Articles

Bienvenue sur Vegan freestyle ! Si tu viens de découvrir le blog, tu recherches sûrement de l'inspiration pour tes repas au quotidien. Je te propose de recevoir 2 Ebooks offert "1 semaine de Meal Plan" + "Comment faire un sandwich vegan" : clique ici pour les recevoir !

Avez-vous déjà été tenté par le yoga ? Mais vous n’avez jamais eu le courage de vous lancer par peur qu’un cours soit trop contraignant, que vous ne soyez pas assez souple ou tout simplement de vous ennuyer ?

J’étais un peu comme ça, j’en avais déjà parlé dans mon article sur les 7 jours de méditation, j’ai déjà testé le yoga via une application mais jamais de manière assidue. Contrairement à Edelweiss qui aime bien faire 15 à 60 minutes de yoga avec cette appli, moi il me fallait un truc plus soft. J’ai suivi une fois un cours mais sans vraiment accrocher. Bref j’attendais le déclic !

Grâce à un petit post Instagram de Mlle Prune, j’ai découvert qu’une professeure de yoga à Toulouse Carine Castet, proposait un programme pour débutant : 25 jours de yoga.

Comme je me suis inscrite à l’avance, j’ai pu bénéficier de la gratuité du programme (alors que normalement il coûte 9,90€). J’avais un peu peur que le fait que ce soit gratuit me fasse abandonner plus facilement mais non, j’ai tenu bon :)

À la description du programme, je sentais que ça allait me plaire. Seulement 5 minutes de yoga par jour, c’est parfait car plus c’est au delà de mes capacités physiques ;-)
Un programme à réaliser seule chez moi mais quand même avec les conseils d’un vrai prof et pas d’une voix robotique. Et surtout je pouvais faire ce programme à l’heure que je voulais sans contrainte.

En plus de la vidéo de yoga, le mail quotidien s’accompagnait d’un conseil santé, beauté ou bien-être ainsi que de poèmes, mantra, petites histoires. Et c’était vraiment un plus ! J’ai beaucoup aimé découvrir chaque jour une nouvelle pensée positive. Parfois ça correspondait même à ce que j’allais vivre dans ma journée et ça m’a aidé à faire face de manière différente.

En résumé, une belle expérience dont je vais partager avec vous l’évolution du 1er au 25e jour puisque aujourd’hui c’est déjà le dernier jour. J’ai reçu mon dernier mail ce matin et je sais que dès demain, ils vont me manquer :'(

Mes premiers pas

J’ai débuté ce programme le 15 septembre, c’était un jeudi et je m’étais levée plus tôt (très dur pour moi) plus motivée que jamais, pour justement faire mon premier jour de bon matin, comme Carine le conseillait.

Je n’avais pas fait de yoga depuis plusieurs mois et quand j’ai lancé la vidéo et que j’ai vu à quelle rapidité elle faisait la salutation du soleil je me suis dit que jamais je n’allais y arriver ! Le temps que je reconnaisse ma jambe droite de ma jambe gauche pour savoir laquelle mettre en avant, elle avait déjà fini tout l’enchaînement haha.

Ça nous a fallu un fou rire du matin, du coup j’ai fait pause et remis en arrière un certain nombre de fois lors de cette première vidéo :-) Mais au final j’ai quand même réussi à tout faire du mieux que je pouvais et à me dire que je ferai encore mieux demain (bon en même temps c’était pas dur).

Deuxième jour au réveil, énorme douleur aux abdos … Ouais le “plan droit” et le “chien tête en bas” ont eu raison de moi ! Je pense que mes abdos n’avaient pas travaillé depuis de nombreux mois et ont eu un petit choc. Heureusement que je n’avais fait que 5 minutes … Je vous l’avais dit, c’est le maximum pour moi :)

Je n’ai quand même pas baissé les bras et j’ai continué. J’ai encore eu des courbatures les jours suivants mais après j’ai rapidement ressenti les bienfaits.

Mon évolution au cours de ces 25 jours yoga

Après une petite semaine j’ai enfin réussi à maîtriser la salutation au soleil, même si j’ai un petit faible pour celle à la lune, elle est plus soft pour moi.

Il y avait une bonne progression des cours, chaque jour on travaillait sur un endroit différent de notre corps de manière douce et progressive. Je n’ai vraiment jamais eu la sensation de répétition mais au contraire, je découvrais de nouvelles postures chaque jour.

Par la suite, je n’ai pas eu de nouvelles courbatures à cause du yoga, mes abdos se sont habitués et au contraire, ça m’a fait beaucoup de bien lorsque j’ai eu de fortes douleurs aux jambes la semaine dernière. Le yoga étire vraiment les muscles et une position que l’on peut penser simple va vous faire sentir des parties de votre corps dont vous ignoriez l’existence.

Les bienfaits des 25 jours yoga

Aujourd’hui je me sens quand même beaucoup plus souple qu’au premier jour ! Je connais maintenant le nom de toutes les postures, je peux les faire sans regarder non-stop l’écran et de manière plus rapide qu’au début.

Alors bien sûr, je n’ai pas réussi à faire toutes les postures des exercices, comme celle du corbeau par exemple où on doit se soulever à la force des bras. Mais comme le dit Carine, l’important n’est pas le résultat mais tout le chemin pour y parvenir. Donc je réessayerai, peut-être dans un mois et mon corps aura encore gagné en souplesse (et en muscle aussi).

Par contre j’ai un aveu à faire. Je n’ai pas été 100% assidue aux vidéos. On va dire que j’ai raté 3 ou 4 jours. Ayant eu des journées très chargées, je n’ai malheureusement pas pris le temps de me poser ces 5 minutes soit par flemme de me lever plus tôt soit parce que j’étais trop épuisée le soir en rentrant. Je sais c’est mal … mais la bonne nouvelle c’est que je vais pouvoir rattraper mes vidéos manquantes à la fin du programme car elles restent disponibles encore 30 jours. Ce qui compte c’est l’assiduité et même si on rate des jours, ce n’est pas grave, on pourra les refaire à la fin du programme.

Mais en tout cas ça a vraiment instauré une routine positive dans ma vie et je n’ai vraiment pas envie d’abandonner. Je suis donc ravie que le programme se poursuive sous une autre forme dès fin octobre.

Je sais que Carine croule sous les emails depuis qu’elle a débuté le programme donc pour ne pas en rajouter, je vais profiter de cet article pour la remercier de tout ce travail, non seulement les supers cours vidéos de yoga mais également les conseils, les histoires et toutes les ondes positives. Et mention spécial à Lafayette, son petit chien qui participe activement aux vidéos ;-)

Voilà, j’avais envie de partager avec vous mon expérience positive de ces dernières semaines, et si vous aussi vous avez envie de changer un peu votre vie avec 5 minutes par jour, je viens de voir que le programme recommence dès le 15 octobre.

Quant à moi, je vais rattraper mes vidéos en retard, en refaire d’autres et attendre la suite patiemment :)

Namasté

 

 

Bienvenue sur Vegan freestyle ! Si tu viens de découvrir le blog, tu recherches sûrement de l'inspiration pour tes repas au quotidien. Je te propose de recevoir 2 Ebooks offert "1 semaine de Meal Plan" + "Comment faire un sandwich vegan" : clique ici pour les recevoir !

Avez-vous déjà été tenté par la méditation ou peut-être la pratiquez-vous au quotidien ? Au départ ce n’était pas quelque chose qui m’attirait, je n’en ressentais pas le besoin et pensais que c’était destiné à des gens vraiment spirituels dont je ne faisais pas partie. Mais pourtant, j’ai eu envie de relever ce défi 7 jours méditation pour me faire ma propre idée et expérience.

On aime bien les défis, c’est un bon moyen de sortir de sa zone de confort, de découvrir de nouvelles pratiques et peut-être de changer sa vie, comme lors de notre défi “21 jours vegan”. Alors c’est parti !

Qu’est-ce que la méditation ?

Est-ce une pratique liée à la religion ? Est-ce qu’il y a un côté ésotérique voire paranormal ? Est-ce que ça peut être utilisé par certains mouvements pour promouvoir leurs idées ? Est-ce que c’est ennuyeux ? Est-ce qu’il faut forcément rejoindre un groupe ? Est-ce qu’on peut le faire n’importe où et n’importe quand ?

Bref, beaucoup de questions pour débuter ce défi. J’ai donc fait plusieurs recherches sur le sujet car j’avoue que c’était assez flou pour moi. On a tous des questions ou des a priori sur la méditation.

Pour moi c’était une pratique qui était très développée en Asie et qui permettait de transcender ses propres pensées et angoisses pour atteindre un état de zénitude.
Je pensais aussi que c’était un peu ennuyeux, qu’il fallait rester en position du lotus pendant un bon moment sans rien faire.
Et pour finir, j’étais un peu méfiante et j’avais peur que la méditation soit aussi un moyen de faire passer des idées spécifiques ou des religions.

Mais en réalité il existe plein de formes de méditation et je pense que chaque culture la définira et la pratiquera de manière différente. C’est vrai qu’au départ la méditation n’est pas vraiment dans notre culture populaire occidentale, et si elle se démocratise de plus en plus, ça ne sera pas la même au Japon, aux Etats-Unis ou en Europe.

Pour débuter il n’est pas utile de se perdre entre plein de méditations différentes, on peut faire notre choix entre les 4 principales :

  • la méditation Vipassana qui est la base de toutes les autres car c’est celle qui nous apprend à respirer.
  • la méditation Transcendantale qui est une technique de relaxation basée sur l’utilisation de mantras.
  • la méditation Zen est celle des moines bouddhistes, celle qu’on imagine avec les jambes croisées en lotus.
  • la méditation Pleine conscience ou Mindfulness est je pense la plus répandue aux Etats-Unis, et consiste à vider son esprit des choses négatives en essayant de prendre pleinement conscience de ce qui nous entoure, notre corps, la nature, les autres.

Alors comment savoir laquelle choisir ? Je pense qu’il faut en tester des différentes et voir celle dans laquelle on se sent le plus à l’aise.

Y a-t-il un lien entre véganisme et méditation ?

En devenant vegan, je ne pensais pas trouver un lien avec la méditation. Mais en lisant et en écoutant de nombreux blogueurs vegan, je me suis rendue compte que bon nombre d’entre eux faisaient de la méditation et en retiraient un bénéfice certain.

En y réfléchissant, j’ai décidé d’être vegan pour les animaux en premier lieu, puis se poser des questions par rapport à la nature, à l’environnement dans lequel nous vivons, apprendre à se sentir en adéquation avec son corps et son esprit, ça fait partie des effets secondaires du véganisme.

Si avant quand j’étais stressée après une journée pourrie, je pouvais avoir envie de me jeter sur un verre de vin et fumer une clope, maintenant, je sais qu’il existe d’autres options, un peu moins fun au premier abord mais un peu plus saines comme le yoga ou la méditation. Des options auxquelles je n’aurais jamais pensé avant d’être vegan.

J’avais déjà testé la méditation après mes (trop rares) séances de yoga, mais seulement quelques fois et pas vraiment assidument. Il y a 2 ans on avait téléchargé une application “Yoga.com Studio” avec des programmes de yoga pour tous les niveaux en français et des séances de méditation (non traduites donc en anglais).

Mais ces derniers temps, j’ai eu vraiment l’envie de m’y mettre sérieusement pour plusieurs raisons :

Alors je me lance et je vais partager avec vous mon évolution du Jour 1 au Jour 7 et mes impressions après ce défi.

MON DÉFI 7 JOURS MÉDITATION

Suite aux évènements qui ont touché Nice cet été, retourner là-bas chaque jour, passer tous les matins à l’endroit où 86 personnes ont perdu la vie et faire comme si la vie était revenue à la normale n’est pas si facile. Une fois la période de choc passée, j’ai voulu réussir à gérer mon anxiété quotidienne de manière positive et naturelle.

En plus, mon travail étant lié au tourisme, le contrecoup a été rude, l’avenir est incertain et j’espère trouver aussi des réponses à mes questions quant à mes envies, mes projets et mon futur ici ou ailleurs …

Jour 1 : Connecter avec son moi supérieur

Défi 7 jours méditation

Sur mon trajet aller et retour du travail, j’ai écouté plusieurs vidéos de Lauren Toyota sur la méditation. Elle explique comment elle s’y est mise, son défi de 21 jours et sa routine.

De retour chez moi, après un incident au travail qui m’avait assez perturbée et énervée, je me suis dit : “allez, c’est le bon moment, je me fais couler un bain et j’écoute une vidéo de méditation.”
Je lance une recherche sur Youtube sachant que j’ai une idée bien arrêtée de ce que je veux :

  • une méditation guidée, j’ai besoin que quelqu’un me parle, je ne me sens pas encore d’attaque pour écouter le bruit des vagues ou des petits oiseaux pendant 30 minutes.
  • une voix grave
  • et en langue anglaise, car pareil, je ne me sens pas non plus de faire une méditation en français. Même si l’anglais n’est pas ma langue maternelle, je le parle quotidiennement dans mon travail et je regarde tout en VO, c’est une langue qui me détend et qui me sécurise.

Je tombe donc sur la vidéo de Jason Marianoff : Receive answers from your higher self. Peut-être un peu ambitieux pour une première, mais ça m’a relativement détendue même si j’avais constamment des idées en tête. Je ressassais un peu ma journée et j’ai eu du mal à vraiment connecter avec mon moi supérieur. Mais j’imagine bien que l’état méditatif n’arrive pas dès la première tentative en 20 minutes chrono. Ne nous décourageons pas.

Jour 2 : La découverte des binaural beats

Défi 7 jours méditation

Au réveil ce matin, j’avais un peu de temps. J’ai donc opté pour une méditation matinale de 6 minutes, encore au lit, avant d’avoir vérifié tous mes réseaux sociaux et mes mails, histoire de commencer la journée de manière positive.

Au retour du travail le soir, j’avais une douleur à l’estomac et une douleur dans le bas du dos que je traine depuis plusieurs jours. J’ai donc cherché des programmes pour les douleurs. J’ai commencé par une méditation d’Abraham Hicks conseillée par Lauren Toyota mais je n’ai vraiment pas accroché.

J’ai donc changé pour des “Binaural beats” . Je ne sais pas si vous connaissez cette forme de méditation, c’est seulement des battements, assez suraigus, censés guérir les douleurs. J’ai tenu 6 minutes sur les 14 de la vidéo. Mais ça m’a peut-être fait du bien, j’avais moins mal après ça.

Et pour finir parce que j’étais un peu frustrée quand même j’ai fait une nouvelle méditation guidée en anglais que j’ai bien aimée, même si encore une fois je pensais à 1 million de choses différentes dans ma tête et que je n’ai pas encore réussi à me détendre complétement.

Mais suite à cette 2ème journée j’ai pris une nouvelle décision :

  • Je vais tester la méditation en français quand même parce que bien que je comprenne toutes les vidéos, peut-être que mon cerveau doit quand même plus se concentrer en anglais que si c’était en français, et du coup j’ai un peu plus de mal à me détendre.

Et une question :

  • Est-ce que je dois essayer de trouver une sorte de programme pour ces 7 jours ou est-ce que j’explore seule avec ce qui me semble intéressant le jour J ?

Jour 3 : Lutter contre les allergies

C’est samedi donc j’ai un peu plus de temps au réveil que d’habitude et en plus je me suis réveillée à l’aube. Comme prévu j’ai opté pour une méditation matinale en français. J’ai dû tester 4 vidéos avant de trouver une voix qui me convienne.

J’ai l’impression d’être un peu obsédée par la voix mais en même temps comment se relaxer si on est stressé par la voix. J’ai donc fait une première session de 7 minutes en français mais pas vraiment en mode zen. Mon abus de gluten se fait sentir et mes allergies reviennent fortement, éternuements à répétition, nez qui coule, yeux qui grattent, bref pas la meilleure disposition pour inspirer et expirer.

Je décide donc de retenter mes “binaural beats” version allergie nez et yeux. Cette fois ci j’ai écouté toute la session. Et pour le coup, mes yeux ont arrêté de me gratter et j’ai arrêté d’éternuer et surtout ça m’a tellement détendue que je me suis rendormie jusqu’à 11h…

Finalement, je n’ai pas envie de suivre un programme, donc je vais continuer à le faire en mode freestyle :)

Jour 4 : Une journée méditative

Défi 7 jours méditation

Dimanche j’ai opté pour une journée méditative. J’ai écouté une méditation le matin, une dans la journée et une le soir pour m’endormir.

J’ai également découvert que faire de la méditation avec 5 chats dans l’appartement ce n’est vraiment pas évident … Ils viennent chacun leur tour pour voir pourquoi je suis allongée au milieu de la journée sur le lit. Puis il y a le câlin du matin … et celui du soir aussi  ;-) Un peu comme avec le yoga, toujours un petit curieux pour venir voir ce qu’il se passe.

Mais la bonne nouvelle c’est que je pense avoir trouvé la chaîne qui me plaît : The honest guy. J’ai beaucoup aimé la vidéo Pain, relief and healing qui est une méditation de guérison et de visualisation.

C’est une chaine américaine avec vraiment beaucoup de choix de vidéos : méditation guidée, méditation pour s’endormir, pour les douleurs, pour l’estime de soi etc … Je pense que je vais y trouver mon bonheur.

Jour 5 : La relaxation musculaire

Défi 7 jours méditation

Aujourd’hui je teste un nouveau type de méditation : le relaxation musculaire. La veille j’avais fait un peu de vélo et de yoga, du coup mes muscles étaient endoloris. Et ça j’aime vraiment bien ! Ça permet de détendre bien tout le corps, de relâcher les tensions dans les jambes, le ventre, le cou, le visage.

Après plusieurs tentatives, j’ai trouvé mon bonheur avec la vidéo : Progressive muscle relaxation – HeadStart Sports. C’est une vidéo assez récente mais je la trouve très efficace.

J’ai aussi essayé celle de The Honest Guy mais je la trouve moins complète.

Je couple cette séance de relaxation musculaire avec une méditation guidée pour trouver le sommeil. Ça fonctionne vraiment bien, même si je suis encore stressée de la journée et que j’ai l’impression que je ne vais pas pouvoir m’endormir.

Je n’ai pas renouvelé l’expérience de méditation guidée en français, je crois que ce n’est vraiment pas pour moi, ça ne me détend pas du tout.

Après ces 5 jours, j’ai déjà l’impression de me concentrer plus facilement et d’arriver à vider un peu mon esprit des choses négatives. Après comme ils le disent dans les vidéos, c’est seulement avec de la pratique que l’on peut vraiment bien réussir ses méditations et je pense même qu’après un certain temps on n’a plus besoin des méditations guidées.

Jour 6 : Les flops du jour

Défi 7 jours méditation

Le matin au réveil je tente ce truc un peu américain “self empowering”, une vidéo qui vous dit que vous êtes fabuleux, que vous pouvez tout faire, que vous réussirez votre journée, qu’il faut sourire à la vie etc … Bref un peu les trucs qu’on voit dans les films américains et qu’ils écoutent dans leur voiture en allant au boulot pour se donner du courage pour la journée.

Je crois que ce n’est vraiment pas ma culture et ça ne me convainc pas du tout. Je ne sais pas si j’arriverai à changer d’avis sur ça. Comme je l’ai dit au début, chaque culture doit avoir son type de méditation et en France, ce n’est pas vraiment dans la mentalité de s’auto-congratuler. Et même après avoir vécu 1 an aux Etats-Unis, je n’ai pas pris cette partie de leur mentalité :)

Le soir, j’ai essayé un nouveau type de vidéo : rencontrer son guide spirituel. Alors ça définitivement ce n’est pas pour moi non plus. Je n’aime vraiment pas cette idée qu’on a un espèce de guide spirituel supérieur qui doit nous amener vers la lumière, c’est vraiment trop ésotérique pour moi.

Bref aujourd’hui, c’était plutôt une journée sans … Plus qu’un jour pour tester d’autres méthodes.

Jour 7 : La méditation par la respiration

Défi 7 jours méditation

Bon allez, pour ce dernier jour, je dois essayer une méditation non guidée et tenter de me relaxer via ma respiration et la musique.

Mais avant ça, je sais que je dois améliorer ma respiration, je sens que j’ai vraiment du mal avec cette partie, tout comme au yoga d’ailleurs. Il faut se rendre à l’évidence : je ne sais pas respirer ! Alors je dois tester une vidéo spécialement dédiée à la respiration car dès qu’il faut faire autre chose, j’oublie de respirer correctement… Je ne sais pas si d’autres ont le même problème que moi ou si je suis un cas unique haha.
J’ai opté pour cet exercice : Simple breathing exercice.

C’est un bon exercice à faire avant de démarrer une méditation, ça dure seulement quelques minutes et pour le coup, c’est vraiment simple, même moi j’ai réussi !

Et pour ma dernière méditation le soir avant de dormir, j’essaie donc la musique ambiante relaxante : 1 heure de pluie et d’orage. Bon… et bien, la pluie et l’orage, ça ne me relaxe pas ! Je n’arrive pas vraiment à vider mon esprit ni à m’endormir, et ça me stresse plus qu’autre chose.

Pourtant j’adore le bruit de la pluie et l’orage dans la “vraie vie” mais la version MP3 bof bof. C’est peut-être ça le problème …

Bilan de mon défi 7 jours méditation

Défi 7 jours méditation

Après ces 7 jours, je suis assez convaincue par certains aspects de la méditation mais je sais que tout n’est pas pour moi.

Je pense avoir assez rapidement ciblé ce qui me correspondait et ce que je n’aimais pas, mais en faisant cela je suis peut-être passée à côté de certains aspects de la méditation qui m’auraient peut-être plu.

Il y a un autre truc que j’ai appris pendant ces 7 jours, c’est que la méditation c’est un peu comme le sport, on ne devient pas Usain Bolt du jour au lendemain comme on ne devient pas maître zen du jour au lendemain :)

La pensée c’est un peu comme un muscle, il faut s’entrainer, s’entrainer et s’entrainer pour réussir à se déconnecter de soi-même, de son quotidien, de ses tracas. La méditation c’est bien plus que s’asseoir en lotus en écoutant une petite musique zen. C’est tout un art de vivre.

7 jours c’était peut-être un peu court pour voir de vrais changements. Comme le défi vegan, je pense que 21 jours auraient eu plus d’impact.

Puis, j’ai bien conscience que je me suis un peu mise en mode méditation geek :-). Je me suis uniquement basée sur des vidéos Youtube et je n’ai pas du tout pratiqué la méditation “dans la vraie vie” avec un groupe de méditation par exemple. Mais en même temps, je ne sais pas si ça me plairait, j’ai quand même le sentiment que c’est un exercice personnel (tout comme le yoga) et je pense que j’aurai du mal à me concentrer avec des gens autour.

Faire un défi méditation dans un environnement zen, comme dans ma maison de campagne, coupée du monde sans wifi ni télé avec juste le feu de cheminée et le jardin aurait eu un impact très différent. Comme pour le jeûne par exemple, c’est plus facile de se déconnecter et de se recentrer sur soi quand on n’est pas dans son train-train quotidien. Bon pour le coup, il faudrait que je trouve autre chose que les vidéos Youtube pour méditer, un bon moyen d’explorer d’autres pistes comme la lecture, le silence, les mantras, les “vrais” bruits de la nature etc … que j’ai négligé dans ce défi.
Mais au quotidien, dans notre vie de citadin, malheureusement ça me semble difficile.

Dans le futur je pense continuer à faire de la méditation, peut-être pas chaque jour mais en tout cas, en période de stress, de douleurs je me tournerai vers cela en premier. Une petite méditation avant de s’endormir ça prend quelques minutes et ça peut vraiment aider à trouver le sommeil ou à s’endormir apaisé.

Je sais qu’il existe aussi des stages, qui doivent être très intéressants, notamment à l’étranger. J’avais adoré suivre les aventures de Morgane lors de son séjour yoga méditation en Inde ! Ça doit être une super expérience.

C’est d’ailleurs ce type de méditation qui plairait plus à Edelweiss, qui n’a pas voulu faire ce défi avec moi. Ayant étudié le japonais, la langue, la culture et l’histoire, elle a vraiment du mal à intégrer le concept de méditation en Occident, et elle aimerait plus faire une retraite ayurvédique en Inde ou des retraites zen au Japon. Après ce défi, je comprends aussi son point de vue, la méditation au départ c’était vraiment connecter avec la nature, de manière simple et naturelle et c’est vrai qu’aujourd’hui, se dire qu’on se met dans son lit avec ses écouteurs et son iPhone, on perd un peu l’essence même du concept.

Et vous, quelles sont vos expériences avec la méditation ? Avez-vous des conseils à me donner pour bien la pratiquer ? Des liens de méditation en français ou des lectures à partager ? N’hésitez pas à les laisser en commentaire, je serai ravie de lire vos conseils.