Quand on décide de végétaliser son alimentation, nous sommes toujours à la recherche de nouvelles idées de garniture pour nos plats de pâtes.

Les plats de pâtes restent des recettes simples à faire quand on tente de manger le plus végétal possible.

Et on peut très facilement varier en ajoutant des sauces ou des ingrédients originaux comme ici avec ces pâtes à la mexicaine.

Je vous avais déjà parlé de 5 idées de recettes de pâtes dans cet article et aujourd’hui je vous amène dans un autre pays : le Mexique.

Quels sont les ingrédients nécessaires ?

Pour cette recette j’ai opté pour des ingrédients qui nous rappellent le Mexique et aussi pour un plat assez épicé.

  • du maïs : ça peut paraître étrange de mettre du maïs dans un plat de pâtes mais ça change des garnitures habituelles
  • du poivron rouge : incontournable quand on veut faire de la cuisine tex-mex
  • du chili en poudre pour relever le tout
  • une crème d’avocat maison pour le côté crémeux

Recette des pâtes à la mexicaine

Ingrédients pour 2 personnes :

  • 100 g de pâtes papillon
  • 150 g de maïs
  • 2 tomates (200 g)
  • 1 poivron rouge (200 g)
  • 1 oignon (100 g)
  • 1 gousse d’ail
  • 1 c. à café de chili en poudre
  • 1 c. à café de graines de cumin
  • 1 c. à soupe d’huile d’olive (cuisson)
  • Coriandre
  • Crème d’avocat :
  • 1 avocat (90 g de chair)
  • 1/2 citron pressé
  • 10 cl de boisson végétale (soja ou autre)
  • 2 brins de coriandre
  • 1 c. à café de paprika en poudre
  • 1 pincée de sel
  • 1 pincée de piment

Préparation :

  1. Mettre à cuire les pâtes.
  2. Éplucher et émincer l’oignon et l’ail.
  3. Couper la tomate et le poivron en morceaux.
  4. Égoutter le maïs.
  5. Mixer tous les ingrédients de la crème d’avocat.
  6. Réserver.
  7. Dans une poêle faire revenir l’ail et l’oignon avec un filet d’huile d’olive. Laisser suer 3 min.
  8. Ajouter les légumes, le maïs, les épices et laisser cuire 10 min.
  9. Quand c’est cuit ajouter les pâtes égouttées avec la crème d’avocat.
  10. Servir et parsemer de coriandre.

l

Pas évident de savoir comment organiser sa cuisine quand on change d’alimentation !

Quand on souhaite devenir vegan ou végétaliser son alimentation, on se fait une montagne de tous les changements que nous allons devoir opérer.

Et organiser sa cuisine ou devrais-je dire les réorganiser nous semble aussi compliqué de la construction des pyramides d’Egypte.

Il existe pourtant des astuces qui vont vous simplifier la vie et vous aider à surmonter cette étape importante mais pas si terrible promis !

Je vous propose ici 9 idées faciles à mettre en place pour organiser sa cuisine et ses placards quand vous changez d’alimentation.

Faire des listes et partir à la découverte de nouvelles saveurs

  1. Listez toutes les choses dont vous pensez ne pas pouvoir vous passer (beurre, fromage, viande, œufs, lait …) et regarder quelles alternatives végétales existent. Vous serez surpris. Commencer par en acheter 1 ou 2 pour tester.
  2. N’ayez pas peur du manque. Sachez que pour chaque ingrédient que vous aimez, il existera une multitude d’alternatives végétales, même les choses qui vous paraissent impossible à végétaliser le sont.
  3. Encore un vieux steak qui traine dans le congelo ? Une fois terminé, profitez en pour découvrir un simili-carné comme le seitan, le steak végétal ou les nuggets. Il y a encore quelques années on ne trouvait les simili que dans les magasins bio et pour un certain budget mais aujourd’hui, tous les supermarchés proposent des alternatives végétales et certaines à prix mini.

Acheter de nouvelles choses

4. Ayez les bons ingrédients dans votre placard. Il est indispensable d’avoir toujours d’avance un paquet de légumineuses et de céréales pour préparer des petits plats simples et rapides : du riz, des lentilles vertes ou corail, du quinoa, des pâtes. Rien de forcément bien folklorique mais juste pratique et facile à préparer.

5. Faites le plein d’épices. Ce sont les épices qui donneront le goût à vos recettes : curry, curcuma, cumin, paprika, piment doux, gingembre, herbes de Provence … testez toutes celles qui vous font envie !

6. Achetez de la B12 : la seule chose dont vous aurez besoin est de vous supplémenter en B12. On pense toujours que c’est un problème de vegan mais tout le monde devrait faire attention à sa B12.

Faire des tests

7. Trouvez des recettes végétales simples et réalisez vos premières recettes avec vos ingrédients préférés. Vous trouverez des centaines de recettes vegan sur ce blog et vous pouvez également télécharger gratuitement 4 semaines de menu vegan pour bien commencer en cliquant ici.

8. Testez plein de laits végétaux. Souvent depuis l’enfance, on nous a nourri exclusivement de lait de vache, peut-être de chèvre mais lorsque vous découvrirez les laits végétaux, vous allez vous ouvrir à plein de goûts différents. À vous de tous les goûter afin de savoir lequel est votre préféré. Et pourquoi pas par la suite, les réaliser vous même ! C’est vachement plus facile de traire une amande :)

9. Ne soyez pas trop exigeant lors de vos premiers tests de simili-carnés. Ce que vous allez leur reprocher au début, c’est ce que vous aimerez par la suite. Au départ, quand vous goûterez les similis, vous allez vous dire que c’est mauvais car ce n’est pas de la «vraie» viande. Mais peu de temps après, vous serez heureux que ça n’ait pas le même goût, car ce goût là vous dégoûtera. Et vous verrez ces nouveaux aliments différemment comme une manière d’enrichir son alimentation. Par exemple, cliquez ici pour trouver cette recette de burger sur le blog !

burger vegan

Et vous, comment pensez-vous qu’on doit organiser sa cuisine quand on change d’alimentation ? Dites-nous en commentaire.

Cette semaine je vous donne 10 conseils pour végétaliser votre alimentation et surtout bien le vivre !

Au départ il n’est pas évident de concilier l’organisation, la nouvelle cuisine, le regard des autres etc …

Cet article est là pour vous aider à mieux appréhender ce changement et à surtout se sentir bien dans sa peau.

Vous êtes prêts ?

Manger mieux, être mieux !

  1. Ne soyez pas trop impulsif. Prenez votre temps, souvent on ne devient pas vegan du jour au lendemain, un long cheminement peut se passer entre la prise de conscience et la mise en pratique. La semaine dernière je vous ai parlé de 8 méthodes toutes différentes et toutes complémentaires pour devenir vegan ! Si vous n’avez pas lu cet article, cliquez ici.
  2. Ne changez pas vos habitudes d’achat du jour au lendemain. Vous pouvez continuer à aller dans les mêmes supermarchés, il suffit juste d’aller au rayon d’à côté. Chaque magasin regorge d’ingrédients végétaux simples pour démarrer.
  3. Faites des comparaisons. Vous avez peur que de devenir vegan vous revienne plus cher ? Comparer le prix au kg des produits que vous achetez maintenant (viande, fromage, poisson) au prix au kg des légumes, légumineuses, céréales même bio. Vous serez étonné du résultat.
ma semaine vegan

Savoir s’organiser pour végétaliser son alimentation !

4. Au début, établissez un menu pour 1 semaine. Ce n’est pas évident de savoir quoi manger à chaque repas quand on démarre. Faites la liste de plats que vous aimez et répartissez-les sur 1 semaine. Si vous n’avez pas d’inspiration, nous sommes là pour vous aider avec nos 30 jours vegan. Vous pouvez vous inscrire gratuitement et recevoir 4 semaines de menus en cliquant ici.

5. Suivez une liste de course toute faite pour vous aider. Au début on peut être vite perdu avec les ingrédients à acheter et ceux à choisir. Dans nos meal plan, nous vous fournissons la liste de course chaque semaine !

6. Mettez-vous à cuisiner. Oui bien sûr les plats tout prêt vegan existent mais ils sont moins économiques. En voulant changer votre alimentation vers une alternative végétale et saine, le but n’est pas de se nourrir exclusivement de plats industriels. Il va falloir mettre la main à la pâte et se lancer. Vous verrez, vous prendrez plaisir à savoir que vous avez tout fait de A à Z. N’ayez pas peur, la cuisine vegan est une cuisine très simple.

Apprécier les changements

7. Attendez-vous à un changement physique. L’alimentation vegan aura un impact sur votre corps. Si vous avez des kilos superflus, il est très probable que vous les perdiez car votre nourriture sera moins grasse, moins concentrée, plus naturelle, moins transformée. Si vous avez du poids à prendre, vous en prendrez facilement sans culpabiliser, car vous savez que ce que vous mangez est sain.

8. Initiez-vous au mode de vie minimaliste. Je dirais que c’est une conséquence du lifestyle vegan, que ce soit au niveau de la cuisine, des produits de beauté, des produits ménagers, tout va se simplifier. Vous allez revenir naturellement aux choses simples, naturelles et vos placards vont se vider comme par magie des tonnes de produits que vous avez accumulés toutes ces années.

9. Apprenez quelques remèdes magiques. C’est un fait, en devenant vegan vous serez de moins en moins malade, vous verrez très rapidement les effets bénéfiques sur votre santé au quotidien. Apprenez à utiliser quelques plantes aux effets curatifs comme le curcuma, l’ail ou les herbes qui soigneront vos petits bobos du quotidien.

10. Regardez des films ou des vidéos qui traitent du mode de vie vegan ou de la condition animale. Vous n’êtes pas obligé de regarder des images atroces, beaucoup d’entre nous ne le supportons pas, vous pouvez commencer doucement en regardant des films/documentaires tels que : Okja, What the health, Cowspiracy, 101 raisons de devenir vegan, Forks Over knives, Le discours le plus important de votre vie, etc …

Et vous, quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui veut végétaliser son alimentation ?

Vous avez envie de sauter le pas et de végétaliser votre alimentation au quotidien ?

Vous avez déjà commencé petit à petit à le faire mais vous avez encore du mal à savoir comment vous y prendre et comment vous y tenir ?

Il est difficile pour vous de gérer les repas en dehors de chez vous, ou même à la maison si vos proches ne partagent pas votre mode de vie ?

Bien évidemment il est très difficile de changer son alimentation du jour au lendemain, même si certains y parviennent, la grande majorité passe par tout un tas d’étapes pour au final opter pour une alimentation 100% végétale ou presque.

Et ces étapes sont importantes et nécessaires pour la construction de votre nouveau mode de vie.

Alors la première question à se poser est de savoir quel mode de transition choisir pour ne pas se sentir frustré et échouer rapidement ?

Il existe plusieurs méthodes et il vous convient de trouver celle qui va cor- respondre à la fois à votre personnalité mais également à votre mode de vie. Ou alors vous pouvez faire un mélange de toutes ces méthodes.

Pour vous aider, je vais tout d’abord vous proposer 8 méthodes différentes pour végétaliser peu à peu votre alimentation et qui sur le long terme vous conduiront à votre objectif.

devenir vegan

1. La méthode « Défi vegan »

C’est le genre de méthode que vous faites entre amis, en famille ou en couple. Tout à coup le défi est lancé en mode cap ou pas cap : «Et si on essayait X jours vegan ?». C’est une méthode où chacun peut se motiver et s’entraider.

C’est une méthode qui peut sembler contraignante et radicale quand on n’a pas du tout l’habitude de l’alimention végétale, mais qui a le mérite de vous plonger directement dans le grand bain.

Quelle est la durée idéale ? Je dirais 3 semaines minimum car c’est le nombre de jours nécessaires pour changer nos habitudes, pour le fromage c’est souvent plus long.

Si vous avez envie de tester cette semaine, avec notre Kit de démarrage gratuit « 30 jours vegan » vous aurez une aide supplémentaire pour y arriver ! Cliquez ici pour télécharger le Kit gratuitement.

2. La méthode « conditionnement »»

C’est une méthode qui consiste à regarder les documentaires les plus choquants traitants de la souffrance animale comme «Earthlings».

C’est une méthode électrochoc et qui peut être assez traumatisante mais si notre motivation principale pour devenir vegan est le bien être animal, alors il est légitime que l’on sache ce que ces derniers subissent. Si c’est traumatisant à regarder, imaginez ce que c’est pour eux de le vivre.

Rien de tel pour se conditionner et assimiler un comportement à une conséquence négative. Du jour au lendemain vous ne verrez plus jamais votre morceau de viande comme un aliment comestible et qui vous procure du plaisir gustatif. C’est très perturbant mais très efficace. Grâce à cette méthode vous ne reviendrez plus jamais en arrière.

3. La méthode « Un jour vegan »

C’est une méthode qui consiste à manger 1 jour par semaine sans produits animaux.
Choisissez le jour que vous préférez et testez ce jour-là des recettes vegan pour vous et votre famille.

Ça peut être un bon moyen pour amener l’alimentation végétale en douceur et la faire découvrir à votre entourage.
C’est une méthode efficace quand vos proches sont plutôt réticents à l’idée.

devenir vegan

4. La méthode « Un repas vegan par jour »

Comme son nom l’indique, vous allez commencer par remplacer 1 repas complet par jour. Ça peut être la suite logique de la méthode n°3. Votre famille s’est habituée à manger un repas vegan par semaine, maintenant vous pouvez instaurer 1 repas vegan par jour.

Je vous conseille de commencer par le petit-déjeuner : remplacez le lait de vache par du lait végétal, supprimez le beurre ou remplacez-le par de la margarine vegan ou de la purée d’amande, essayez les mélanges fruits, yaourts végétaux et muesli.

Si votre famille est determinée, le soir peut être une bonne occasion de faire un bon plat vegan et de leur montrer qu’on peut se régaler et bien manger sans produits animaux.

5. La méthode « Un aliment à la fois »

Dans cette méthode vous choisissez une catégorie d’aliment à éliminer et à remplacer. Vous pouvez commencer par la viande puis le poisson puis les œufs et les produits laitiers. Souvent on finit par le fromage car c’est le plus difficile à arrêter. Ou alors vous décidez que pour chaque produit «animal» terminé, vous vous engagez à acheter un produit vegan à la place.

Cette méthode permet d’y aller doucement et de voir qu’au final l’aliment qu’on a retiré est facilement remplaçable. Ça permet de découvrir au fur et à mesure aussi les aliments que la cuisine vegan met en avant et qui sont peu utilisés en cuisine traditionnelle : légumineuses, seitan, tempeh, tofu, levure maltée, lait végétal, fromage végétal, etc…

6. La méthode « flexitarienne »

C’est souvent une méthode que les gens font sans s’en rendre compte. Dans un premier temps, vous décidez que chez vous, vous allez cesser d’acheter des produits animaux et d’en cuisiner, mais par contre vous vous autorisez à manger comme vous le souhaitez à l’extérieur. Le but final étant que vous mangiez vegan aussi bien chez vous qu’à l’extérieur.

méthode devenir vegan

7. La méthode « découverte »

C’est la méthode idéale quand on ne sait pas cuisiner ou qu’on n’aime
pas ça. Elle permet de se familiariser et de commencer à découvrir des plats vegan à l’extérieur dans des restaurants végétaliens ou alors libanais, chinois, thailandais, éthiopiens pour vous familiariser avec cette cuisine.

Ça permet réellement de se rendre compte que manger vegan peut être très gourmand, goûteux et savoureux. Ou alors si vous avez déjà des amis vegan, ils peuvent vous initier et vous finirez pas vous dire «Pourquoi pas ?»

8. La méthode « Crescendo »

Faites tout d’abord une liste des plats que vous mangez régulièrement et voir si certains plats sont déjà végétaliens.

Ensuite réalisez une version végétalienne de ces plats, c’est une étape très importante car cela va vous montrer que vous pouvez toujours manger la même chose (par exemple des pâtes carbonara, un burger, un couscous, une mousse au chocolat).

Et enfin, essayez des recettes de plats que vous n’avez jamais mangés avant, osez les plats du monde, beaucoup de pays ont une alimentation faites de végétaux uniquement. Alors qu’en France nous voyons le seitan comme un simili-carné, en Asie c’est un aliment à part entière, tout comme le tofu et le tempeh et non un substitut à la viande !

Alors quelle méthode vous correspond le mieux ? Est-ce que vous allez plutôt choisir 1 seule méthode ou en tester plusieurs ?

N’oubliez pas, pour vous aider à végétaliser notre alimentation, notre Kit de démarrage avec 4 semaines de recettes vegan offertes est disponible en cliquant ici.

Ce week-end je suis retombée sur un article que j’avais écrit il y a 1 an et demi sur la préparation des repas du midi. 

Il s’agit de l’article « Pourquoi préparer ses repas à emporter ? »

Et je me suis rendue compte que les mêmes problèmes reviennent par période mais systématiquement.  

Au début on a de la motivation, on change quelque chose dans notre quotidien pour le mieux puis après, la routine, la vie, le temps reprennent le dessus et on se retourne toujours vers la facilité. 

Même si cette facilité n’est pas forcément idéale et encore moins bonne pour notre santé.

Mais alors comment se motiver à préparer ses repas du midi et s’y tenir ?

Je le vois moi même, pendant 3-4 mois je suis archi motivée et je vais me préparer mes petits plats chaque soir ou chaque matin. Puis il suffit d’un changement, d’un moment de stress, d’un coup de fatigue, hop je pars sans rien en me demandant ce que je vais bien pouvoir manger puis je finis par aller acheter des trucs vite fait au supermarché. Je ne suis pas satisfaite, souvent j’ai mal au ventre après le repas et je culpabilise en plus …

Alors c’est parti, je remets les pendules à zéro et je retrouve ma motivation !

Le mindset pour se motiver

La chose qui revient encore et toujours c’est trouver sa raison, sa motivation et en faire un nouveau mindset.

Parce que si on voit ça comme une obligation, une contrainte, ça sera juste une douleur quotidienne pour nous et au final dès qu’on aura un petit coup de mou dans notre vie, on re-cèdera à la facilité.

La facilité étant d’aller acheter des plats tout prêts au supermarché ou à la boulangerie du coin.

Après il n’y a pas de mal à ça, ça a aussi été fait pour nous faciliter la vie donc pourquoi ne pas l’utiliser.

Mais là je m’adresse à ceux qui ont vraiment envie de préparer leurs repas au quotidien et qui cherchent des stratégies pour le faire de manière naturelle.

S’organiser pour préparer ses repas le midi

Oui je suis d’accord, on nous saoule un peu avec la sur-organisation dans notre vie.

On doit avoir un planning pour tout, des to-do list à n’en plus finir, une vie timée à la seconde près.

Tout doit être bien rangé, à la mode Marie Kondo de notre chambre à notre cuisine en passant par notre dressing.

Bref il faut à tout prix envoyer une image parfaite de notre vie imparfaite.

Alors je vous rassure vous n’êtes pas obligé d’avoir une organisation de folie pour préparer vos repas du midi.

Mais il faut juste trouver un peu de temps pour soit faire des lunchbox qu’il n’y aura qu’à sortir du frigo soit des meal prep à assembler le jour J

L’option Lunchbox

Quand on décide d’opter pour une lunchbox cela veut dire que l’on va préparer sa gamelle à l’avance.

Soit la veille, on prend une boite hermétique pour mettre ses restes du soir ou alors on se préparer carrément un plat pour le lendemain midi.

Soit le matin même, on décide de trouver une recette assez facile et rapide que l’on peut préparer en 10/15 min avant de partir au travail comme par exemple une salade de crudités/légumineuses.

L’avantage de cette option c’est que l’on peut vraiment cuisiner et prendre ce dont on a envie quelques heures avant le repas. Tout n’est pas prêt d’avance sur 1 semaine et laisse place à plus de créativité et d’improvisation. C’est idéal si on a tendance à se lasser et à ne pas aimer manger la même chose chaque jour.

C’est aussi pourquoi j’avais sorti cet ebook avec 32 recettes de lunchbox vegan.

Car se motiver à faire sa lunchbox c’est une chose, savoir quoi mettre dedans en est une autre !

Le point négatif de cette option c’est qu’elle prend plus de temps que la seconde : le meal prep.

spring roll vegan

L’option Meal Prep

J’alterne souvent entre le « meal preping » et le « batch cooking ». Deux termes américains qui permettent de préparer à l’avance ses recettes pour la semaine à venir.

Avec #MaSemaineVegan depuis 3 ans maintenant, on propose chaque semaine 5 recettes avec 1 meal prep ou 1 batch cooking pour vous aider à vous organiser en cuisine.

Je suis donc une grande adepte de cette façon de cuisiner.

Lorsque je dois préparer la gamelle du midi, je peux simplement assembler plusieurs ingrédients déjà cuits dans le frigo ou alors prendre une portion d’un plat pour 4 que j’aurais préparé le dimanche.

Par exemple, le week-end je fais cuire : du riz, du quinoa, préparer une quiche, faire une sauce, cuire des poêlées de légumes.

Et le matin, je vais prendre une gamelle et mettre du quinoa, râper une carotte, ajouter quelques pois chiches ou maïs et verser une sauce.

Ou alors je vais prendre 1/4 de la quiche avec une petite salade d’endives.

L’avantage de cette technique c’est que tout est déjà prêt depuis le dimanche et qu’il vous suffit d’assembler ou de prendre la portion du midi.

Le point négatif c’est que si vous n’avez pas envie de manger ça, tant pis pas le choix c’est là faut le manger.

Et pour vous, quelle option préférez-vous ?

Est-ce que vous avez déjà testé les deux ?

N’hésitez pas à nous faire vos retours en commentaire.

En attendant, pour vous aider à trouver l’inspiration, notre ebook 32 recettes de Lunchbox Vegan est toujours disponible en cliquant ici.

À l’occasion de la sortie de mon nouvel ebook « Mes Premiers Fromages Vegan« , je partage avec vous comment faire du fromage vegan en 5 recettes incontournables.

Il existe de nombreuses manières de faire du fromage vegan.

Des manières très simples avec des ingrédients simples que l’on trouve en supermarché ou magasin bio.

Et d’autres manières plus complexes qui nécessitent des ingrédients plus compliqués et des techniques d’affinage spécifiques.

Dans cet ebook, comme ce sont vos premiers pas dans les fromages vegan, j’ai volontairement opté pour des recettes simples, avec des ingrédients simples que vous pouvez vous procurer facilement et surtout un matériel basique (mixeur, casserole, cercle, papier film…) pour que faire des fromages ne soit pas un casse-tête !

couverture mes premiers fromages vegan

Je suis bien consciente qu’il existe aujourd’hui en 2021 de nombreuses marques qui proposent désormais du fromage vegan de toute sorte : cheddar, gruyère, camembert, bleu, fromage à burger, raclette, mozzarella.

Et vous pouvez bien évidemment vous tourner vers ces fromages vegan pour vos plats.

C’est très pratique par exemple pour des fromages que vous ne trouverez pas dans ce livre comme le bleu ou le brie qui nécessite des ferments et un affinage complexe.

Mais vous pouvez aussi décider de faire vous-même vos fromages afin de contrôler ce que vous mettez dedans : que desingrédients simples et bio par exemple, sans conservateur.

Ou juste pour le plaisir d’avoir fait vous-même votre fromage au lieu de l’avoir acheté :)

Dans cet ebook vous retrouverez tout d’abord quelques recettes de base pour pouvoir faire la majorité des fromages dont vous pouvez avoir besoin au quotidien ou pour les grandes occasions.

sommaire mes premiers fromages vegan

Et dans la seconde partie je vous partage des recettes qui intègrent ces fromages dans des plats cuisinés comme par exemple le gratin d’endive, les aubergines à la crème de parmesan, le quesadillas, les pâtes au fromage coulant ainsi que des grands classiques comme la tartiflette, la fondue, la truffade … bref de quoi vous régaler !

sommaire fromage vegan

Avant de s’attaquer aux recettes je vous proposerai tout d’abord une liste non-exhaustive des ingrédients principaux dont vous aurez besoin dans vos placards pour faire de bons fromages vegan.

lasagne vegan

Vous souhaitez recevoir cet ebook ? Profitez actuellement du tarif promo avec le code CHEESE21 qui vous offre 5€ de réduction sur le prix de l’ebook. Cliquez ici pour recevoir l’ebook.

Maintenant, nous allons voir 3 recettes tirées de mon ebook « Mes Premiers Fromages Vegan » et 2 recettes déjà sur le blog !

Fromage frais ail & fines herbes

fromage frais ail et fines herbes

Ingrédients pour 1 fromage

  • 100 g de noix de cajou (ou autre noix : amande, macadamia, noisette..)
  • 1 c. à café de sel
  • 1 c. à soupe de jus de citron (ou vinaigre de cidre)
  • 1 c. à café d’ail en poudre
  • 1 c. à café d’oignon en poudre
  • 1 c. à café de poivre (ou 5 baies)
  • 1 c. à soupe de levure maltée (facultatif)
  • 1 bouquet de ciboulette

Préparation :

  1. Tremper les noix de cajou au moins 2h, les noix de cajou vont gonfler et prendre du volume.
  2. Mixer tous les ingrédients (sauf la ciboulette) jusqu’à ce que ça soit bien lisse.
  3. Prendre du papier transparent, déposer de la ciboulette ciselée, puis étaler le fromage dessus.
  4. Former un boudin et serrer bien.
  5. Réserver au réfrigérateur au moins 2h pour un fromage frais ou plusieurs jours (2 à 3 jours voire plus) pour obtenir un fromage qui aura plus de caractère.

Feta au pistou

feta vegan

Ingrédients :

  • 400 g de tofu lacto-fermenté (ou ferme)
    Pistou :
  • 20 cl d’huile d’olive
  • 1 bouquet de basilic (50 g)
  • 1 petite gousse d’ail
  • Sel
  • Poivre

Préparation :

  1. Mixer tous les ingrédients du pistou.
  2. Couper le tofu en cubes et laisser mariner le tofu avec le pistou dans un petit pot hermétique.
  3. Secouer de temps en temps.
  4. Faire la veille pour plus de goût.
  5. Idéal pour mettre dans des salades.

Fromage à Croque Monsieur

croque monsieur vegan

Ingrédient :

  • 30 g de noix de cajou (trempées 30 min dans l’eau chaude)
  • 15 cl de crème de soja
  • 1 c à soupe de levure maltée (option si SG)
  • 1,5 c à soupe de farine de tapioca
  • 1 c à café de sel
  • 1 c à café d’ail en poudre
  • 1 c à café de vinaigre de cidre
  • Poivre

Préparation :

  1. Mixer tous les ingrédients du fromage à croque monsieur.
  2. Chauffer la préparation dans une casserole sur feu moyen-fort en mélangeant constamment avec une spatule jusqu’à ce que ça soit comme une pâte filante (2 min).
  3. La déposer ensuite sur les tranches de pain à griller.

Fromage de Pesto

fromage de pesto

Découvrez ma recette de fromage de pesto dans un précédent article en cliquant ici.

Tartiflette

tartiflette

Et pour terminer, une de mes recettes préférées, la tartiflette vegan ! Tellement bonne et crémeuse.

Cliquez ici pour lire la recette dans un article précédent.

Mes Premiers Fromages Vegan

Envie d’autres recettes simples et faciles pour remplacer les produits laitiers dans votre quotidien ?

Découvrez notre ebook de 45 recettes pour vos Premiers Fromages Vegan !

N’oubliez pas de profiter du code promo CHEESE21.