cocotte

Vous arrive-t-il d’être nostalgique de certains plats que vous mangiez avant d’être vegan ? Et de ressentir une pointe de tristesse en repensant à d’anciennes recettes que vous aimiez tant ? Je vous avoue que pour moi c’est assez rare. Mais il y a quelques jours je me suis retrouvée devant ce problème que rencontre tout végéta*ien au moins une fois.

Comme ça fait moins d’un an que je suis vegan c’est donc la première fois que j’expérimente le passage à la saison automnale.

Les épinards font leur grand retour sur les étales du marché. Tout beau, tout frais, tout mignon. J’en ai rempli un sac entier et, de retour à la maison s’est posée la question existentielle : que vais-je en faire ? comment est-ce que je vais les manger ? Crus en salade, cuits vapeur, dans une crêpe, en gratin ?

Et là j’ai eu un souvenir automnal qui est remonté à la surface : les œufs cocottes aux épinards.

J’adorais vraiment ce genre de recette simple et efficace. C’était le type de petit plat rapide à faire un dimanche soir. Hop un œuf, des épinards et de la crème dans une cocotte, on recouvre le tout de 3 tonnes de gruyère, sans oublier le morceau de beurre dessus, et on met au four.

Bon aujourd’hui rien que d’imaginer le goût de l’œuf, la tonne de fromage et le mal de ventre qui s’en suivait, je suis un peu moins emballée.

Avant, je me serais dit que c’était exactement le genre de recette sur laquelle je pourrais faire une croix en devenant vegan. Mais ça c’était avant.

J’ai donc eu envie de rechercher une équivalence végétalienne à ce plat que j’adorais. Plus légère et plus digeste surtout !

Alors j’ai fait une série de tests. Je me suis inspirée de mes omelettes végétales et j’ai voulu rajouter du tofu soyeux car en gratinant la farine de pois chiche allait forcément être plus compacte. J’ai essayé plusieurs dosages, je vous avoue que du coup je n’ai mangé que ça les 4 derniers soirs… C’est bien, comme ça j’ai vraiment assouvie mon envie de cocotte aux épinards. Mais la bonne nouvelle c’est que je peux aujourd’hui vous présenter la recette qui se rapproche le plus de la texture un peu crémeuse que je recherchais.

Après il ne me restait plus qu’à trouver le croustillant du dessus pour remplacer le gruyère.

Comme quoi il est vraiment possible de tout végétaliser avec un peu d’imagination.

Ça reste toujours une recette très simple, rapide à faire, bon marché et surtout gourmande. Alors si vous aussi vous rêvez secrètement d’une petite cocotte aux épinards, lancez-vous !

cocotte

Ingrédients pour 2 personnes : 

  • 200g de jeunes pousses d’épinards
  • 1 gousse d’ail
  • 100g de tofu soyeux
  • 50g de farine de pois chiche
  • 10 cl d’eau
  • Gratiné végétal : 10 g de graines de sésames + 10 g de levure maltée
  • Sel
  • Poivre

 

Allumer le four T7 (210°)

Préparation de la cocotte :

  1. Émincer la gousse d’ail puis faire revenir l’ail dans une poêle légèrement huilée. Laisser dorer sur feu moyen.
  2. Laver les épinards et les équeuter. Ajouter les épinards, mettre sur feu doux et couvrir.
  3. Dans un saladier mélanger la farine de pois chiche, le tofu, l’eau, le sel et le poivre.
  4. Une fois que les épinards sont cuits, les ajouter dans le saladier, et mélanger le tout de façon homogène.
  5. Huiler les petites cocottes et mettre la préparation dedans.

Pour le gratiné végétal :

  1. Mixer les graines de sésame et la levure maltée au mini hachoir.
  2. Parsemer la mixture sur chaque ramequin.
  3. Verser un peu d’huile d’olive sur le dessus.
  4. Mettre au four 15 min environ. Surveiller afin que ça ne brûle pas. Si ce n’est pas assez grillé, mettre le four en mode grill.

Ce plat peut s’accompagner d’une salade verte, et de pommes de terre sautées. Ainsi que d’un pain avec ou sans gluten (comme ici) mais ça c’est la touche gourmande en plus :-)

Et voilà y’a plus qu’à déguster sans se brûler !

cocotte

Ce plat est vraiment bluffant. Personnellement j’ai adoré ! Vous me direz ce que vous en pensez si vous essayez :-)

 

 

 

12 réponses
  1. Miss_Végé
    Miss_Végé dit :

    Mmm, miam, ça donne envie ! Il ne m’arrive pas souvent d’avoir envie d’un plat non végé depuis que je suis vegan, mais le plus souvent, ce sont des plats avec des oeufs ! Je garde ta recette sous le coude ! Merci !

    Répondre
    • Edelweiss
      Edelweiss dit :

      Je suis comme toi, aucun plat non vegan ne me dit mais j’ai vite fait de trouver un substitut aux omelettes que j’adorais par exemple, et là aux œufs cocotte ! La farine de pois chiche m’a sauvée :-)

      Répondre
    • Edelweiss
      Edelweiss dit :

      Coucou Alexandra ! C’est marrant je l’ai refaite hier soir ! Pour la première fois cette année, c’est le retour des épinards j’ai pas pu résister :-) J’espère que la recette te plaira :-)

      Répondre
  2. ANNY
    ANNY dit :

    Puisqu’on fait des meringues avec le jus des pois chiches « monté en neige », on doit pouvoir en faire pour alléger l’omelette comme avec des vrais oeufs? Et ça devrait être pas mal comme texture?
    A+

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.