Pensez-vous manger sainement ? La plupart d’entre vous vont probablement répondre oui à cette question. Mais est-ce vraiment le cas ? Qu’est-ce que le healthy vegan ?

Ce mois-ci Miss Végé du site Maigrir enfin organise un événement inter-blogueuse dont l’idée est que chacune donne sa propre vision du Healthy Lifestyle.

On a tous notre définition de la vie saine. Et je pense que cette vision évolue tout au long de notre vie selon l’alimentation que l’on adopte, les découvertes et les expériences que l’on peut faire.

Je me suis toujours intéressée au lien qui existe entre l’alimentation et la santé. Depuis toute petite j’ai eu une alimentation bio avec beaucoup de légumes et de fruits, j’ai été soignée à l’homéopathie et ça m’a apparemment aidée puisque je n’ai jamais eu aucune maladie infantile sauf quelques petits rhumes. Je ne suis pas allée voir un médecin depuis des lustres. Mais étais-je pour autant en bonne santé ? Pas si sûr …

Aujourd’hui en tant que vegan je vous parlerai de mon mode de vie et des changements apportés par la végétalisation de ma cuisine.

healthy vegan légumes

Nous rêvons tous d’une vie plus saine mais le chemin pour y parvenir relève d’un parcours du combattant.

Vous vous sentez souvent désarmé face aux multitudes de choix qui s’offrent à vous ? Qu’est-ce que je fais de mal ? Comment améliorer mon hygiène de vie ?

On est tous différents et on tâtonne tout au long de notre vie jusqu’à découvrir ce qui nous correspond le mieux.

Les 21 jours qui ont changé ma vie

Par le passé, j’ai fait des tonnes de régimes qui n’ont jamais fonctionné et qui m’ont énormément frustrée. Je pense que beaucoup de filles qui ont enchaîné les régimes connaissent ce sentiment, on fait tout ça pour perdre 2-3 kg et au final on en reprendra beaucoup plus … Un cercle vicieux.

J’ai tenté de vivre « sainement » de plein de façons différentes et seulement aujourd’hui je pense avoir trouvé le mode de vie qui me correspond aussi bien physiquement que moralement et éthiquement.

Vivre healthy pour moi c’est simplement se sentir en adéquation avec son environnement et être bien dans son corps et dans sa tête.

Aujourd’hui je me sens apaisée, je ne suis plus obsédée par la balance (d’ailleurs je n’en ai plus), je ne culpabilise plus dès que je mange des aliments soit disant interdits et je me sens bien mieux.

Alors quelle est cette recette miracle ?

En Février dernier, après plusieurs années de flexitarisme j’ai relevé un défi Vegan qui devait durer au départ 21 jours.

Mais ces 21 jours ont tellement bouleversé ma vision des choses que j’ai décidé de continuer.

Qu’est-ce que ça a changé dans ma vie ?

En retirant définitivement tout ingrédient d’origine animale de mon alimentation, je me suis immédiatement sentie mieux physiquement.

Avant, je pensais avoir un bon équilibre entre les légumes, les céréales et les protéines animales. Je mangeais très peu de viande, mais pas mal de poissons et d’oeufs et surtout beaucoup de légumes. Je pensais que ça suffisait pour avoir une alimentation healthy.

Mais j’ai vraiment senti la différence en devenant végane, tout d’abord par une nette amélioration au niveau digestif. Si vous avez tendance à avoir des problèmes de digestion et des douleurs à l’estomac à répétition, la suppression de viande, d’oeuf, de laitage, de fromage peut faire une énorme différence en quelques jours seulement. Bien plus que de se goinfrer de médicaments miracles pour digestion difficile. Si vous êtes dans ce cas, n’hésitez pas à faire l’expérience par vous même, vous risquez d’être surpris.

butternut healthy vegan

Et après au niveau du corps, l’impact a été quasi immédiat et j’ai perdu du poids très rapidement sans le chercher.
J’étais très loin de l’état d’esprit habituel que nous pouvons avoir lorsque nous sommes au régime. J’étais totalement libre des mes choix culinaires, je ne m’interdisais aucun aliment “car il fait grossir”, au contraire.

De toute façon ce n’était pas un régime, j’ai fait le choix du véganisme tout d’abord par compassion pour les animaux et ne voulant plus participer à ce massacre. Et c’est une motivation bien plus puissante que toutes celles que j’ai pu avoir par le passé.

J’ai réalisé par la suite l’impact positif sur la santé. Au départ j’étais un peu inquiète comme toute personne qui passe à une alimentation végétalienne car cet impact est souvent dénigré par les médias ou les nutritionnistes pro-viande, à croire qu’ils ne veulent pas que les gens se sentent bien dans leur peau.

J’expérimentais beaucoup de nouvelles recettes, j’adaptais mes anciens plats en mode végétal et je maigrissais sans y penser.
D’où cette sensation d’être bien dans sa tête.

Oubliées toutes les frustrations que j’avais pu connaître dans le passé, en plus de petits plats sains et équilibrés, je ne me privais pas de pizzas, de burgers, de pâtes, c’est à dire plein de choses qui me faisaient culpabiliser avant. En les mangeant sans viande et sans fromage, la junk food vegan devient plutôt de la healthy food. Qui a dit que manger vegan était triste ?

FullSizeRender-5

Au départ ça peut paraître insurmontable de végétaliser son alimentation, mais de nos jours, c’est très tendance.

Il y a tellement de possibilités de s’informer : livres, blogs, vlogs qui nous aident sur cette voie. Vous verrez, ça sera un jeu d’enfant.

Pour ma part j’ai toujours aimé cuisiner, inventer de nouveaux plats, découvrir de nouvelles saveurs mais pour ceux ou celles qui n’y connaissent rien, rassurez-vous la cuisine végétale est vraiment plus simple que la cuisine traditionnelle, et surtout beaucoup plus inventive et sans prise de tête ! Il n’y a pas de règles donc chacun est libre de créer le plat de son choix.

crêpe healthy vegan

Raw food & alimentation vivante

L’été est arrivé et le mercure a explosé : 38°C au compteur chez moi !

De quoi vous coupez l’envie de faire tourner le four pour cuire votre pizza. J’ai donc naturellement commencé à manger de plus en plus de crudités. Et là j’ai découvert un nouveau mode d’alimentation qui se rapproche aussi du véganisme : l’alimentation vivante.

J’ai suivi les péripéties de Camille et Thomas de La France Crue, une aventure passionnante et enrichissante sur les routes de l’Hexagone à la rencontre de crudivores en tout genre.

Et j’ai eu envie de tester à mon tour ce crudi-véganisme voyant tous les bienfaits que cela apportait.

Alors bye-bye pâtes, burritos, vin et bière, et bonjour jus de carotte-betterave-gingembre et salade arc-en-ciel. Bref, je me suis mise à une alimentation à 70-80% crue.

Et la bonne nouvelle c’est que je ne ressens plus la nécessité ni l’envie de ma “vegan healthy junk food” comme si mon corps me faisait comprendre que ma nouvelle alimentation était quand même beaucoup plus saine. Bon je vous avoue qu’avec l’hiver qui arrive un peu de “confort food” fait toujours plaisir.

rainbow salade healthy vegan

En tout cas, j’ai pu voir un nouveau changement avec les mêmes effets bénéfiques que lorsque je suis devenue végane : nouvelle perte de poids instantanée, sentiment de satiété, sensation de bien-être encore plus accrue, zéro coup de barre après le repas, moins besoin de sommeil et fini les réveils difficiles.

Aujourd’hui j’ai pu trouver mon équilibre alimentaire tout en me faisant systématiquement plaisir. Je ne mange jamais un aliment dont je n’ai pas envie juste parce que je « dois » et je ne me prive d’aucun aliment qu’avant j’aurai banni ou mangé en culpabilisant.
J’ai redécouvert le chocolat grâce au cacao cru ainsi que les gâteaux via la pâtisserie crue alors que je n’en mangeais jamais avant. Je n’aimais pas cela c’était trop gras, trop sucré à mon goût. Je ne suis pas du tout une bouche sucrée mais là, je me régale !

gateau raw healthy vegan

Healthy Beauty

En devenant végane, je me suis aussi intéressée à ce que pouvaient contenir les produits de beauté.
J’étais déjà “no maquillage” depuis très longtemps, je n’en ai jamais ressenti la nécessité et voyant les effets néfastes sur la peau ça me renforçait dans l’idée.
Mais je n’avais jamais été suspicieuse à l’égard de mes produits d’hygiène quotidiens : dentifrice, shampoing, gel douche, savon, déodorant, etc… Vous avez dû voir cette semaine qu’il y avait même du Roundup dans les tampons et les serviettes hygiéniques. Sympathique …

Déjà, j’ai découvert que dans la majorité de ces produits il y avait des ingrédients d’origine animale. Comment pouvait-on s’imaginer qu’il y a de la gélatine dans certains dentifrices ? de la graisse animale dans le savon ? Sans parler des tests faits sur les animaux pour beaucoup de produits de beauté, ainsi que toutes les matières toxiques présentes dans leurs compositions.
J’ai donc privilégié des produits bio, vegan et cruelty free.

Puis je me suis amusée à faire du “DIY” beauté.
J’ai testé le “No-Poo” dont je suis adepte depuis plus de 7 mois.
Je me suis mise aussi au “no-déo” en fabriquant mon propre déodorant à base de produits naturels.

déodorant healthy vegan

Les résultats sont stupéfiants, c’est beaucoup plus efficace que tous ces produits qui promettent la lune. Vous pouvez les fabriquer en 5 minutes chrono et ils vous feront faire de sacrées économies ! En tout cas, je suis convaincue et j’ai hâte de tester d’autres “DIY” à l’avenir.

Et le sport dans tout ça ?

yoga chat healthy vegan

Je ne suis pas encore une sportive avérée, je me rapproche plus de la sportive du dimanche. Mais je me suis essayée au yoga et ça a été une nouvelle révélation. J’ai découvert certaines parties de mon corps et certains muscles insoupçonnés pour la première fois. Après une séance de yoga, on se sent apaisé et en quelque sorte différent. Oui, oui rien que ça :)

J’ai aussi repris le vélo et la randonnée dominicale dans la nature où on peut parfois faire des découvertes culinaires inattendues comme l’arbousier !

arbousier healthy vegan

J’ai vu que beaucoup de crudivores s’étaient remis naturellement au sport, alors ne perdons pas espoir. Des sportifs de haut niveau ont vu leur vie changer notamment leur récupération qui s’est nettement améliorée.

Le véganisme m’apporte beaucoup, et même plus que ce que je pouvais imaginer au départ. Je ne me vois pas être crudivore à 100% mais il est certain que les bienfaits sont indiscutables, il est dommage que dans notre société cette alimentation ne soit pas plus mise en avant. Car beaucoup de personnes se rendraient compte à quel point alimentation et santé sont liés et trouverez un remède naturel à beaucoup de petits et gros désagréments du quotidien.

Quelques conseils si vous souhaitez passer à une alimentation végétale

° Faites confiance à votre corps, si vous l’écoutez il vous dira ce dont il a besoin et envie. Même si c’est souvent du chocolat (cru) :-)

° N’ayez pas peur des carences, renseignez-vous sur les équivalences si vous êtes angoissé, mais il n’y a vraiment pas de quoi, le corps a besoin de nourrir ses cellules, et tout se trouve dans les fruits et légumes. Il faut beaucoup en manger et de préférence crus. Warning: Cuire TUE (les micro-nutriments).

° Lancez-vous dans la cuisine même si vous êtes nul et que votre dernier plat ressemblait au gratin de macaronis de Susan. Tentez des recettes simples ou laissez parler votre imagination en mode freestyle. Vous vous surprendrez vous-même (sinon mangez juste des légumes crus, comme ça pas d’angoisse).

susan

Source

° Essayez plusieurs nouveaux aliments, refaites votre placard au fur et à mesure. Et bientôt le kasha, l’arrow-root et les graines de Chia n’auront plus de secrets pour vous et vous ne jurerez que par les barres de chocolat raw !

° Ne mangez pas de produits transformés ou raffinés, sinon limitez au maximum. Adieu plats surgelés Picard le midi, Kinder Bueno à la machine et glaces Ben&Jerrys. Promis c’est pour votre bien.

° Réduisez votre consommation d’alcool et vous découvrirez le plaisir du jus de tomate festif un vendredi soir !

° Mangez bio, local et de saison, ça sera bon pour votre santé et votre porte-monnaie.

On peut penser que manger bio coûte cher, même si c’était vrai, ça serait justifié par l’apport bénéfique sur la santé mais vous ferez tellement d’économies en arrêtant la viande, le fromage, le poisson que ça compensera largement votre paquet de Quinoa à 6€. Et puis souvenez-vous, vous allez vous mettre à la cuisine et avec le “homemade” tout est moins cher !

Et je conclurai par cette citation d’Hippocrate à laquelle j’aspire :

“Que ton alimentation soit ton seul médicament”.

 

N’hésitez pas à partager votre expérience ou votre vision du healthy lifestyle !

 

 

 

 

10 réponses
  1. Miss_Végé
    Miss_Végé dit :

    Merci pour cet article vraiment complet, je l’ai lu d’une traite ! Tu es la première à inclure le volet vegan dans la healthy life, étant moi-même vegan, j’ai adoré ce volet-là ! Moi aussi je suis Camille et Thomas de la France crue, l’été, c’est aussi 90% de cru chez nous, l’hiver, c’est plus dur, surtout au Québec et on fait vite le tour des fruits et des légumes (j’essaie de consommer local donc ça aide pas) Bref, vous me filez des complexes à lire vos articles pour cet événement, je ne sais pas de quoi je vais parler moi ! ;-)

    Répondre
    • Edelweiss
      Edelweiss dit :

      Merci beaucoup ! Je suis touchée par ton commentaire. Effectivement le locavore en hiver au Quebec ça ne doit pas être facile ! J’ai hâte de lire ta vision healthy vegan ;-)

      À bientôt !

      Répondre
  2. Blou
    Blou dit :

    Salut :) j’ai beaucoup aimé ton article, et je me dis que faire un défi vegan de plusieurs jours comme tu as fait m’aiderait à sauter le pas :)
    Par contre une chose que tu as dit au niveau des carences, il me semble qu’on peut à peu près s’en sortir sur tout sauf pour la vitamine B12 (à moins que tu manges des fruits et légumes sans les laver et que le sol où ils poussent soit adapté), c’est une vitamine qu’on trouve dans les produits animaux parce que les industrie leur en donnent en compléments. voilà, juste pour dire de faire attention (ou désolée si c’était déjà su). Bonne journée :)

    Répondre
    • Edelweiss
      Edelweiss dit :

      Coucou merci pour ton message.
      La B12 oui j’en parle dans un article sur le mythe des carences. Je me surprends à ne plus trop les laver mes fruits et légumes, mais le stock de B12 reste longtemps dans l’organisme (3 ans). Sinon la B12 ne se trouve pas exclusivement dans les produits animaux, il y a une bactérie qui se trouve dans la terre et ensuite se crée la B12 dans l’estomac. Mais les animaux sont supplémentés vu qu’ils n’ont pas la chance de connaitre la terre… Comme nous en fait, si on ne mange pas de terre :-) D’où la nécessité de se supplémenter également.

      Effectivement, un défi peut-être une révélation et aider à se rendre compte que ce n’est pas si terrible que ça et faire sa propre expérience :)
      Si tu as besoin d’aide ou de conseil n’hésite pas.
      Bonne journée à bientôt !

      Répondre
  3. Agnès
    Agnès dit :

    Passionnant article.
    De A à Z.
    Je ne pratique ni le véganisme ni le crudivorisme et pourtant j’adhère entièrement à ton discours.
    Avec un époux archi-carnassier (!) et de grands enfants, ça me complique la vie de déjà leur faire du bio, des légumineuses, pas de produits transformés etc etc, même s’ils m’écoutent gentiment ( en levant les yeux au ciel).
    Enfant je refusais toute viande et mes ( pourtant adorables) parents me laissaient à table jusqu’à…. ce que je planque tout dans ma poche et hop aux toilettes!!!
    Ma fille aînée est sur le chemin du végétarisme et nous nous y encourageons mutuellement.
    Merci pour tes écrits que je découvre aujourd’hui avec grand intérêt . Ils sont en plus plein de bonheur et d’épanouissement, ça donne envie de s’auto-laisser suivre ses envies fondamentales.

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.