terrine végétale festive

Vous êtes toujours à la recherche de l’entrée idéale pour vos fêtes de fin d’année ? Celle qui va bluffer votre famille aussi bien visuellement que gustativement ? Voici peut-être la terrine végétale festive qui vous fera craquer !

Une des choses les plus difficiles en devenant végéta*ien est de prouver aux autres que, oui c’est possible de se passer de foie gras pendant les fêtes de fin d’année ! Déjà parce que nous avons déjà tous (ou presque) était à leur place.

Pourquoi avons-nous mangé du foie gras ?

J’avoue honteusement que ça faisait partie des choses que j’a-do-rais pour les fêtes, tout en connaissant parfaitement les conditions horribles dans lesquelles ces pauvres petits canards et oies subissaient leur fin de vie.

Et tout ça juste pour un plaisir de quelques minutes… Rien que d’y repenser j’en ai froid dans le dos … Mais pourquoi… pourquoi … ??

Je me demande comment j’ai fait pour continuer à en manger en sachant tout cela. Car s’il y a bien une chose pour laquelle on sait parfaitement comment ça se passe, c’est bien le foie gras.

Est-ce que vous saviez que le foie gras était interdit dans de nombreux pays à cause de sa cruauté qui va à l’encontre de la loi ? Oui tout comme beaucoup de nos coutumes, mais au risque de faire bondir les puristes ça mérite d’être souligné et surtout d’y réfléchir, non ?

Chaque année pendant les fêtes de fin d’année c’est la même chose, on se rassure … On se dit que c’est une tradition française, que c’est notre héritage gastronomique, que les autres pays n’y comprennent rien blablabla …

À chaque repas il y a toujours quelqu’un (moi la première) qui sort le « C’est horrible mais c’est tellement bon !! NON ?  » .

On est horribles …

Mais comment ai-je pu ? Comment fait-on ? Est-on conditionné à ce point ? La dissonance cognitive est à son paroxysme je dirais !!!

Comme si on devait en plus trouver cela encore meilleur sachant la souffrance que ces pauvres bêtes enduraient ! Mais non… même si je l’ai pensé à l’époque je peux vous dire que maintenant le foie gras ne me fait plus du tout envie !

Et je pleure à l’intérieur de moi de ce que ces pauvres bêtes subissent depuis des mois pour assouvir le plaisir gustatif de certains pour Noël…

Et au niveau santé je ne comprends pas comment se réjouir de manger tant de souffrance ! Mais je ne vais pas m’étendre sur le sujet…

BREF.

Comment se faire plaisir sans souffrance animale ?

Maintenant tout a changé… Voilà que je vais passer mon deuxième Noël en tant que vegan. Et ça fait un bien fou je peux vous le dire ! Je me sens libérééééééééééé délivréééééé (pardon je m’égare c’est Noël).

OUI. Pas besoin de souffrance animale pour avoir l’impression de faire la fête des papilles je peux vous le dire ! Et non ce n’est pas plus compliqué !

Dorénavant comme pour tout je rêve d’une bonne terrine végétale digne de ce nom mais en mode vegan. Mais pas d’une terrine où on se dira « mouais ça se mange quoi… »

Oui je le dis haut et fort. On peut apprécier de bonnes choses sans souffrance animale ! Et oui vos papilles seront toujours satisfaites voire beaucoup plus car zéro culpabilité !

C’est bien beau de parler. Mais je vais tenter de vous convaincre, toi vegan qui pense que le foie gras est irremplaçable ! Ou toi petit curieux qui ne jurera quoiqu’il arrive que par un bon foie gras à Noël ! Oui je vais tenter de relever le défi et rendre vos papilles toutes guillerettes ! Rien que ça …

Bien entendu cette terrine n’est pas du tout un copié collé de sa version en mode souffrance mais je pense que cette alternative la remplace tout de même bien et permet d’en apprécier ses saveurs végétales.

L’année dernière j’avais déjà fait une terrine végétale qui pouvait remplacer le foie gras. Cette année je tente une nouvelle recette. Et oui c’est ça qui est bien dans la cuisine végétale c’est qu’il n’y a pas de limite, juste celle que vous vous mettez :-)

Avec cette terrine j’ai fait un chutney de poire et butternut selon mon inspiration et surtout ce que j’avais. Et ça tombait bien. J’adore cuisiner de façon instinctive selon ce que j’ai à disposition.

Recette de terrine végétale festive

Ingrédients pour 2 terrines

terrine végétale festive

  • 200 g de tofu ferme
  • 15 g de levure maltée (sauf si vous êtes SG)
  • 25 g de marron
  • 15 g Shiitaké déshydraté
  • 1 c. à soupe miso (blanc de préférence)
  • 5 cl de cidre brut ou vin blanc
  • 1/2 c. à café de noix de muscade en poudre
  • 1 c. à café de coriandre en poudre
  • 1 c. à café de sel
  • 1 c. à café de poivre
  • Huile de truffe blanche
  1. Mixer séparément les marrons et les shiitakés jusqu’à qu’ils soient réduits en poudre
  2. Mixer le tofu jusqu’à ce qu’il soit bien crémeux
  3. Mixer ensuite tous les ingrédients ensemble (sauf l’huile de truffe) jusqu’à ce que ça devienne une pâte bien lisse (si vous avez un bon mixeur vous aurez une terrine qui se rapprochera de la perfection ;-))
  4. Répartir la terrine dans 2 emportes pièces ronds. Bien tasser
  5. Réserver au frigidaire au moins une nuit.

Au moment de servir couper de belles tranches et pschitter un peu d’huile de truffe sur chaque tranche. C’est un peu la touche finale qui va faire toute la différence. Utilisez de l’huile de truffe blanche et non de l’huile aromatisée à la truffe, niveau goût c’est le jour et la nuit. Et choisissez de préférence une bouteille qui a un spray, bien plus facile à doser et pas de gâchis.

Une bouteille d’huile de truffe peut sembler cher mais elle dure relativement longtemps il ne suffit que de quelques pschitt pour que vos plats en soient aromatisés.

Pour ce qui est de la préparation, je vous conseille de réaliser cette terrine à l’avance de sorte que les arômes se diffusent bien tout comme n’importe quelle terrine d’ailleurs, il faut que ça repose au frigidaire au moins 24h minimum. Testez et vous verrez la différence de goût, c’est étonnant.

Dans un premier temps j’avais fait la recette avec du miso brun, gouté le jour J, c’était super corsé et je ne sentais pratiquement que ça, je pensais avoir échoué ma recette… La même terrine le lendemain, je ne sentais plus ce goût très prononcé de miso brun et tous les arômes s’étaient bien diffusés… Je conseillerais quand même le miso blanc. Après c’est à voir selon vos goûts et vos envies.

terrine végétale festive

 

On passe au chutney pour les gourmand(e)s :-)

Ingrédients pour le chutney de poire et butternut 

  • 2 gousses d’ail
  • 1 gros oignon
  • 8 petites poires
  • 1 petite butternut
  • 5 cl de vinaigre balsamique
  • 1 cas de thym séché
  • 2 càs de sucre non raffiné
  • 1 càc de sel
  • 1 càc de poivre
  1. Émincer l’ail et l’oignon
  2. Éplucher et couper les poires en morceaux
  3. Couper la butternut en petits morceaux
  4. Faire revenir dans un premier temps l’ail et l’oignon
  5. Ajouter ensuite les poires et la butternut. Faire revenir quelques minutes
  6. Une fois légèrement doré, ajouter le sucre, le sel, le thym, le poivre et le vinaigre. Mélanger bien
  7. Couvrir et laisser compoter 1 heure sur feu doux
  8. Laisser refroidir et réserver au frais

Si vous la faites n’hésitez pas à m’en dire des nouvelles ! ;-)

 

 

7 réponses
  1. Mary
    Mary dit :

    Cette terrine a l’aire vraiment bonne, j’aime les ingrédients, ils ne sont pas introuvables. J’étais comme toi avant, j’adorais le foie gras mais avec ces atrocité, ca ne me manque plus !!

    Répondre
  2. Sandrine
    Sandrine dit :

    Moi j’ai un souci pour trouver l’huile de truffe blanche, je ne trouve que de l’huile d’olive à la truffe blanche, est-ce que c’est l’huile dont vous parlez ??

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.