,

15 astuces incontournables vers un mode de vie vegan

15 astuces pour devenir vegan

Vous avez envie de devenir vegan mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

Vous avez déjà essayé et vous avez malheureusement échoué, non pas par manque de conviction ni de motivation mais à cause de la pression sociale ?

Vous faites de votre mieux pour végétaliser votre alimentation régulièrement mais vous savez que vous pouvez faire davantage ?

Vous êtes nul en cuisine et vous vous pensez incapable de cuisiner un plat végétal mangeable ou alors vous manquez simplement d’inspiration au quotidien ?

Il y a de quoi baisser les bras, je sais. Je suis moi-même passée par de nombreuses phases avant de devenir 100% vegan !

Donc dans cet article je vais vous montrer comment mettre en place un certain nombre d’astuces qui marchent à tous les coups et qui permettent d’aller doucement mais sûrement vers un mode de vie vegan.

Regardons la réalité en face

En soit décider de ne plus manger de produits animaux n’est pas la chose la plus difficile au monde. Ce n’est pas parce qu’on retire la viande ou le poisson de son alimentation que tout à coup il ne nous reste plus que 2 ingrédients pour vivre jusqu’à la fin de nos jours.

Non, en réalité le plus difficile c’est bien de gérer la pression sociale, les sorties, les questionnements, les remarques méprisantes, l’indifférence …

« L’enfer c’est les autres » comme dirait Sartre.

Le plus dur c’est d’avoir toujours au fond de soi une petite boule au ventre parce que vous êtes déchiré entre le fait d’être jugé par votre entourage et votre détresse devant le plat de viande qui va se trouver sur la table.

Parfois c’est si facile de céder, de se dire : « Puisque tout le monde s’en fout, pourquoi je continue ? C’était si bien quand je ne savais rien, quand je croyais que les animaux vivaient heureux dans un pré, que les vaches donnaient leur lait de plein gré et que je ne me posais aucune question quant à leur fin de vie. Quand un morceau de viande était juste un morceau de viande et non un cadavre d’animal qui a terminé sa vie dans d’atroces souffrances. »

Mais ça c’était avant et il n’est plus possible de faire marche arrière, vous le savez.

Alors pourquoi certains arrivent à devenir vegan du jour au lendemain, à être sûrs d’eux et de leurs convictions, à braver toutes les difficultés sans regarder derrière ? Sont-ils des sur-humains ? Ont-ils le gène vegan qui sommeillait en eux depuis leur naissance ?

Bien sûr que non.

Ces gens là sont comme vous et moi. Ils ne se sont pas réveillés un matin en mode « super-vegan ». Ils ont juste appliqué un certain nombre d’astuces pour vaincre les obstacles du quotidien.

Alors vous avez beau avoir toute la bonne volonté du monde, si votre approche est ratée, si vous ne savez pas comment réagir dans certaines situations, si vous n’avez aucune idée de recettes végétales pour bien débuter, si vous ne savez pas quoi acheter, vous y arriverez peut-être mais ça prendra beaucoup plus longtemps et vous risquez l’échec.

Changer ses habitudes n’est pas forcément évident

Comment remettre en question tout ce que l’on nous a appris depuis tout petit ? Comment gérer un repas convivial en famille ? Comment renoncer à ce bout de fromage accompagné de ce merveilleux vin rouge ? Comment organiser sa vie ? Comment gérer son budget ? Comment faire ses courses ? Comment gérer son placard ?

Ce n’est pas si difficile, il vous suffit simplement d’appliquer quelques conseils simples.

Je vais vous donner des astuces dans les 3 thèmes principaux qui régissent votre vie : votre quotidien à la maison, votre cuisine et votre vie en société.

Résultat

Ça se passera bien. Il n’y a pas de raison.

Vous allez rendre curieux votre entourage.

Vous allez découvrir une nouvelle alimentation incroyable.

Vous ressentirez rapidement les effets sur votre santé et votre corps vous remerciera tous les jours.

Que vous soyez vegan débutant, vegan en transition ou simplement curieux, mieux vivre son véganisme avec quelques astuces peut vous rendre la vie bien plus facile.

C’est parti !

15 astuces pour devenir vegan

15 astuces pour devenir vegan et le rester

1. Choisissez le mode de transition qui convient à votre personnalité : du jour au lendemain, petit à petit, une fois par semaine, 1 repas par jour ….

2. Simplifiez vous la vie. Il y a quelques années, franchement c’était galère de devenir vegan. Mais depuis quelques mois, les grandes enseignes, les grandes marques proposent des alternatives végétales, alors vous pouvez commencer par cela pour rendre votre transition plus facile.

3. Ne vous ruinez pas, n’allez pas tête baissée faire une razzia dans le premier magasin bio sur votre route en dépensant 200€ pour tester tous les produits tendances (et hors de prix) du moment. Si vous faites cela, vous allez penser que la nourriture vegan coûte cher, alors que c’est le contraire.

4. Préparez une liste de course. Pour bien démarrer, il est préférable de penser aux produits dont vous aurez besoin pour vos premiers repas. Établir une liste de course en amont vous aidera à ne pas vous sentir débordé.

5. Optez pour des recettes simples au début et qui vous donnent envie !

ebook vegan gratuit

6. Faites une liste de vos ingrédients préférés, il y a de fortes chances que beaucoup soient déjà vegan sans que vous le sachiez, comme les pâtes (sans œuf bien sûr), le riz, la semoule, le houmous …

7. Videz vos placards au fur et à mesure, pas besoin de faire la tornade blanche du jour au lendemain, terminez vos ingrédients et pour chaque ingrédient non végétal terminé, remplacez le par un produit vegan.

8. Ne vous prenez pas la tête au niveau des carences, à partir du moment où vous vous nourrissez assez et de manière variée, vous ne risquez pas d’être en carence de protéines ou autre. La seule chose dont vous aurez besoin est de vous supplémenter en B12.

9. Faites des expériences, ne vous frustrez pas et vous verrez qu’au final votre corps réclamera ce qui est bon pour lui et se tournera naturellement vers le végétal.

10. Osez découvrir les cuisines du monde (indienne, libanaise, thaïlandaise…) la plupart sont naturellement végétaliennes, une mine d’inspiration pour tout vegan en herbe.

15 astuces pour devenir vegan

11. Évitez de dire aux gens que vous êtes vegan, dites que vous faites une expérience « santé ». Les gens sont beaucoup plus tolérants avec ceux qui font attention à leur santé ou à leur poids plutôt qu’aux animaux, c’est triste mais c’est comme ça…

12. Si vous allez au restaurant, essayez de voir si c’est possible de choisir un restaurant qui propose des options végétaliennes. Si ce n’est pas le cas, appelez le restaurant à l’avance pour savoir si c’est possible de végétaliser un plat pour vous.

13. N’écoutez pas les gens qui vont vous faire peur alors qu’ils n’y connaissent rien : dès qu’ils apprennent que vous êtes vegan, ils sont désormais experts en nutrition concernant vos carences alors qu’ils ne se posent aucune question quand ils vont manger au fast food.

14. Si vous recevez des amis ou des connaissances, ne dites pas à l’avance que vous allez faire un repas vegan et bluffez-les avec un bon plat végétalisé (fajitas, chili, gratin dauphinois, lasagnes…), ils n’y verront que du feu et attendez la fin du repas pour leur annoncer que tout a été fait sans produits animaux.

15. Après quelques temps, vous rêverez de certains plats que vous mangiez avant, mais en mode vegan uniquement. Et là ça sera gagné ! :)

Gâteau au chocolat et courgette

Ça y est ! Vous avez maintenant plus de 15 astuces qui vont vous aider à végétaliser votre alimentation et à vous y tenir.

Découvrez dès maintenant mon ebook « Vos premiers pas Vegan » qui a pour but de vous aider à démarrer en douceur dans la cuisine végétale avec plus de 50 recettes simples et faciles pour débutants ! De quoi mettre tout de suite en pratique les astuces que vous aurez appris dans cet article.

 

ebook veganfreestyle

 

Vous voyez bien qu’aujourd’hui c’est vraiment facile de passer au mode de vie vegan !

 

ebook veganfreestyle

9 réponses
  1. Delphine Lechevallier
    Delphine Lechevallier dit :

    Pour moi, la plus grande difficulté pour être vegan n’est pas l’alimentation, je suis végétalienne sans aucun souci, mais tout le reste, l’habillement notamment, chaussures en cuir et pulls en laine, pas facile de trouver de belles alternatives chaudes et confortables. …

    Répondre
    • Lorelei
      Lorelei dit :

      Oui c’est bien vrai ! Une fois qu’on a réussi à sauter le pas de l’alimentation, vient tout le reste qui n’est pas une mince affaire ! Mais clairement c’est en train de pas mal bouger côté mode (et beauté aussi). J’ai vu hier que Converse lançait sa première paire vegan :) Il y a quelques temps j’avais fait un article sur la mode vegan de la tête au pied –> https://www.veganfreestyle.com/mode-vegan/ mais c’est vraiment un sujet à approfondir dans le futur ! Merci :)

      Répondre
  2. Brigitte
    Brigitte dit :

    Comment gérer les repas d’entreprise, genre repas de Noël au restaurant avec comme choix 2 menus tous les 2 évidemment avec des animaux ? Mon seul choix est de ne pas y aller, et ainsi de faire l’asociale de la boîte. Le monde est encore bien difficile pour les vegan.

    Répondre
    • Lorelei
      Lorelei dit :

      Oui je sais je connais ça :-) Au début j’étais comme toi et du coup je refusais toutes les invitations car j’étais sûre que j’allais déranger. Mais plusieurs fois je me suis quand même trouvée obligée d’y aller et j’ai prévenu à l’avance soit l’organisateur soit le restaurant et j’ai été vraiment très surprise des efforts qu’ils ont fait ! J’ai eu des supers repas !
      Pour devoir organiser assez régulièrement des repas pour des groupes d’étrangers, je peux te dire qu’entre les allergies des gens, leurs goûts, et leurs craintes par rapport à la cuisine française (sans parler du nombre d’étrangers qui sont végé, SG, intolérants et pour qui c’est normal dans leur pays), les restaurateurs s’adaptent vraiment de plus en plus. Il ne m’est arrivé qu’une ou deux fois de tomber sur des restaurateurs qui n’ont fait aucun effort mais en général, ils ont été très compréhensifs et professionnels.
      Au pire, je te conseille d’appeler le resto et de dire simplement que tu es allergique si tu ne veux pas être « stigmatisée » et qu’ils te prennent au sérieux. Bon courage !

      Répondre
    • Agnès
      Agnès dit :

      Il faut s imposer et donner des réponses concises sur la souffrance animale en faisant le parallèle entre les animaux que l on peut manger et les autres : chien chat …Si vous êtes ferme mais tolérante ds vos propos pas de raisons de ne pas sortir et passer pour une asociale .Je n ai rien dit au départ mais les gens ont deviné et comme j avais de bonnes raisons et des preuves ,personne ne m ennuie .courage.

      Répondre
  3. Aurore
    Aurore dit :

    Super article, qui permet de bien dédramatiser.
    Je n’ai jamais mangé de viande et à une époque je me souviens de railleries, mais j’ai toujours été très heureuse de ce choix de mes parents, que je me suis approprié par souci des animaux. Aujourd’hui c’est devenu bien plus facile de se tourner vers ce mode de nutrition et je me définirais (s’il faut se coller une étiquette) plutôt comme une flexitarienne car excepté la viande que je ne mangerai jamais, je jongle entre produits végétaux et quelques sous-produits animaux (comme l’œuf ou le fromage), mais à petite dose.
    La transition se fait doucement en somme et quand je vois tes photos … j’ai faim !!!

    Répondre
    • Lorelei
      Lorelei dit :

      Merci beaucoup pour ton témoignage ! Tu as eu beaucoup de chance d’avoir pu faire ce choix dès ton plus jeune âge et de l’avoir poursuivi tout au long de ta vie. Je pense que de plus en plus de gens aspirent à un mode de vie flexitarien sans vraiment mettre les mots dessus et c’est vraiment bien de voir cette prise de conscience un peu partout. La curiosité m’a amenée à faire un petit tour sur ton blog et je vois que tu vas partir faire le tour de l’Asie, quelle chance ! Tu vas te régaler là-bas, ça a l’air d’être le paradis pour de nombreux vegans :-) Enjoy !

      Répondre
  4. The Green Coach
    The Green Coach dit :

    J’aime beaucoup ton article et surtout j’aime le fait que tu parles de la pression sociale comme étant le premier facteur limitant dans une transition vers un mode de vie vegan. Ça doit faire 8 mois que je suis végétalien et j’ai été plus d’un an et demi végétarien, je suis encore un bébé si je peux dire ça mais ton article me rappelle beaucoup les actions que j’ai entrepris pour changer :)
    Le seul désaccord que je peux trouver c’est celui du point 11 sur la santé parce que comme tu l’as si bien dis juste après, on a les experts auto-proclamés de ka nutrition qui commence à jouer les Dr Joyeux ^^
    En tout cas merci pour le partage ! Continue comme ça, je vais me faire plaisir à lire tes articles :)

    Répondre
    • Lorelei
      Lorelei dit :

      Merci pour ton témoignage ! C’est super pour tes 8 mois de végétalisme ! :-) Je crois que pour moi la première année a été la plus difficile justement au niveau de la pression sociale et de la gestion de la vie en société.
      Pour le point 11 je comprends ce que tu veux dire, après je parlais de mon expérience personnelle où les gens trouvaient ça beaucoup plus admirable quand ils s’imaginaient que je faisais ça pour perdre du poids plutôt que pour des questions éthiques et de conditions animales. Après j’imagine que selon ton entourage et le milieu où tu évolues, effectivement il y a toujours des experts santé pour te faire des remarques et te donner des conseils alors qu’ils ne se sont jamais intéressés à l’alimentation végétale ! Je vois que tu es dans le milieu sportif donc j’imagine que chacun a sa vision de l’alimentation parfaite pour son domaine et ça ne doit pas être évident de combattre les préjugés ! Même si de plus en plus de sportifs sont vegan, donc ça devrait éveiller les consciences petit à petit :)

      Bonne continuation à toi et à bientôt.

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *