienvenue sur Vegan freestyle ! Si tu viens de découvrir le blog, tu recherches sûrement de l'inspiration pour tes repas au quotidien. Je te propose de recevoir 2 Ebooks offert "1 semaine de Meal Plan" + "Comment faire un sandwich vegan" : clique ici pour les recevoir !

Avec l’arrivée de nouveaux légumes de printemps, j’ai eu l’idée de réaliser ce plat fusion entre l’Italie et la Thaïlande : les tagliatelles Primavera thaï. Je crois qu’à force d’être inspirée par la Thaïlande, il va vraiment falloir que j’y aille un jour ! :-)

Ça faisait très longtemps que j’avais envie de réaliser un plat de Pasta primavera mais version thaï. Je suis une adepte de la cuisine asiatique, vous pouvez d’ailleurs retrouver mes autres recettes inspiration “Asian Food” ici.

Tagliatelles primavera thaï

Tagliatelles Primavera Thaï

Pour cette recette, à la place des pâtes traditionnelles, j’ai choisi des tagliatelles de riz, qui rendent ce plat plus léger et sans gluten également. Libre à vous de faire de même ou de l’adapter avec des tagliatelles ou des spaghettis.

Pour les légumes “Primavera”, j’ai profité du changement de saison pour cuisiner les asperges, les févettes et les poireaux nouveaux. Quand j’ai réalisé cette recette, il restait encore quelques brocolis que j’ai ajoutés à mon plat. Mais vous pouvez adapter cette recette avec les légumes que vous souhaitez.

Pour le côté thaï, j’ai opté pour le mélange coco-citron dont je suis toujours aussi fan, relevé par un peu de gingembre en poudre et des feuilles fraîches de menthe du jardin ;-)

Cette recette de Tagliatelles primavera Thaï a été réalisée pour la campagne 1,2,3 Veggie de l’association végétarienne de France.

Je vous donne rendez-vous sur leur site pour découvrir les ingrédients et le déroulé de la recette.

 

 

Bienvenue sur Vegan freestyle ! Si tu viens de découvrir le blog, tu recherches sûrement de l'inspiration pour tes repas au quotidien. Je te propose de recevoir 2 Ebooks offert "1 semaine de Meal Plan" + "Comment faire un sandwich vegan" : clique ici pour les recevoir !

Cette semaine je vous propose une entrée printanière, très rafraichissante et avec un mélange de saveurs originales : un tartare tofu fumé aux mini courgettes, à la mangue et aux févettes avec une petite sauce à l’orange.

Cette recette est très simple et rapide à faire, aucune cuisson, il suffit juste de découper les ingrédients et de les laisser mariner. Parfait si vous voulez préparer une entrée à l’avance et la servir au dernier moment.

Lorsque j’ai réalisé cette recette, j’ai voulu retrouver l’esprit d’un tartare de poisson fumé. C’est pourquoi j’ai opté pour un tofu fumé (vous pouvez l’acheter fumé ou le fumer vous même avec du thé Lapsang souchong), des fruits et des légumes que j’aime beaucoup crus : la mini courgette, la mangue et les févettes.

tartare tofu fume

Je suis complétement fan des mini courgettes, je les achète au marché surtout pour leurs fleurs, étant une accro aux beignet de fleurs de courgettes. Une fois les fleurs utilisées, les mini courgettes sont délicieuses crues ou cuites.

Pour la sauce, j’ai opté pour un jus d’orange, quelques épices comme le gingembre, du sirop d’agave pour le côté sucré et des herbes aromatiques. J’ai choisi de la coriandre car j’adore l’alliance tofu/coriandre, mais libre à vous de prendre du persil ou de l’aneth pour un effet différent.

Côté déco, j’ai déposé de l’ail des ours sur le dessus du tartare. Je suis allée en cueillir en forêt pas loin de chez moi, il était déjà en fleurs, mais comme tout est comestible dans l’ail des ours, ça donne à la fois le côté fleuri et un petit goût aillé agréable.

Cette recette de Tartare tofu fumé a été créée en soutien à la campagne 1,2,3 Veggie de l’association végétarienne de France.

Je vous donne donc rendez-vous sur leur site pour découvrir les ingrédients et le déroulé de la recette.

 

 

Bienvenue sur Vegan freestyle ! Si tu viens de découvrir le blog, tu recherches sûrement de l'inspiration pour tes repas au quotidien. Je te propose de recevoir 2 Ebooks offert "1 semaine de Meal Plan" + "Comment faire un sandwich vegan" : clique ici pour les recevoir !

À l’occasion de la journée internationale sans viande, j’avais envie de vous proposer un classique de la cuisine française en version végétalisée : le magret de seitan.

Au départ, je n’avais pas spécialement prévu de faire une recette pour ce 20 mars, mais il faut quand même profiter des quelques journées où l’on a la possibilité de mettre en avant un autre type de cuisine. Et puis cette journée peut être une bonne excuse pour tester des recettes vegan ou proposer à votre famille et vos amis de découvrir de nouvelles saveurs non ?

Il y a quelques mois, j’avais rédigé un article pour aider les gens à arrêter ou diminuer la viande en présentant 15 alternatives vegan aux produits carnés. Mais aujourd’hui je vous propose une recette 100% homemade avec du seitan fumé fait maison, une fondue de pommes et une sauce sucrée salée.

Ça faisait depuis Noël et ma recette de tournedos rossini vegan que je n’avais pas refait de seitan mais ce matin en me levant j’avais une terrible envie de yakitori de seitan. Puis je suis passée devant le panier de fruits et j’ai vu les pommes. Tout d’un coup ça m’a rappelé le magret aux pommes que je faisais. Et là vous vous dites comment une vegan peut penser à ça ??

C’est tout con mais dans un mois c’est l’anniversaire de mon père et le magret, c’est le plat qu’il adorait que je lui fasse avant. Du coup je me suis lancée un défi : faire une version vegan en mode magret de seitan !

Bon bien évidemment et heureusement le seitan n’a pas le goût du canard mais les saveurs y sont.

C’est tout bête et très simple pour végétaliser un plat il suffit très simplement d’y mettre les saveurs qui pourraient nous évoquer ce plat : ici pour moi c’est la pomme cuite, l’oignon caramélisé, le balsamique et le miel que je remplace par du sirop d’agave pour la sauce.

Bon ça fait plus de 2 ans que je n’ai pas mangé ce plat, et je ne me souviens plus trop du goût du canard hormis que c’était très fort et horriblement gras quand j’y repense. Mais en tout cas cette recette m’a bluffée et perturbée en même temps, c’était très bon mais c’était troublant de retrouver des saveurs que j’avais assimilées à la viande !

Comme chaque plat que je végétalise le but n’est pas de reproduire exactement le même goût mais de s’inspirer pour créer un plat vegan tout aussi bon et sans souffrance.

Par contre, comme vous pouvez le voir sur les photos, le problème de ce type de plat c’est la couleur :) On est bien loin de nos belles assiettes colorées habituelles, c’est là qu’on se rend d’autant plus compte que la cuisine vegan est très gai.

Passons à la recette, elle est plutôt simple, il y a juste un peu de préparation :-)

Magret de seitan sauce balsamique et fondue de pommes

Pour 2 à 4 personnes selon l’appétit ;-)

Ingrédients pour le magret de seitan

Pour le bouillon 

  • 2 L d’eau
  • 1 c. à soupe de sauce soja Tamari
  • 1 c. à soupe de thé fumé Lapsang Souchong
  1. Mettre le tout dans une casserole et porter à ébullition
  2. Ensuite éteindre et laisser infuser

magret de seitan

Pour le Seitan

  • 200 g de farine de gluten (seitan), attention ce n’est pas de la farine de blé ;-)
  • 10 cl de sauce soja tamari
  • 10 cl  du bouillon
  • 1 c. à soupe d’oignon en poudre
  • 1 c. à soupe d’ail en poudre
  • 20 g de levure maltée
  • 2 c. à soupe d’huile olive

magret de seitan

  1. Mélanger tous les ingrédients dans un récipient sauf la farine de gluten
  2. Ajouter la farine et mélanger jusqu’à ce que ça forme une pâte uniforme
  3. Lui donner la forme d’un gros boudin un peu comme un magret
  4. Enrouler le seitan dans un linge ou une gaze stérile, ficeler le tout comme un rôti
  5. Ne pas trop serrer car le seitan va gonfler un peu
  6. Cuire le seitan dans le bouillon à feu moyen pendant 30 min, ça doit légèrement bouillonner mais pas trop
  7. Une fois cuit, déficeler le seitan et le couper en tranche
  8. Réserver
  9. Garder éventuellement le bouillon si vous n’utilisez pas tout le seitan, ça vous servira pour le conserver au frigo.

magret de seitan

Ingrédients pour la fondue de pommes

  • 3 pommes granny
  • 1 gros oignon jaune
  • 1 gousse d’ail
  • 1 c. soupe de sauce soja tamari
  • 1 c. soupe de balsamique
  • 2 c. à soupe de sirop d’agave
  • 1 c. à soupe d’huile d’olive pour la cuisson

magret de seitan

  1. Émincer l’ail et l’oignon
  2. Faire revenir dans une poêle avec l’huile d’olive
  3. Une fois doré ajouter le reste des ingrédients sauf les pommes
  4. Pendant ce temps couper les pommes en petits dés
  5. Une fois cuit prélever la moitié du mélange ail et oignon et réserver pour plus tard pour le seitan
  6. Ajouter les dès de pommes dans la poêle
  7. Mélanger, laisser mijoter, ajouter un peu d’eau et laisser fondre 1h environ à feu doux.

magret de seitan

Finalisation de la recette et dressage du magret de seitan

  • La moitié du mélange oignon et ail que vous avez réservée
  • 10 cl de vinaigre balsamique
  • 5 cl de sauce soja tamari
  • 3 c. à soupe de sirop d’agave
  • Le seitan en tranches
  • Poivre

magret de seitan

  1. Mixer le mélange oignon-ail, le vinaigre, le tamari et le sirop d’agave
  2. Dans une casserole laisser réduire le mélange mixé sur feu moyen
  3. Remuer avec une spatule et surveiller de temps en temps
  4. Pendant ce temps faire dorer les tranches de seitan dans un peu d’huile à la poêle
  5. Dans une assiette, installer les tranches de seitan, la fondue de pommes et napper le seitan avec la sauce.

Ajouter quelques feuilles de verdures et déguster !

magret de seitan

Et vous, quelle recette aimeriez vous végétaliser ?

 

 

Bienvenue sur Vegan freestyle ! Si tu viens de découvrir le blog, tu recherches sûrement de l'inspiration pour tes repas au quotidien. Je te propose de recevoir 2 Ebooks offert "1 semaine de Meal Plan" + "Comment faire un sandwich vegan" : clique ici pour les recevoir !

Green Power à quelques jours de la St Patrick avec cette recette toute verte de risotto de chou kale vegan. 

Avant toute chose vous l’avez peut-être remarqué, je suis un peu moins présente ces derniers temps sur le blog, mais c’est pour la bonne cause car nous sommes en train de travailler sur un projet qui nous trotte dans la tête depuis un petit moment et nous avons hâte de pouvoir vous le présenter !

Mais j’avais envie de partager cette recette qui tombe bien ;-)

Première fois sur le blog que je propose une recette avec le chou kale car ce n’est pas vraiment mon chou de prédilection. Il faut dire que quand on lit des articles sur le kale on dirait que c’est l’aliment du siècle alors on s’attend un peu à truc de ouf ! Alors oui c’est l’un des aliments les plus riches en nutriments, et avec ses apports en vitamines A, B6, C, K et en calcium, il est vite devenu l’allié des vegans. Mais alors gustativement ça donne quoi ?

Très honnêtement, ça reste du chou, faut pas se leurrer ;-) J’ai fait plusieurs tentatives pour l’apprivoiser:

  • je vous en avais parlé une fois dans mon Top 3 des jus d’hiver
  • je l’ai tenté cru et mariné mais alors là ce n’était pas vraiment une réussite, c’était super dur et immangeable…
  • finalement ma version préférée reste en chips au déshydrateur pour un apéro vegan, car vu la densité du chou kale, en chips c’est parfait, elles sont bien croquantes.

risotto de chou kale

Mais bon il était dans mon magasin bio et je me suis dit que j’allais lui redonner une petite chance et chercher une nouvelle manière de le cuisiner. J’aime bien faire ça de temps en temps, essayer de cuisiner des aliments dont je ne raffole pas à priori et les rendre un peu plus sexy, enfin essayer haha, comme j’avais fait l’année dernière avec mes navets nouveaux !

En ce moment, dans ma cuisine je vais plutôt à l’essentiel, avec peu d’ingrédients en mode cuisine minimaliste, j’ai donc pensé à le faire en risotto qui est un plat que j’adore revisiter et qui est très facilement végétalisable. Même si le risotto aux champignons est IN-DÉ-TRO-NA-BLE à mes yeux ;-). D’ailleurs, si vous avez envie d’une variante à cette recette, vous pouvez y intégrer des champignons, je pense que ça se marierait très bien, voire peut-être que ça se rapprocherait du risotto parfait !

Le choix des ingrédients 

Pourquoi du riz complet ? Parce que j’aime ça et c’est déjà une bonne raison non ? Parce qu’il est plus dense, plus nutritif, il a un goût particulier de noisette. Mais j’aime tout autant le riz blanc, en fait j’aime varier les plaisirs. Donc choisissez celui qui vous plait le plus mais le temps de cuisson ne sera pas le même bien évidemment.

Ici je n’ai pas utilisé de vin blanc comme dans la recette traditionnelle mais libre à vous de le faire ou pas.

J’ai choisi de la crème de riz car c’est ma crème du moment mais vous pouvez utiliser d’autres crèmes végétales : soja, épeautre, avoine, etc..  ou coco même pour un côté plus exotique.

Pourquoi du tamari ? J’aime bien l’utiliser à la place du sel, ça apporte une saveur supplémentaire.

Le bouillon de légumes n’est pas obligatoire. Vous pouvez le remplacer par une feuille de laurier pour un bouillon moins salé et plus neutre en goût.

En attendant, voici donc ma recette à la fois fondante et croquante du risotto de chou kale. 

risotto chou kale

Risotto de chou kale vegan

Ingrédients pour 4 personnes

 

  • 300 g de riz rond complet
  • 300 g de chou kale
  • 1 petit oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 20 cl crème de riz
  • 75 cl d’eau, un cube de bouillon de légumes
  • 2 c. à soupe de sauce tamari
  • 5 baies
  • 1 c. à soupe d’huile végétale
  • Levure maltée (optionnelle)
Préparation du risotto de chou kale :
  1. Chauffer le bouillon
  2. Émincer oignon et ail et faire revenir quelques minutes avec l’huile végétale
  3. Ajouter le riz et remuer 2-3 min
  4. Verser le bouillon et laisser cuire le riz couvert pendant 1h (ça sera moitié moins long avec du riz blanc)
  5. Pendant ce temps détacher les feuilles du chou de sa tige puis hacher grossièrement le kale
  6. Ajouter le chou kale au riz en fin de cuisson avec la brick de crème de riz.
  7. Mélanger et laisser cuire 5 minutes pas plus (le kale sera mi-cuit et restera légèrement croquant)
  8. Ajouter du 5 baies (ou poivre) et la sauce tamari
  9. Servir
  10. Pour les gourmands, parsemer de levure maltée pour un effet “parmesan” végétal ;-)

risotto chou kale

Et vous, vous avez déjà goûté le chou kale ? Comment l’aimez-vous ?

 

 

Bienvenue sur Vegan freestyle ! Si tu viens de découvrir le blog, tu recherches sûrement de l'inspiration pour tes repas au quotidien. Je te propose de recevoir 2 Ebooks offert "1 semaine de Meal Plan" + "Comment faire un sandwich vegan" : clique ici pour les recevoir !

À la recherche d’une entrée un peu chic, surprenante et 100% végétale ? Pourquoi ne pas tester ma recette de ravioles crues sucrées-salées avec un produit original : le Moringa. C’est une recette simple que vous pouvez préparer à l’avance et dresser au dernier moment.

Connaissez-vous le Moringa ?

En France, il fait peu à peu son apparition mais en Inde, il est utilisé depuis la nuit des temps par les Rishis (sages indiens) comme l’une des plantes fondamentales de l’Ayurvéda.

C’est un peu une plante magique appelée également “la plante qui guérit 300 maladies“, un superaliment aux vertus médicinales innombrables.

Au niveau nutritionnel il est également très intéressant, voyez par vous même tous les apports du Moringa dans ce petit tableau récapitulatif :

moringa

C’est fou non ? Si vous souhaitez en savoir plus sur cette plante cliquez ici pour tout savoir sur les feuilles de Moringa.

J’ai réalisé cette recette avec de la pure poudre de Moringa, offerte par la marque Moringa&Co avec qui j’organise un petit concours à la fin de cet article :)

ravioles crues moringa

Ce qui m’a beaucoup plu dans cette marque c’est le côté écologique et humanitaire mis en avant par sa fondatrice. Même si je tente de manger localement le plus possible, lorsque je décide de consommer des produits venus de plus loin, j’aime savoir qu’ils ont été cultivés et récoltés équitablement et durablement. Garantie que j’ai pu trouver avec Moringa&Co.

Cela fait un moment que je n’avais pas cuisiné de plat 100% raw mais quand j’ai reçu ma pure poudre de Moringa, j’ai tout de suite pensé à des ravioles crues ! C’est frais, c’est simple, c’est raffiné  bref c’est efficace.

Pour une entrée légère qui a fait son petit effet, c’était d’ailleurs notre entrée pour le repas de Saint Valentin pour tout vous dire…

Je mange rarement des entrées, préférant un plat unique, mais là, une petite entrée s’impose pour certaines occasions. Cette entrée est légère et ne vous coupera pas l’appétit pour la suite.

J’ai choisi des produits de saison : la betterave pour former des ravioles d’une jolie couleur rose et le pamplemousse, pour son côté acidulé qui permet de bien équilibrer ce plat. On y retrouve des notes sucrées, acidulées, douces, le tout relevé par le goût du Moringa, sans oublier l’huile de sésame toasté qui sublime le plat.

Bon maintenant, je met du Moringa un peu partout, dans mes smoothies, dans mes salades, dans mes pâtes, dans mes vinaigrettes ! Bref je suis fan :)

C’est parti pour la recette, et rendez-vous en bas de l’article pour participer au concours et recevoir votre pure poudre de Moringa&Co.

Recette pour 8 Ravioles crues au fromage végétal de moringa

ravioles crues moringa

Fromage de Moringa
  • 150 g de noix de cajou
  • Le jus 1/2 citron vert
  • 4 c. à café de Moringa en poudre
  • 1/2 c. à café d’ail en poudre
  • 1/2 c. à café d’oignon en poudre
  • 1 c. à soupe de levure maltée (sauf pour une version sans gluten)
  • 1 c. à soupe de tamari (sauce soja)
  • 1/2 c. à café de 5 baies ou poivre
  • 10 cl d’eau
  1. Faire tremper les noix de cajou dans de l’eau pendant 2h minimum
  2. Rincer les noix de cajou et mixer ensuite tous les ingrédients jusqu’à ce que ça soit bien lisse
  3. Réserver au frais
Ravioles crues de betteraves
  • 1 betterave moyenne (suffisamment grande pour faire 16 tranches)
  • 1 c. à soupe de sirop d’agave
  • Le jus de 2 citrons verts
  • Huile de sésame toasté
  • 1 pamplemousse
  • Quelques feuilles de menthe
  1. Couper la betteraves en fines tranches à l’aide d’une mandoline pour en obtenir 16 (ou d’un couteau)
  2. Laisser mariner les tranches dans le mélange : sirop, citron pendant 2h au moins

ravioles crues

Dressage

  1. Faire des suprêmes de pamplemousse : peler le pamplemousse à vif et couper en tranches fines
  2. Déposer les tranches dans l’assiette (comme sur la photo ou selon votre créativité ;-)
  3. Dans l’assiette, déposer ensuite une fine tranche de raviole
  4. Mettre au centre de la raviole 1 c. à café de fromage de Moringa
  5. Déposer dessus une autre tranche de raviole
  6. Arroser chaque raviole de quelques gouttes d’huile de sésame toasté
  7. Ajouter quelques graines de sésame
  8. Parsemer de feuilles de menthe

Réserver au frais ou déguster sans attendre ces ravioles crues de betteraves :-)

ravioles crues betteraves

Jeu-Concours

“À votre tour de créer une recette autour du Moringa”

J’organise rarement des concours, mais pour le coup, celui ci m’a vraiment paru intéressant ! Tout d’abord pour le côté découverte d’un nouveau produit végétal : le Moringa mais également pour le côté créatif, car maintenant ça va être à vous d’imaginer une recette autour du Moringa :)

Je vous explique: Moringa&Co propose d’envoyer aux 10 premières personnes à laisser un commentaire sous cet article, un échantillon de pure poudre à tester chez vous gratuitement. En échange, vous devez réaliser une recette de votre choix.

Alors pas de panique, vous êtes totalement libre pour le choix de votre recette, elle peut être sucrée ou salée (ou les 2 en même temps), simples ou élaborées, bref laissez libre court à votre imagination :)

Une fois que votre recette est prête, vous devez me l’envoyer à contact@veganfreestyle.com accompagnée d’une photo et vous pourrez également par la suite la poster sur votre blog – Instagram – Facebook en me taguant. Les recettes proposées seront partagées librement avec la marque Moringa&Co.

Une fois les 10 recettes reçues, je choisirai les 2 gagnants qui recevront chacun les cadeaux suivants :

  • 1 Tote Bag MORINGA&Co, de 2 produits de la gamme
  • 2 entrées pour le prochain salon Veggie World de Paris les 22 et 23 Avril prochain.
  • 1 atelier culinaire animé par la Naturopathe Hélène Comlan, cuisinière spécialiste des superaliments (date à la convenance des gagnants sur Paris et en fonction des dates d’ateliers programmés).

Attention, la dotation est encore susceptible de changer.

Au cas où tout n’est pas clair, n’hésitez pas à me contacter pour plus d’informations !

concours moringa