Articles

Cette semaine je vous propose une entrée printanière, très rafraichissante et avec un mélange de saveurs originales : un tartare tofu fumé aux mini courgettes, à la mangue et aux févettes avec une petite sauce à l’orange.

Cette recette est très simple et rapide à faire, aucune cuisson, il suffit juste de découper les ingrédients et de les laisser mariner. Parfait si vous voulez préparer une entrée à l’avance et la servir au dernier moment.

Lorsque j’ai réalisé cette recette, j’ai voulu retrouver l’esprit d’un tartare de poisson fumé. C’est pourquoi j’ai opté pour un tofu fumé (vous pouvez l’acheter fumé ou le fumer vous même avec du thé Lapsang souchong), des fruits et des légumes que j’aime beaucoup crus : la mini courgette, la mangue et les févettes.

tartare tofu fume

Je suis complétement fan des mini courgettes, je les achète au marché surtout pour leurs fleurs, étant une accro aux beignet de fleurs de courgettes. Une fois les fleurs utilisées, les mini courgettes sont délicieuses crues ou cuites.

Pour la sauce, j’ai opté pour un jus d’orange, quelques épices comme le gingembre, du sirop d’agave pour le côté sucré et des herbes aromatiques. J’ai choisi de la coriandre car j’adore l’alliance tofu/coriandre, mais libre à vous de prendre du persil ou de l’aneth pour un effet différent.

Côté déco, j’ai déposé de l’ail des ours sur le dessus du tartare. Je suis allée en cueillir en forêt pas loin de chez moi, il était déjà en fleurs, mais comme tout est comestible dans l’ail des ours, ça donne à la fois le côté fleuri et un petit goût aillé agréable.

Cette recette de Tartare tofu fumé a été créée en soutien à la campagne 1,2,3 Veggie de l’association végétarienne de France.

Je vous donne donc rendez-vous sur leur site pour découvrir les ingrédients et le déroulé de la recette.

 

 

Que faire quand on a envie de burritos mais qu’on a décidé de manger cru ? Et bien … des maki burritos bien sûr ! Voici une recette revisitée en version vegan, raw et sans gluten de ce célèbre plat mexicain.

En ce moment, j’ai envie de manger cru, sans gluten mais de me régaler sans avoir l’impression de manger tout le temps la même chose.

Pas facile d’avoir des idées parfois quand on mange cru, on cède souvent à la facilité de picorer des fruits par-ci par-là dans la panière qui regorge d’odeurs plus attirantes les unes que les autres.

Aujourd’hui c’était retour de marché donc j’ai ramené des tonnes de bons produits frais. Mais en général, j’ai tellement de choix que souvent c’est le jour où je cuisine le moins, préférant goûter à tout ce que j’ai sous la main tel un animal dans la nature qui tomberait sur une abondance de fruits et légumes.

Et oui trop de choix tue la créativité. C’est quand je manque d’ingrédients que je me sens le plus créative… Comment remplacer tel ingrédient dont j’avais absolument besoin ?!?! Facile … ;-)

Bref je m’égare…

Pour une fois ce ne fut pas le cas. C’est l’arrivée d’un nouveau produit sur l’étale du marché qui m’a inspirée. Et apparemment je n’étais pas la seule. Ce légume a eu un succès fou, vu qu’il n’en restait plus qu’un quand je suis arrivée ! La maraîchère était super étonnée, du coup elle en prévoira plus la prochaine fois.

Mais quel est le produit dont je parle ? De l’épi de maïs tout frais cueilli la veille ! J’étais émerveillée, c’était la première fois que j’en voyais du frais ! La fille qui découvre la vie quoi … Vous en avez déjà trouvé vous ?

Forcément comme souvent, elle m’a demandé ce que j’allais faire avec (oui elle aime savoir ce que je fais avec ses produits et aiment partager ses expériences). À ce moment là, je n’en avais aucune idée ! Elle me dit que c’est très bon cru, et que ça n’a rien à voir avec le maïs du supermarché tout sec ! Oui bah heureusement :-)

Mais alors pourquoi le cuire alors que c’est si bon cru ? J’ai donc décidé de crusiner un peu avec ce nouvel ingrédient.

legumes maki burritos

C’est avec le maïs que j’ai eu l’idée de faire des burritos en mode cru. Pas le temps de faire une wrap crue au déshydrateur, du coup j’ai opté pour des burritos façon maki, que je me suis amusée à renommer Maki burRAWtos ! Oui je m’amuse toute seule aussi … :-)

Accompagnée d’un guacamole à la mangue, relevé comme il faut. C’était parfait. Mes papilles en redemandent.

Pour ce qui est des quantités, oui on a toujours du mal à évaluer ce qu’on va manger quand on mange cru, mais je dirais que c’est selon votre habitude au cru. On en a eu assez pour 2 burrawtos par personne. Mais si vous mangez beaucoup de cru ça ne sera surement pas assez et si vous n’avez pas l’habitude ce sera sûrement de trop !

Bref faites comme vous le sentez. Mais ce qui est bien avec le cru c’est que quand vous n’avez plus faim votre le corps vous le fait vite comprendre et il est impossible de manger plus que sa faim ! ;-) Magique.

Recette des maki burritos

ingredient

Ingrédients pour 4 maki burritos

 

  • 4 Feuilles de nori
  • 1-2 épis de maïs frais (selon la taille)
  • 4 petits poivrons (différentes couleurs si possible)
  • 1 petit concombre
  • 1 petite courgette
  • 1 oignon simiane
  • Haricots mungo germés
  • Coriandre

Émincer finement les poivrons et l’oignon à l’aide d’un couteau ou à la mandoline.
Couper la courgette et le concombre sur leur longueur en forme tagliatelle à l’aide d’un économe.

Pour les épis : enlever les feuilles autour, couper le bout, mettre l’épi droit et passer un couteau le long de l’épi pour détacher les grains de maïs. Tourner jusqu’à avoir fait le tour de l’épi.

Le plus long est fait ! Placer chaque ingrédient dans des bols séparés pour y voir plus clair.

Prendre une feuille de nori, poser-la sur une natte en bambou (makisu) ça peut aider. Mettre chaque ingrédient sur le bas de la feuille.
En mettre une assez grosse quantité jusqu’à la moitié de la feuille, de sorte qu’un tour suffise pour fermer la feuille.
Humidifier le haut de la feuille afin que ça colle bien.
Rouler en serrant bien mais pas trop sinon ça casse. C’est un coup à prendre ;-)

maki burritos

Couper chaque maki burritos en deux. Réserver au frais. Il ne reste plus qu’à faire la sauce.

Ingrédients pour la guacamole à la mangue

  • 1 grosse mangue
  • 1 à 2 avocats (selon la taille)
  • 2 tomates
  • 1 petit oignon de simiane
  • 1 petite gousse d’ail
  • le jus 1/2 citron
  • Épices en poudre : cumin, curcuma.
  • 1 à 2 cuillère(s) à soupe de tamari
  • Piment au choix

Préparer les ingrédients : couper et émincer plus ou moins finement selon la puissance de votre mixeur.
Passer le tout au blender jusqu’à ce que ça soit bien onctueux.
Goûter et assaisonner selon vos préférences, si ce n’est pas assez aillé, pimenté ou épicé… Ajuster selon votre goût.

maki burritos

 

Déposer les maki burritos dans une assiette et les recouvrir de la sauce guacamole à la mangue. Comme j’adore la sauce, j’en ai prévu aussi en plus dans un petit bol :-)

À déguster avec les doigts, c’est tellement meilleur même si vous risquez d’en mettre partout !

 

Les veggies bowls sont assez tendance depuis ces dernières années mais je n’avais pas encore succombé à la tentation. C’est chose faite cet été où je me suis essayée à plein de vegan bowls différents !

Ils sont vraiment faciles à faire, frais et surtout sans prise de tête. On fait avec ce que l’on a dans le frigo, selon ses goûts et ses envies du moment. Bref un repas complet en mode freestyle, c’est parfait pour moi ;-)

Aujourd’hui je partage avec vous mon TOP 5 de ces vegan bowls d’été et il y en aura pour tous les goûts !

Le buddha bowl est un repas complet dans un bol ou une assiette creuse. Il n’y a pas vraiment de règles, vous pouvez choisir n’importe quels légumes ou fruits de saison que vous avez chez vous, auxquels vous ajoutez des céréales au choix, des protéines, des oléagineux et une sauce selon vos envies. Ça peut très facilement être un bol “restes” comme c’est le cas ici. Toutes les recettes sont sans gluten sauf le vegan bowl flemmard.

L’Exotique Buddha Bowl & sa sauce coco

Dans ce bowl, le fruit star est la mangue. Ce fruit exotique est une bonne source de vitamine C, de fibres et d’antioxydants. 

vegan bowls

Pour réaliser ce buddha bowl exotique pour 2 personnes :

  • 100 g de quinoa
  • 50 g de lentilles corail
  • 1 mangue bien mûre
  • 1 grosse tomate
  • 2 pommes de terre vapeur froides
  • 1 peu de pâté végétal ( recette du pâté dans l’article “25 apéros vegan pour l’été”)
  • quelques feuilles de salade
  • une dizaine de raisins secs
  • une dizaine d’amandes
  • une dizaine de noix de cajou
  • 4 dattes
  • une pincée du mélange d’algues “Salade du pêcheur”
  • menthe
  • basilic
  • ciboulette
  • pousses d’alfalfa

Préparation : 

Cuire le quinoa et les lentilles corail. Laisser refroidir.
Couper la tomate en morceaux et la répartir entre les 2 bowls.
Faire cuire les pommes de terre à la vapeur, les laisser refroidir et les couper en petits morceaux.
Couper la mangue en 2, faire des carrés sans entamer la peau et la retourner pour avoir l’effet hérisson.
Déposer tous les ingrédients dans une assiette creuse ou dans un bol. Ajouter les herbes aromatiques : la menthe pour le quinoa, la ciboulette pour les pommes de terres et le basilic pour les tomates.

Pour la sauce coco :

Mélanger une cuillère à soupe de tamari, du vinaigre de cidre, de l’huile d’olive et de la crème coco et verser le tout dans le buddha bowl.

Vegan Bowl Flemmard

Quand on n’a pas le temps de faire cuire ses légumineuses ou céréales, on peut opter pour la version “flemmard” en utilisant un mix tout prêt. C’est ce que j’ai fait pour ce vegan bowl, du coup c’est encore plus rapide à préparer : 5 minutes chrono :-) Il est parfait pour apporter en pique-nique ou pour manger sur le pouce.

vegan bowls

Pour réaliser ce vegan bowl flemmard pour 2 personnes :

  • 1 sachet de Vegi Mix prêt à consommer de Lima (ici boulghour, lentille et tomate)
  • 1 grosse tomate
  • 1/2 concombre
  • une dizaine de raisins secs
  • une dizaine d’amandes
  • 6 dattes
  • quelques feuilles de menthe
  • une petite poignée de graines de tournesol

Préparation : 

Couper les légumes, ajouter tous les ingrédients au Vegi Mix et mélanger.
Le Vegi Mix étant déjà assaisonné, j’ai simplement rajouté un peu de tamari.

Dans ce mix il y a du gluten (boulghour), vous pouvez donc en choisir un autre pour une version sans gluten.

L’avocat bowl & sa sauce cacahuète

L’avocat c’est un peu le fruit addictif par excellence. Parfois délaissé car considéré comme “gras” c’est pourtant une source de fibres alimentaires, il est antioxydant et ses lipides sont surtout des monoinsaturés, c’est donc en réalité de « bons » gras. D’ailleurs, savez-vous que le noyau d’avocat se mange ?

vegan bowls

Pour réaliser ce bowl pour 2 personnes :

  • 2 avocats
  • 1/2 concombre
  • 2 tomates
  • quelques feuilles de salade feuille de chêne
  • une dizaine d’amandes
  • une dizaine de noix de cajou
  • 4 dattes
  • une pincée d’algues nori
  • une petite poignée de graines de tournesol et de sésame
  • graines germées d’alfalfa et de radis

Préparation :

Déposer des feuilles de chêne au fond du bowl.
Couper le concombre en fines lamelles, soit au couteau soit à la mandoline.
Couper la tomate en tranches.
Couper l’avocat en deux et le vider à l’aide d’une cuillère à soupe. Couper le demi-cercle en fines tranches et les déposer dans l’assiette creuse.
Ajouter tous les autres ingrédients.

Pour la sauce cacahuète :

Mélanger de l’huile d’olive, du vinaigre de cidre, du tamari et de la purée de cacahuète.

L’énergie Bowl & sauce à l’orange

Un bowl pour faire le plein d’énergie avec la vitamine C contenue dans l’orange et le boost d’énergie donné par les dattes. Savez-vous que l‘algue dulse est la plus riche des algues ? Elle contient les vitamines A, B et C. Elle est aussi riche en protéines, magnésium, iode, phosphore et fer.

vegan bowls

Pour réaliser cet énergie bowl pour 2 personnes :

  • 1 grosse tomate
  • 1/2 concombre
  • 1 orange coupée en morceau et 1 orange pour la sauce
  • 4 dattes
  • une dizaine de raisins secs
  • 150 g de quinoa
  • graines germées de radis
  • une poignée de paillettes d’algues dulse
  • une petite poignée de graines de sésame et de tournesol
  • menthe

Préparation : 

Faire cuire le quinoa et laisser refroidir.
Couper la tomate, l’orange et le concombre en petits quartiers.
Ajouter tous les ingrédients dans le bowl.

Pour la sauce à l’orange  :

Presser l’orange et mélanger le jus avec du tamari, du vinaigre de cidre et une cuillère à soupe de moutarde à l’ancienne.

Freestyle Vegan Bowl

Quand on hésite entre une crêpe ou un vegan bowl … ça finit en crêpe bowl !

vegan bowls

Pour réaliser 2 freestyle vegan bowls :

  • 100 g de farine de sarrasin
  • 25 cl d’eau
  • 1 pincée de sel
  • quelques morceaux de pastèque
  • 1/2 poivron salade
  • 1/2 courgette crue
  • 1 avocat
  • graines de kasha

Préparation :

La pâte à crêpe : Mélanger 100 g de farine de sarrasin, 25 cl d’eau et une pincée de sel. Cuire la crêpe à la poêle et la déposer dans un bowl.

Découper la pastèque, le poivron salade et l’avocat en tranches.
Faire des tagliatelles de courgette à l’économe.

Déposer tous les ingrédients dans la crêpe et  et donner une forme conique aux tagliatelles de courgettes. Ajouter quelques graines de kasha et assaisonner avec une crème balsamique.

 

Et vous, avez-vous déjà goûté les vegan bowls ? Quelles sont vos associations préférées ?

 

 

 

Le burger de seitan est un vrai burger vegan mais qui se rapproche au plus près de sa version “originale” si je puis dire. En effet le seitan a une texture se rapprochant le plus de celle de la viande. Et au niveau du goût ça se passe comment ? Justement ! On en fait ce que l’on veut, surtout quand il est fait maison ! Et ici, je vous propose un burger de seitan on fire !

Souvent on commence à manger du seitan pour trouver une alternative à la viande. Moi c’était plutôt l’inverse, je voulais trouver une alternative aux galettes végétales. Comme je vous le disais dans ma recette de nuggets de seitan, le seitan c’était pas du tout mon truc à la base. Je n’avais pas du tout aimé la première fois que j’en avais mangé.

Sa texture me faisait vraiment trop penser à la viande. Mais 1 an et demi après je crois que c’est bon j’ai oublié le goût de la viande. Et oui c’est possible… Quant à son odeur désormais ça me dégoute vraiment !

Le seitan est une vraie alternative pour les viandars qui veulent s’essayer à la cuisine végétale sans trop bousculer leurs habitudes. Surtout qu’il est plus riche en protéine que la viande.

Personnellement j’aime bien pané le seitan ça m’évite de voir sa texture étrange ! Ce qui le rend croustillant et moelleux à la fois !

Le seitan peut s’acheter tout fait en magasin bio.Dans ce cas passer l’étape de la recette de seitan, il suffit juste de le paner pour la recette ici et c’est prêt. Mais le burger n’aura pas le même goût.

Mais après tout pourquoi ne pas faire son seitan soi-même ? Surtout quand on voit son prix qui fait un peu peur quand on en consomme régulièrement… C’est tellement rapide et facile à faire ! Et en plus vous pouvez lui donner le goût que vous souhaitez. Comme ici un seitan très piquant.

J’avais envie de faire un burger original. La chaleur me donne des envies d’exotisme ! Ici j’ai fait un petit pain mais si vous préférez un vrai bun, voir ma recette ici. J’aime bien changer des buns traditionnels et le pain n’est pas moins moelleux…Pour avoir un pain plus croustillant les mettre quelques minutes au four. Si le temps ou l’envie vous manque vous pouvez trouver facilement toutes sortes de pain à burger vegan en magasin bio.

J’ai donc eu envie de faire un seitan qui dépote avec un poivron confit, et une petite sauce à la mangue relevée ! Le tout va très bien ensemble. De quoi avoir la bouche bien en feu hahaha ! Bon si vous n’êtes pas fan de tout ce qui est piquant il suffit de doser selon ses goûts ;-)

Recette en video à la fin de l’article

 

 Recette du burger de seitan on fire pour 4 personnes

Burger de seitan

Ingrédients pour le burger de seitan piquant
  • Pain à burger
  • Steak de seitan
  • Poivron confit
  • Sauce à la mangue
  • Feuille de menthe
  • Salade
  • Pousses de graines germées (facultatif)

Petit pain

Ingrédients pour 4 gros pain 

  • 400 g de farine
  • 20 g de levain
  • 20 cl d’eau tiède
  • 1 cuillère à café de sel

Burger de seitan

Ajouter les ingrédients dans un saladier.

Mélanger le tout à l’aide d’une spatule dans un premier temps puis avec les doigts quand ce n’est plus collant.
Former un pâton ensuite sur la planche ou le plan de travail.
Couvrir d’un torchon humide.
Laisser reposer 1h minimum.

Former 4 pâtons, les poser sur une plaque allant au four, recouvrir d’un torchon humide et laisser reposer à nouveau au moins 1h.
Les petits pâtons vont gonfler.

Cuire au four sur T7 (210°) pendant 10 minutes.
Une fois cuits, les sortir et les laisser tiédir.

Les utiliser immédiatement, sinon les mettre de côté le temps de finir de préparer le restes des ingrédients pour le burger.
Souvent j’en fais plus que prévu et je congèle le reste pour une utilisation ultérieure. Il suffira ensuite de les mettre congelés au four sur T3 (90°) pendant 10-15 minutes.

Seitan homemade

Ingrédients pour 4 steaks de seitan qui arrachent

  • 100 g de farine de gluten (seitan), attention ce n’est pas de la farine de blé ;-)
  • 5 cl de tamari
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 5 cl de bouillon + 1,5 L de bouillon pour la cuisson
  • 1 cuillère à café d’ail et d’oignon en poudre
  • 10 g de levure maltée
  • 1 bonne cuillère à café de pâte de curry rouge ou autre piment au choix
  • 1 cuillère à soupe de curry ou de fénugrec

Burger de seitan

Pour la panure :

  • 50 g de chapelure (pareil que celle de la recette des nuggets pour ici)
  • 50 g de farine de pois chiche
  • 8 cl d’eau

Préparer un bouillon de légumes 1,5 L avec un bouillon en cube ou le faire soi-même si vous êtes motivé !
Pendant ce temps mélanger tous les ingrédients dans un récipient sauf le gluten !
Ajouter ensuite le gluten et mélanger à l’aide d’une cuillère ou d’une spatule.

Pétrir ensuite à la main. Vous allez obtenir une boule, pas très sexy j’en conviens …

Burger de seitan
Séparer la boule en 4 et remalaxer le seitan. Aplatir de façon à ce qu’il ait la forme d’un steak.
Ensuite cuire les 4 seitans dans le bouillon préparé précédemment pendant 30 minutes à petite ébullition. Le seitan sera alors super tendre.
Une fois cuit, réserver sur une assiette et laisser tiédir.

(Si vous n’utilisez pas tout le seitan le conserver dans son bouillon au frigo)

Burger de seitan

Il ne reste plus qu’à paner les steaks :

Dans une assiette à soupe mettre la chapelure, dans une deuxième assiette mélanger avec un fouet l’eau et la farine.
Ensuite, tremper le seitan dans le liquide puis la chapelure.

Cuire les steaks de seitan à l’huile jusqu’à ce qu’ils soient dorés de chaque côté.
Réserver.

Poivron confit

Ingrédients

  • 1 gros poivron rouge ou jaune
  • Huile d’olive
  • Sel

Couper le poivron en 4 gros morceaux.
Faire revenir les morceaux de poivron dans une poêle avec de l’huile d’olive.
Baisser le feu, couvrir, et laisser confire. Attention que ça ne brûle pas ;-)
Réserver une fois que c’est bien confit.

Sauce mangue

Ingrédients

  • 1 oignon moyen
  • 1 gousse d’ail
  • 1 mangue
  • 1 tomate
  • Sauce piquante
  • Sel
  • Mélange de baies ou poivre

Émincer l’oignon et l’ail et les faire revenir dans une casserole avec de l’huile.
Ajouter ensuite la tomate et la mangue coupées en morceaux, ainsi que la sauce piquante, le sel et le poivre.
Laisser mijoter.
Mixer avec un mixeur plongeant direct dans la casserole.
Réserver.

Il ne reste plus qu’à confectionner les burgers :

Étaler de la sauce mangue sur une moitié de pain, poser une feuille de salade dessus, le steak de seitan pané, encore un peu de sauce, le poivron confit. Un peu de graines germées si vous le souhaitez, quelques feuilles de menthe et l’autre moitié du pain pour finir.

Burger de seitan

Bon burger !

 

Retrouvez d’autres vidéos sur notre chaine Youtube.

 

 

Cette semaine c’est au tour d’Anne-So du blog “Le carnet d’Anne-So“, nouvelle venue dans l’équipe, de vous proposer son premier menu et elle a choisi de proposer un Menu VG du vendredi sucré salé.

Comme chaque vendredi, un des blogs participants au Menu VG propose un repas complet, composé d’une entrée, d’un plat et d’un dessert. Des recettes simples et rapides dont l’objectif est de vous aider à mettre en place un jour végétalien hebdomadaire voire plus ;-). Les membres de l’équipe relaient ensuite le menu sur leurs blogs respectifs*.

Je suis complétement fan du mélange sucré-salé dans la cuisine, et je le fais même sans forcément m’en rendre compte ! Il faut dire que la cuisine végétale nous permet de mélanger des goûts et saveurs selon les envies. Il est très courant que je rajoute de la mangue dans mes plats salés, ou alors que j’utilise des légumes pour faire mes desserts.

Que ce soit le mélange poires – endives en entrée ou alors le duo gagnant : mangue-avocat pour les makis, ce menu met en avant ces alliances de saveurs. Il faut d’ailleurs que j’essaie de toute urgence le dernier dessert de Gala’s blog : ce gâteau chocolat-courgette sans gluten !

Menu VG du vendredi sucré salé

Menuvg8juill

 

Entrée

Salade d’endives rouges et poires

de Patate et Cornichon

Plat

California Maki mangue-avocat

de Saveurs végétales

Dessert

Gâteau au chocolat et à la courgette

de Gala’s Blog

Boisson

Caramel noisettes pumpkin latte

de Au vert avec Lili

Vous pouvez retrouvez le menu dans son intégralité sur le blog “Le Carnet d’Anne-So” aussi en cliquant –> ici

LES BLOGS PARTICIPANTS AU MENU VG SONT :

N’hésitez pas rejoindre les Menus VG du vendredi sur les réseaux sociaux :

facebook_64 twitter_64 twitter_64 7946e409-4493-4467-b641-922958b9a402

Toutes vos remarques sont les bienvenues, n’hésitez pas à nous les faire parvenir par l’intermédiaire de commentaires !
Le concept du « Menu VG » n’est pas figé et d’autres blogs peuvent venir s’y greffer pour une plus grande diversité des repas et des plaisirs ! Contactez-nous pour plus d’informations.

Cette semaine c’est au tour d’Amandine du blog Mlle Prune de vous proposer un nouveau Menu VG du vendredi.

Comme chaque vendredi, un des blogs participants au Menu VG propose un repas complet, composé d’une entrée, d’un plat et d’un dessert. Des recettes simples et rapides dont l’objectif est de vous aider à mettre en place un jour végétalien hebdomadaire voire plus ;-). Les membres de l’équipe relaient ensuite le menu sur leurs blogs respectifs*.

Cette semaine on reste encore en Asie dans les menus VG. Et moi perso je kiffe ! J’adore la cuisine asiatique comme déjà dit à maintes reprises :-) L’Inde et ses 1000 saveurs j’en suis complètement fan ! Surtout que le pays est presque majoritairement végétarien ^^

Allez c’est parti je vous laisse découvrir ce joli menu !

 

menu15avril

 

Alors ça vous tente ? ;-)

 

Vous pouvez retrouvez le menu dans son intégralité sur le blog de “Mlle Prune en cliquant –> ici

LES BLOGS PARTICIPANTS AU MENU VG SONT :

N’hésitez pas rejoindre les Menus VG du vendredi sur les réseaux sociaux :

facebook_64 twitter_64 twitter_64 7946e409-4493-4467-b641-922958b9a402

Toutes vos remarques sont les bienvenues, n’hésitez pas à nous les faire parvenir par l’intermédiaire de commentaires !
Le concept du « Menu VG » n’est pas figé et d’autres blogs peuvent venir s’y greffer pour une plus grande diversité des repas et des plaisirs ! Contactez-nous pour plus d’informations.