Articles

Bienvenue sur Vegan freestyle ! Si tu viens de découvrir le blog, tu recherches sûrement de l'inspiration pour tes repas au quotidien. Je te propose de recevoir un Ebook "Comment faire un sandwich vegan + 30 jours d'accompagnement pour végétaliser ton alimentation : clique ici pour recevoir le défi !

En hiver notre corps est fragile avec tous les microbes qui trainent. En dehors du fait qu’il a besoin d’énergie, et qu’il ne faut pas lésiner sur les bonnes calories, il est possible de lui donner un coup de pouce grâce aux plantes, épices et autres superaliments aux vertus antioxydantes pour lutter contre le froid, les maladies mais aussi pour nous apporter un peu de réconfort et de plaisir.

Nous pouvons les consommer de diverses manières dans notre alimentation mais aujourd’hui j’ai décidé de partager avec vous 5 boissons chaudes vegan qui m’accompagnent en cette saison et qui vont vous aider à passer l’hiver en douceur.

Il y en aura pour tous les goûts: les gourmands, les flemmards, ceux qui veulent s’essayer aux superaliments ou aux remèdes ancestraux, ou ceux qui veulent simplement être en forme.

ChaÏ Latte

Le chaï latte est une boisson chaude indienne et il existe autant de manière de le faire que d’habitants en Inde. Chaque famille a sa propre recette, c’est comme la soupe miso au Japon ! Apparemment, là-bas il se consomme très, très sucré, n’hésitez donc pas à adapter cette recette selon vos goûts et vos préférences.

chai latte

Compte tenu du grand nombre d’épices qui se trouvent dans le Chaï Latte, c’est une boisson avec énormément de bienfaits pour l’organisme. Le thé noir pour ses antioxydants, le curcuma pour le renforcement du système immunitaire, la cardamome et le clou de girofle pour faciliter la digestion ou encore la cannelle pour contrôler la glycémie.

C’est la boisson à boire pendant l’hiver, par contre je vous préviens, si vous n’avez pas l’habitude ça peut décoiffer les premières fois mais notre esprit voyage en tout cas !

Ingrédients pour 2 tasses

ingredient chai latte

  • 1 c. à café de thé noir indien
  • 50 cl de lait végétal
  • 1 c. à café de carvi en poudre
  • 1/2 bâtonnet de cannelle
  • Mélange de poivres : blanc, noir, rouge, rose
  • Quelques clous de girofle
  • Quelques graines de cardamome
  • Sucre non-raffiné ou sirop d’agave
Préparation du Chaï Latte
  1. Mettre tous les ingrédients dans une casserole
  2. Porter à ébullition
  3. Infuser 2-3 minutes
  4. Filtrer et déguster

Golden Latte Aka le Lait d’or

Vous n’avez pas pu passer à côté du Golden Latte cet hiver ! C’est la boisson tendance, surtout aux Etats-Unis et tout le monde ne jure que par ce lait d’or. Alors est-ce une véritable boisson miracle ?

golden latte

Je pense qu’effectivement c’est une boisson très efficace, notamment grâce à l’omniprésence du curcuma qui n’a plus à prouver ses vertus. En Inde, ils en consomment tout au long de la journée et c’est un pays avec un taux de cancer très bas. Si vous voulez en savoir plus sur les bienfaits du curcuma, je vous invite à regarder ce reportage très intéressant : Le curcuma pour lutter contre les maladies.

J’aime beaucoup utiliser cette épice, comme par exemple dans ma Soupe Ayurvédique pleine d’énergie.

Je partage ici la recette du Golden Latte réalisée avec une pâte de curcuma, que vous pouvez faire à l’avance et conserver pour les prochaines boissons. Ce lait d’or est très efficace pour garder ou retrouver la forme.

Contrairement à ce que j’aurais pu penser, le lait d’or n’est pas une boisson très épicée, ni trop amère, c’est plutôt doux. Je la bois même sans sucre, mais c’est selon les goûts. Je mets 1 c.à café de pâte à curcuma car j’adore les épices, mais si vous y êtes sensible, revoyez la dose à la baisse :)

Ingrédients pour 2 tasses

ingredients golden latte

Pour la pâte de curcuma :

  • 20 g de curcuma en poudre
  • 1 c. à café de poivre noir moulu
  • 12 cl eau
  • 1 c. à soupe d’huile de coco ou d’huile d’olive

Pour le golden latte :

  • 50 cl de lait (ici lait d’amande maison)
  • 1 c. à café de pâte de curcuma (que vous venez de préparer)
  • 1 c. à café de sirop d’agave

preparation golden latte

Préparation du Golden Latte
  1. Mélanger dans une casserole le curcuma en poudre, l’huile, l’eau et le poivre.
  2. Faire chauffer sur feu doux en mélangeant jusqu’à obtention d’une pâte épaisse (5 minutes environ). L’ huile permet de bien lier la pâte.
  3. Conserver au frigo dans un pot en verre. La pâte se converse environ 1 mois.
  4. Dans une casserole mettre 1 cuillère à café de pâte de curcuma et le lait végétal.
  5. Remuer constamment sans laisser bouillir.
  6. Hors du feu, ajouter le sirop d’agave (optionnel).

Matcha Latte coco-vanille

Le matcha, ce fameux thé vert japonais très différent des autres qui signifie “thé finement broyé” et qui possède un goût bien spécifique. Je pense qu’on aime ou qu’on déteste ! J’ai découvert le matcha depuis quelques années maintenant, principalement dans les restaurants japonais sous forme de glaces ou de desserts style daifuku. Puis plus récemment j’en ai acheté pour le faire chez moi.

J’avouerai que le Matcha pur juste avec de l’eau chaude j’ai du mal ! La première fois que j’ai fait un thé Matcha, je crois que j’en avais trop mis, je suis devenue toute rouge et j’ai eu des plaques et envie de vomir !

J’ai cherché des manières d’atténuer l’amertume et je vous propose donc ma recette toute douce du Matcha Latte coco-vanille.

matcha latte

Ingrédients pour 2 tasses
  • 50 cl de Rice Coco Drink (ou autre boisson au coco)
  • 5 gouttes d’extrait de vanille
  • 1 à 2 c. à café de Matcha selon les goûts
  • 2 c. à café de sucre coco
Préparation
  1. Faire chauffer le lait végétal avec les 5 gouttes d’extrait de vanille jusqu’à frémissement
  2. Dans une tasse ou un bol, mettre le matcha et le sucre
  3. Verser un peu de liquide puis mélanger bien (au fouet si vous en avez un sinon à la cuillère)
  4. Une fois que vous avez obtenu une pâte verte sans grumeaux, verser le reste du lait.
  5. Déguster chaud

Lait GOURMAND Choco-Noisettes

On continue avec un chocolat chaud gourmand. Comment passer à côté de cette boisson en hiver, qui est la madeleine de Proust de tous les français !

J’ai toujours eu pour habitude de consommer du chocolat 100% cacao en poudre, mais depuis quelques temps je me suis bien habituée au cacao cru qui est encore plus amère mais qui a le vrai goût du chocolat (contrairement aux poudres industrielles pleine de sucre).

Même si le chocolat italien fait l’unanimité dans le sud, il faut avouer qu’un bon chocolat chaud d’antan, réalisé avec du vrai chocolat et un lait onctueux, c’est le bonheur !

J’ai toujours été une inconditionnelle du mélange chocolat noisette, certaines marques proposent déjà cette boisson et je craque à chaque fois. Mais on peut également la faire maison, je vous propose donc ma recette.

lait chocolat noisette

Ingrédients pour 2 tasses
  • 50 g de noisettes
  • 50 cl d’eau
  • 100 g de chocolat noir
  • 1 c. à soupe de sirop d’agave
Préparation du lait choco-noisette
  1. Faire tremper les noisettes la veille (si possible)
  2. Égoutter et rincer les noisettes
  3. Les mixer avec 50 cl d’eau
  4. Filtrer et récupérer la pulpe pour faire d’autres recettes
  5. Dans une casserole, mettre le lait avec le chocolat
  6. Remuer jusqu’à ce que le chocolat soit fondu
  7. Une fois hors du feu, ajouter le sirop d’agave ou du sucre coco selon vos goûts.

Yogi Tea

Si vous n’avez pas le courage de faire vous même vos mélanges d’épices ou de thé, vous pouvez opter pour les Yogi Tea. Selon ce dont vous avez besoin, toutes les épices sont mélangées et vous n’avez plus qu’à faire infuser le sachet dans l’eau bouillante.

Cet hiver, j’ai opté pour la gamme : Défenses naturelles et Bonne nuit. Mais il existe une multitude de Yogi Tea différents selon ce que vous cherchez !

“Défenses naturelles” est une infusion ayurvédique à base d’échinacée, jus d’acérola, gingembre, moringa etc… Dès que j’ai un peu mal à la gorge ou que je sens que j’ai pris un petit coup de froid, je m’en prépare.

En plus, si vous ne connaissez pas encore les Yogi Tea, vous avez une citation ou un mantra sur chacun de vos sachets, inspirant :)

 Et vous, quelles sont vos petits secrets pour rester en forme pendant l’hiver ?

 

 

Bienvenue sur Vegan freestyle ! Si tu viens de découvrir le blog, tu recherches sûrement de l'inspiration pour tes repas au quotidien. Je te propose de recevoir un Ebook "Comment faire un sandwich vegan + 30 jours d'accompagnement pour végétaliser ton alimentation : clique ici pour recevoir le défi !

Inspirée du bouillon ayurvédique, cette soupe pleine d’énergie est riche en anti-oxydants et en anti-inflamatoires. La soupe ayurvédique serait même antibactérienne et boosterait votre système immunitaire.

En effet, l’inflammation serait la principale cause des problèmes dûs aux maladies et au vieillissement des cellules. Rien de mieux qu’un petit cocktail ayurvédique pour donner un coup de fouet à ses cellules. L’idéal serait de consommer quotidiennement ce bouillon composé d’épices bien spécifiques, d’ail, de citron et l’huile d’olive.

Ici j’en ai repris les principes : curcuma, gingembre, citron (qui sont en passant la base de mes jus quotidiens), mais aussi de l’ail qui est la panacée en Inde, riche d’une multitude d’éléments. Sans oublier le cumin et l’huile d’olive… Tous ces ingrédients sont fortement recommandés en médecine ayuvédique et ont des vertues fortement anti-inflammatoires.

Les épices ne sont pas nos ennemies

Les épices sont très importantes en médecine ayurvédique. Elles apaisent les troubles digestifs qui peuvent être plus ou moins graves et qui peuvent aller de la simple digestion, aux problèmes de ballonnements, jusqu’au syndrome de l’intestin irritable, voire de l’ulcère dans le pire des cas. En Inde, il est d’ailleurs courant de grignoter des épices digestives à la fin de chaque repas.

Avec toutes ces saveurs, j’y ai ajouté de la crème de coco qui est riche en fer, potassium, phosphore mais également source de manganèse, de cuivre, de sélénium et de zinc. La crème de coco ici va donner de l‘onctuosité à cette soupe mais aussi l’adoucir, ce qui n’est pas à négliger vu la puissance du curcuma et du gingembre frais si vous n’avez pas l’habitude d’en consommer.

Germer les graines permet d’économiser son énergie digestive

J’y ai ajouté des graines germées d’haricot mungo : peu caloriques, riches en fibre et en antioxydant, elles sont très digestes et nutritives. Elles sont une grande source de minéraux, riches en vitamines, oligo-éléments, acides aminés, enzymes, acides gras et protéines sous forme plus assimilable.

Avec tout ça on est prêt pour une soupe ayurvédique réconfortante et pleine d’énergie, non ? De plus cette soupe se prépare très rapidement !

ingrédients soupe ayurvédique

Ingrédients pour 2 soupes ayurvédiques

  • 400 g de courge
  • 200 g d’haricots mungo germés
  • 25 g de curcuma frais
  • 25 g de gingembre frais
  • 1 cuillère à café de cumin en poudre
  • 10 g d’ail
  •  2 cuillères à soupe de tamari
  • 1 citron
  • 2 cuillères à soupe de crème de coco
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • Feuilles de coriandre fraîches

Tous ces ingrédients se trouvent facilement en magasin bio

  1. Couper en morceaux la courge.
  2. Émincer : ail, gingembre frais, curcuma frais.
  3. Faire revenir le tout rapidement dans une casserole avec l’huile d’olive.
  4. Une fois doré légérement, ajouter de l’eau à hauteur des ingrédients.
  5. Laisser cuire une dizaine de minutes.
  6. Ajouter le tamari, le cumin la crème de coco et mixer le tout.
  7. Servir dans un bol ou assiette à soupe.
  8. Ajouter 1 bonne poignée d’haricots mungo germés, un peu de jus de citron et quelques feuilles de coriandre.

soupe ayurvédique

 

 

 

Bienvenue sur Vegan freestyle ! Si tu viens de découvrir le blog, tu recherches sûrement de l'inspiration pour tes repas au quotidien. Je te propose de recevoir un Ebook "Comment faire un sandwich vegan + 30 jours d'accompagnement pour végétaliser ton alimentation : clique ici pour recevoir le défi !

À l’approche d’Halloween je vous propose une nouvelle recette où les ingrédients noirs et orange sont à l’honneur : samoussas aux trompettes de la mort et à la courge giraumon.

Vous connaissez cette courge un peu étrange : la giraumon ? Elle m’a toujours fascinée car je la trouve trop belle mais je n’avais jamais osé la cuisiner. Elle est aussi appelée : potiron turban. Je connaissais le giraumon antillais qui n’est pas du tout pareil. Pas facile de s’y retrouver avec les noms de toutes ces courges, non ?

Les courges m’inspirent beaucoup en ce moment, donc il risque d’y avoir pas mal de recettes à base de ces cucurbitacés ces prochaines semaines. Si vous ne savez pas quoi faire avec vos courges, n’hésitez pas à revenir faire un tour sur le blog :)

Je suis une inconditionnelle des samoussas que j’adore revisiter au gré de ce qui se trouve dans mon frigo et des saisons surtout. L’autre fois j’en avais fait des vraiment toutes simples avec des morceaux de tempeh revenus dans du tamari avec du gingembre accompagnés d’une sauce fromage cajou.

Pour cette recette très parfumée, le mélange sera un peu plus travaillé avec des ingrédients parfaits pour la saison et pour le thème : le giraumon, des trompettes de la mort et des marrons pour la sauce. C’est un peu le trio gagnant de l’automne on peut les associer à l’infini pour faire plein de recettes différentes !

Recette des samoussas aux trompettes de la mort

samoussas aux trompettes de la mort

Ingrédients pour 10 samoussas

  • 10 feuilles de brick
  • 750 g de courge giraumon
  • 25 g de trompettes de la mort déshydratées
  • 50 cl eau (pour le trempage)
  • 100 g de marrons décortiqués
  • 2 petits oignons
  • 2 ails
  • 2 cuillères à soupe de crème de coco
  • 4 branches de thym
  • 2 feuilles de laurier
  • Persil
  • Sel, poivre

Préparation de la courge

samoussas aux trompettes de la mort

Retirer la partie haute de la courge (voir photo) à l’aide d’un couteau à dents. Évider les graines et les filaments. Cuire la courge entière à la vapeur environ 30-40 min selon la taille. Récupérer la chair à l’aide d’une cuillère à l’intérieur de la courge. La courge va avoir une texture de purée.

Préparation des trompettes de la mort

samoussas aux trompettes de la mort

Mettre les champignons à tremper dans de l’eau tiède pendant 20 min.
Couper et émincer 1 ail et 1 oignon, et les faire revenir à la poêle. Ajouter 1 feuille de laurier et 2 branches de thym puis ajouter les trompettes réhydratées dans la poêle. Laisser mijoter quelques instants, ajouter éventuellement un peu d’eau de trempage des champignons. Réserver.

Préparation de la sauce marron-coco

samoussas aux trompettes de la mort

Couper et émincer 1 ail et 1 oignon, et les faire revenir à la poêle. Ajouter 1 feuille de laurier et  2 branches de thym ainsi que les marrons dans la casserole. Faire revenir. Ajouter 30 cl d’eau de trempage des champignons. Laisser réduire un peu. Réserver. Ajouter la crème coco. Mixer. Si la sauce est trop épaisse ajouter encore de l’eau de trempage.

Confection des samoussas aux trompettes de la mort

samoussas aux trompettes de la mort

Mélanger la purée de courge avec la poêlée de champignons et le persil émincé sans oublier de retirer les feuilles de laurier. Rectifier assaisonnement si nécessaire. Mélanger bien le tout.

samoussas aux trompettes de la mort

Prendre une feuille. Rabattre la partie arrondie pour faire un rectangle. Ajouter la farce dans un coin et plier un coup vers le haut un coup vers la droite de façon à ce que ça fasse un triangle, continuer comme sur la photo ci-dessus.

samoussas aux trompettes de la mort

Vous pouvez aussi les plier comme des nems : mettre la farce en bas de la feuille rabattre le bas vers le haut, puis rabattre le coté droit sur la farce et le coté gauche sur la farce puis rouler.

Huiler les samoussas au pinceau et les mettre sur une plaque au four T7 (210°) pendant 10 min, retourner à mi-cuisson.

samoussas aux trompettes de la mort

Vous pouvez garder la courge pour la présentation ;-)

 

 

Bienvenue sur Vegan freestyle ! Si tu viens de découvrir le blog, tu recherches sûrement de l'inspiration pour tes repas au quotidien. Je te propose de recevoir un Ebook "Comment faire un sandwich vegan + 30 jours d'accompagnement pour végétaliser ton alimentation : clique ici pour recevoir le défi !

Après l’été et ses recettes fraîches et souvent crues, qui n’a pas envie d’un bon petit plat chaud et coloré ? Aujourd’hui nous partageons avec vous notre recette de Pad Thaï vegan avec un mélange de saveurs : thé fumé, coco, citron

La semaine dernière j’ai acheté de nouvelles pâtes au riz rouge. Oui en ce moment on adore tester plein de produits sans gluten. Dans ces cas là, rien de mieux que de se tourner vers la cuisine asiatique, non ? Moi j’adore ça en tout cas comme vous pouvez le voir avec mes autres recettes aux saveurs asiatiques !

Au dos du paquet de ces pâtes au riz rouge, il était indiqué qu’elles étaient parfaites pour un Pad Thaï. Quelle bonne idée, non ?! Et là je me dis : Mais comment je fais pour ne pas en manger plus souvent ?!

Le Pad Thaï est le plat national thaïlandais par excellence. Naturellement sans gluten, puisque dans la recette d’origine, ce sont bien des nouilles de riz qui sont utilisées. On ajoute à ces nouilles des ingrédients divers et variés comme des graines germées, des légumes, du tofu, des cacahuètes …

Comment faire une version vegan ?

Normalement les nouilles sautées de ce plat se préparent avec des œufs, mais dans ce Pad Thaï vegan, les œufs seront remplacés par du tofu soyeux ce qui le rend ce plat encore plus digeste et sans cruauté.

Comme nous sommes vers la fin de l’été, on peut encore profiter de certains légumes comme les haricots verts, les courgettes et les poivrons pour le garnir.

Mais ce qui est bien avec ce plat c’est qu’on peut le décliner à l’infini, à toutes les saisons selon les ingrédients que l’on aime. En tout cas c’est comme cela que je vois mon Pad Thaï parfait ;-)

Et ce que j’adore particulièrement dans ce plat, c’est la sauce ! J’ai fait le mélange de saveurs citron-coco qu’on retrouve typiquement dans les plats thaïlandais avec de la purée de cacahuète. C’est un délice. Il m’arrive de faire ce plat en ajoutant davantage de bouillon ou en utilisant les restes en mode soupe en rajoutant du bouillon. Ce qui en fait une Soupe Pad Thaï. Je pourrai en boire des litres ! Ce bouillon est très addictif !

Dans ma version vegan je fais un bouillon avec du thé Lapsang Souchong que j’utilise dans mes recettes pour obtenir un goût fumé.  

Recette du Pad Thaï vegan fumé

 

Pad Thaï vegan
Ingrédients pour 2 Pad Thaï
  • 200 g de pâte de riz
  • Légumes de saison : courgette, poivron, haricots verts, carotte.
  • Piments au choix
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • Un bout de gingembre frais
  • Graines germées de soja vert (pousses haricot mungo)

Bouillon fumé

  • 1 cuillère à café de thé fumé Lapsang Souchong
  • 20 cl d’eau
  • 1 cuillère à soupe de sauce tamari

Tofu brouillé

  • 1 cuillère à soupe d’huile
  • 200 g de tofu soyeux
  • Sauce tamari
  • Gingembre en poudre

Sauce Thaï

  • 2 cuillères à soupe de crème de coco
  • Purée de cacahuète
  • 1 citron

À ajouter au moment du dressage

  • Une petite poignée de cacahuètes non salées
  • Menthe ou coriandre fraîche
Préparation

Pad Thaï vegan

 

Porter à ébullition 20 cl d’eau puis éteindre. Ajouter le thé et laisser infuser 5 min. Filtrer et réserver.

Cuire les pâtes. Et réserver.

Chauffer une poêle avec un peu d’huile. Ajouter le tofu soyeux égouté. Cuire comme une brouillade. Ajouter du gingembre en poudre, du tamari. Mélanger bien et réserver.

Émincer l’ail, l’oignon, le gingembre, les piments. Faire revenir avec un peu d’huile au choix dans un wok, ou une sauteuse.

Ensuite, couper en fines lamelles le reste des légumes : poivron, carotte, courgette. Équeuter et couper les haricots en morceaux. Ajouter le tout à la poêle. Mélanger.

Ajouter le bouillon fumé. Laisser évaporer un peu.

Mélanger le reste des ingrédients dans un bol : citron pressé, crème de coco, purée de cacahuète et ajouter en fin de cuisson. Bien mélanger le tout.

Ajouter les pâtes et le tofu à la préparation. Bien mélanger.

Servir et parsemer les assiettes avec les herbes fraîches et les cacahuètes.

Bienvenue sur Vegan freestyle ! Si tu viens de découvrir le blog, tu recherches sûrement de l'inspiration pour tes repas au quotidien. Je te propose de recevoir un Ebook "Comment faire un sandwich vegan + 30 jours d'accompagnement pour végétaliser ton alimentation : clique ici pour recevoir le défi !

Les veggies bowls sont assez tendance depuis ces dernières années mais je n’avais pas encore succombé à la tentation. C’est chose faite cet été où je me suis essayée à plein de vegan bowls différents !

Ils sont vraiment faciles à faire, frais et surtout sans prise de tête. On fait avec ce que l’on a dans le frigo, selon ses goûts et ses envies du moment. Bref un repas complet en mode freestyle, c’est parfait pour moi ;-)

Aujourd’hui je partage avec vous mon TOP 5 de ces vegan bowls d’été et il y en aura pour tous les goûts !

Le buddha bowl est un repas complet dans un bol ou une assiette creuse. Il n’y a pas vraiment de règles, vous pouvez choisir n’importe quels légumes ou fruits de saison que vous avez chez vous, auxquels vous ajoutez des céréales au choix, des protéines, des oléagineux et une sauce selon vos envies. Ça peut très facilement être un bol “restes” comme c’est le cas ici. Toutes les recettes sont sans gluten sauf le vegan bowl flemmard.

L’Exotique Buddha Bowl & sa sauce coco

Dans ce bowl, le fruit star est la mangue. Ce fruit exotique est une bonne source de vitamine C, de fibres et d’antioxydants. 

vegan bowls

Pour réaliser ce buddha bowl exotique pour 2 personnes :

  • 100 g de quinoa
  • 50 g de lentilles corail
  • 1 mangue bien mûre
  • 1 grosse tomate
  • 2 pommes de terre vapeur froides
  • 1 peu de pâté végétal ( recette du pâté dans l’article “25 apéros vegan pour l’été”)
  • quelques feuilles de salade
  • une dizaine de raisins secs
  • une dizaine d’amandes
  • une dizaine de noix de cajou
  • 4 dattes
  • une pincée du mélange d’algues “Salade du pêcheur”
  • menthe
  • basilic
  • ciboulette
  • pousses d’alfalfa

Préparation : 

Cuire le quinoa et les lentilles corail. Laisser refroidir.
Couper la tomate en morceaux et la répartir entre les 2 bowls.
Faire cuire les pommes de terre à la vapeur, les laisser refroidir et les couper en petits morceaux.
Couper la mangue en 2, faire des carrés sans entamer la peau et la retourner pour avoir l’effet hérisson.
Déposer tous les ingrédients dans une assiette creuse ou dans un bol. Ajouter les herbes aromatiques : la menthe pour le quinoa, la ciboulette pour les pommes de terres et le basilic pour les tomates.

Pour la sauce coco :

Mélanger une cuillère à soupe de tamari, du vinaigre de cidre, de l’huile d’olive et de la crème coco et verser le tout dans le buddha bowl.

Vegan Bowl Flemmard

Quand on n’a pas le temps de faire cuire ses légumineuses ou céréales, on peut opter pour la version “flemmard” en utilisant un mix tout prêt. C’est ce que j’ai fait pour ce vegan bowl, du coup c’est encore plus rapide à préparer : 5 minutes chrono :-) Il est parfait pour apporter en pique-nique ou pour manger sur le pouce.

vegan bowls

Pour réaliser ce vegan bowl flemmard pour 2 personnes :

  • 1 sachet de Vegi Mix prêt à consommer de Lima (ici boulghour, lentille et tomate)
  • 1 grosse tomate
  • 1/2 concombre
  • une dizaine de raisins secs
  • une dizaine d’amandes
  • 6 dattes
  • quelques feuilles de menthe
  • une petite poignée de graines de tournesol

Préparation : 

Couper les légumes, ajouter tous les ingrédients au Vegi Mix et mélanger.
Le Vegi Mix étant déjà assaisonné, j’ai simplement rajouté un peu de tamari.

Dans ce mix il y a du gluten (boulghour), vous pouvez donc en choisir un autre pour une version sans gluten.

L’avocat bowl & sa sauce cacahuète

L’avocat c’est un peu le fruit addictif par excellence. Parfois délaissé car considéré comme “gras” c’est pourtant une source de fibres alimentaires, il est antioxydant et ses lipides sont surtout des monoinsaturés, c’est donc en réalité de « bons » gras. D’ailleurs, savez-vous que le noyau d’avocat se mange ?

vegan bowls

Pour réaliser ce bowl pour 2 personnes :

  • 2 avocats
  • 1/2 concombre
  • 2 tomates
  • quelques feuilles de salade feuille de chêne
  • une dizaine d’amandes
  • une dizaine de noix de cajou
  • 4 dattes
  • une pincée d’algues nori
  • une petite poignée de graines de tournesol et de sésame
  • graines germées d’alfalfa et de radis

Préparation :

Déposer des feuilles de chêne au fond du bowl.
Couper le concombre en fines lamelles, soit au couteau soit à la mandoline.
Couper la tomate en tranches.
Couper l’avocat en deux et le vider à l’aide d’une cuillère à soupe. Couper le demi-cercle en fines tranches et les déposer dans l’assiette creuse.
Ajouter tous les autres ingrédients.

Pour la sauce cacahuète :

Mélanger de l’huile d’olive, du vinaigre de cidre, du tamari et de la purée de cacahuète.

L’énergie Bowl & sauce à l’orange

Un bowl pour faire le plein d’énergie avec la vitamine C contenue dans l’orange et le boost d’énergie donné par les dattes. Savez-vous que l‘algue dulse est la plus riche des algues ? Elle contient les vitamines A, B et C. Elle est aussi riche en protéines, magnésium, iode, phosphore et fer.

vegan bowls

Pour réaliser cet énergie bowl pour 2 personnes :

  • 1 grosse tomate
  • 1/2 concombre
  • 1 orange coupée en morceau et 1 orange pour la sauce
  • 4 dattes
  • une dizaine de raisins secs
  • 150 g de quinoa
  • graines germées de radis
  • une poignée de paillettes d’algues dulse
  • une petite poignée de graines de sésame et de tournesol
  • menthe

Préparation : 

Faire cuire le quinoa et laisser refroidir.
Couper la tomate, l’orange et le concombre en petits quartiers.
Ajouter tous les ingrédients dans le bowl.

Pour la sauce à l’orange  :

Presser l’orange et mélanger le jus avec du tamari, du vinaigre de cidre et une cuillère à soupe de moutarde à l’ancienne.

Freestyle Vegan Bowl

Quand on hésite entre une crêpe ou un vegan bowl … ça finit en crêpe bowl !

vegan bowls

Pour réaliser 2 freestyle vegan bowls :

  • 100 g de farine de sarrasin
  • 25 cl d’eau
  • 1 pincée de sel
  • quelques morceaux de pastèque
  • 1/2 poivron salade
  • 1/2 courgette crue
  • 1 avocat
  • graines de kasha

Préparation :

La pâte à crêpe : Mélanger 100 g de farine de sarrasin, 25 cl d’eau et une pincée de sel. Cuire la crêpe à la poêle et la déposer dans un bowl.

Découper la pastèque, le poivron salade et l’avocat en tranches.
Faire des tagliatelles de courgette à l’économe.

Déposer tous les ingrédients dans la crêpe et  et donner une forme conique aux tagliatelles de courgettes. Ajouter quelques graines de kasha et assaisonner avec une crème balsamique.

 

Et vous, avez-vous déjà goûté les vegan bowls ? Quelles sont vos associations préférées ?

 

 

 

Que faire quand on est invité à déjeuner ou à dîner chez des proches et que l’on ne veut ni imposer son alimentation à l’ensemble de la tablée, ni se retrouver à manger des radis avec une feuille de salade en créant l’apitoiement général ? Pas facile à gérer comme situation …

Vous êtes invité et bien évidemment tout le monde n’est pas vegan, voire personne. Vous savez qu’il est préférable pour vous d’apporter votre propre repas, mais vous ne savez pas exactement quoi préparer pour que ça soit rapide, que ça ne monopolise pas trop la cuisine de votre hôte mais que vous vous régaliez quand même.

C’est un peu la situation dans laquelle on s’est retrouvées le week-end dernier, alors je vais partager avec vous la recette qui nous a sauvé la vie : les courgettes farcies !

Ça tombe bien, les courgettes rondes sont arrivées au marché, du coup j’ai eu l’idée de faire des petits farcis, vegan évidemment.

Il suffit de les préparer à l’avance et une fois sur place il n’y a plus qu’à enfourner et à attendre. Il n’y a absolument rien à faire d’autre. Enfin si, il ne vous reste qu’à espérer que le four ne soit pas monopolisé par un cadavre haha.

Après, la question est : quel type de farcis je vais faire ? Avec la menthe que je venais d’acheter, j’ai tout de suite pensé à des farcis en mode indienne : lentilles corail, riz, épices, etc… et pour le liant j’ai utilisé de la farine de pois chiche avec du lait coco.

C’était vraiment délicieux et super pratique à transporter. Et je vous conseille d’en faire plus pour faire goûter aux non vegan qui pourraient être réticents au départ, mais qui se laisseront facilement tenter par l’odeur alléchante ;-)

Retrouver la recette en vidéo à la fin de l’article.

Ingrédients pour 8 Courgettes farcies saveurs indiennes

ingredients_farcis-indiens

  • 8 courgettes rondes
  • 50 g lentilles corail
  • 100 g de riz complet
  • 1 oignon nouveau
  • 1 gousse d’ail
  • 1 bout de racine de gingembre
  • 2 cuillères à soupe de sauce tamari
  • 1 c. à café d’épices en poudre de : cumin, curry, paprika
  • 50 g de farine de pois chiche
  • 30 cl de lait coco
  • 50 g de graines (sésame, chia, lin et tournesol)
  • 5 branches de menthe fraîche
  • 10 branches de persil frais
  • Poivre ou mélange de baies
  • facultatif : basilic et capucine pour la déco

Préparation

Courgettes farcies saveurs indiennes

  1. Cuire le riz dans de l’eau, le temps change selon s’il est plus ou moins complet. Ici cuire moins longtemps : environ 20 minutes , car après ça cuira dans le four avec la farce.
  2. Cuire les lentilles dans de l’eau pendant 10 minutes.
  3. Émincer et faire revenir dans une poêle huilée : oignon, ail, gingembre.
  4. Évider les courgettes, puis les ajouter ensuite dans la poêle ainsi que les épices sans oublier d’assaisonner.
  5. Une fois cuits ajouter le riz et les lentilles corail. Ajouter les herbes fraîches ciselées, les graines et le tamari.
  6. Dans une saladier mélanger le lait coco et la farine. Mélanger jusqu’à ce que ça soit bien  homogène. Ajouter à la poêle. Mélanger.
  7. Farcir les courgettes évidées. Mettre au four T°7 pendant 30 minutes environ. Piquer les courgettes avec un couteau pour voir quand elles sont cuites. Si vous aimez vous pouvez les manger encore légèrement croquantes.

Trucs et Astuces

  • Pour une petit entrée un farci par personne peut suffire. Pour un plat, selon l’appétit, entre 2-3 farcis.
  • Avec le reste de farce faites des steaks pour un burger par exemple ;-)

Et vous, quelle est votre recette fétiche quand vous êtes invité ?