La saison des barbecues est officiellement ouverte ! Pour ma part j’ai déjà commencé depuis un bon mois et je ne compte pas m’arrêter :)

Il y a quelques jours j’ai déjà partagé avec vous le petit guide pour faire le barbecue vegan parfait, cliquez ici pour lire l’article. Et aujourd’hui je vous propose une recette que j’adore faire quand j’ai des invités ou que je dois préparer des barbecues avec des omnis. Ils sont toujours bluffés par le goût et la texture de mes brochettes de seitan.

Le secret de ces brochettes de seitan est la marinade, une recette un peu différente de celle que je propose dans l’autre article.

Il y a beaucoup d’ingrédients dans cette recette mais elle reste assez simple à faire, il s’agit surtout d’assembler, de faire mariner et de cuire les brochettes, donc ce n’est pas plus compliqué que n’importe quelle autre recette de barbecue classique :)

Servez ces brochettes avec l’une des sauces proposées dans mon article « Comment faire un barbecue vegan« .

brochettes de seitan

Ingrédients pour les brochettes de seitan mariné pour 8 à 10 brochettes

Pour le seitan :

  • 190 g du gluten de blé (seitan), attention ce n’est pas de la farine de blé ;-)
  • 1 c. à soupe de farine de pois chiche
  • 10 cl de sauce soja tamari
  • 10 cl  d’eau
  • 1 c. à café de paprika fumé
  • 1 c. à café de poudre à chili (sinon paprika/cumin)
  • 1 c. à soupe d’ail en poudre
  • 1 pincée de piment
  • Poivre

Pour la marinade :

  • 4 c. à soupe de sauce tomate
  • 2 c. à soupe de moutarde à l’ancienne
  • 2 c. à soupe de sirop d’agave
  • 1 c. à café de paprika fumé
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive
  • 2 c. à soupe de tamari (sauce soja salée)
  • un peu d’eau pour diluer

Les légumes :

  • 6 petites courgettes de Nice
  • 16 tomates cerises
  • 1 poivron rouge
  • 2 épis de maïs

La marinade des légumes :

  • 5 cl de sauce soja tamari
  • 10 cl d’eau
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive
  • 2 c. à soupe du sirop d’agave
  • 1 c. à café de paprika fumé
  • Poivre

brochettes de seitan

Préparation du seitan

  1. Mélanger tous les ingrédients dans un récipient sauf la farine de gluten
  2. Ajouter la farine et mélanger jusqu’à ce que ça forme une pâte uniforme. Si la pâte est trop liquide ou pas assez liquide, ajuster en ajoutant de l’eau ou du gluten de blé.
  3. Lui donner la forme d’un gros boudin
  4. Enrouler le seitan dans un linge ou une gaze stérile, ficeler le tout comme un rôti
  5. Ne pas trop serrer car le seitan va gonfler un peu
  6. Cuire le seitan dans le bouillon (eau + tamari ou bouillon de légumes) à feu moyen pendant 30 min, ça doit légèrement bouillonner mais pas trop
  7. Une fois cuit, déficeler le seitan et attendre qu’il refroidisse
  8. Le couper en cubes ou la forme souhaitée pour vos brochettes

Préparation de la marinade du seitan

  1. Mélanger tous les ingrédients de la marinade du seitan dans un grand plat
  2. Déposer les morceaux de seitan dans le plat, bien les enrober de la sauce et laisser reposer minimum 2h.
  3. De temps en temps, retourner les morceaux et laisser encore reposer jusqu’à la création des brochettes

Préparation des légumes

  1. Coupez les courgettes et les poivrons en morceaux
  2. Coupez les maïs en 4 ou 5 morceaux à l’aide d’un couteau à pain

Préparation de la marinade des légumes

  1. Mélanger tous les ingrédients de la marinade des légumes dans un grand plat
  2. Déposer les morceaux de légumes découpés et les tomates cerises dans le plat et laisser reposer pendant au moins 2h en mélangeant régulièrement les légumes

brochettes de seitan

Préparation et cuisson des brochettes de seitan

  1. Prendre des piques à brochettes et embrocher en alternant : une morceau de seitan et deux morceaux de légumes
  2. Déposer les brochettes sur le barbecue, la plancha ou même vous pouvez les cuire au four dans le plat de la marinade et laisser cuire entre 10 et 20 minutes selon la température. Ça doit être caramélisé.
  3. Déposer également les épis de maïs sur le barbecue et les laisser cuire également 10 à 20 minutes.
  4. Servir immédiatement

Et voilà pour une belle recette de barbecue vegan, qui ravira toutes les papilles ! Pour plus d’inspiration, rendez-vous sur l’article « Comment faire un barbecue vegan » !

Envie d’idées d’apéro avant de déguster le barbecue ? Découvrez notre nouvel ebook Apéro « Vegan Chill » disponible sur le blog.

70 recettes à partager pour un apéro convivial 

Il y a quelques jours un nouvel ebook est disponible sur Vegan freestyle : Chill Vegan !

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir une de mes recettes coup de cœur uniquement disponible sur l’ebook : le fromage de pesto.

Ce fromage frais vegan est vraiment votre allié pour tout apéro ! Il peut s’utiliser dans tellement de recettes et il est tellement facile à faire, en quelques minutes à peine. 

En plus, vous pouvez le conserver au frais quelques jours, il va s’affiner, comme les vrais fromages ;-)

Personnellement je le mange limite à la cuillère !! ou alors tel quel sur des toasts ou dans des roulés !

Mais il sera aussi délicieux dans des verrines ou dans des ravioles crues. Vous retrouverez toutes ces recettes dans notre ebook.

Et pour les plus gourmands, je vous donne d’autres astuces ! Vous pouvez aussi utiliser ce fromage de pesto dans des pâtes mais surtout avec des spaghettis de courgettes crues (super rafraîchissant en été), sur des pizzas ou encore dans vos sandwichs !

Vous aurez de quoi vous amuser en cuisine !

Cliquez sur l’image pour télécharger la recette en format PDF imprimable tiré de l’ebook Chill Vegan, ou retrouvez la recette ci-dessous.

fromage de pesto

 

INGRÉDIENTS

• 100 g de noix de cajou • 1 c. à soupe de tamari • 1 c. à soupe de levure maltée (ôter si sans gluten)
• 1 c. à café d’ail en poudre • 1 c. à café d’oignon en poudre • 1 c. à soupe de jus de citron ou de vinaigre de cidre • 30 g de basilic frais
 

PRÉPARATION

1. Faire tremper les noix de cajou pendant 2 heures minimum dans de l’eau tiède
2. Mixer tous les ingrédients ensemble. Si ce n’est pas assez liquide, ajouter un peu de
crème végétale ou de l’eau.
3. Conserver au frigo pendant 2 heures minimum.

 

Cette recette vous a plu ? Découvrez plus de 70 autres recettes d’apéro dans l’ebook Chill Vegan.

chill vegan
Cliquez ici pour découvrir l’ebook

L’été arrive et avec lui l’envie de se faire plaisir avec un bon barbecue. Non, non ce mot n’est pas banni de notre vocabulaire, bien au contraire ! Qui n’a pas envie de préparer un bon barbecue vegan, sans souffrance et avec autant de plaisir ?

Même si vous êtes invité, vous pouvez apporter vos propres brochettes, vos légumes marinés, vos patates, vos épis de maïs et participer autant que les autres ! Et même leur faire découvrir vos recettes.

La question qui est sur toutes les lèvres est : comment faire un bon barbecue vegan ?

J’ai envie de vous dire, c’est simple, laissez parler vos envies. Vous avez envie de simili carnés ? Plutôt de brochettes de légumes ? Des saucisses végétales ? Un bon tofu mariné ? Des saveurs épicées ? Tex-mex ? Indienne ?

Tout est possible et je vous explique comment dans cet article.

Vous n’avez même pas besoin d’avoir un « vrai barbecue » à l’ancienne, j’ai réalisé ces recettes également avec une plancha ou un petit barbecue de table sans aucun soucis.

La plancha est même très pratique pour cuire tes légumes, surtout si ta famille veut quand même son petit bout de viande ou de poisson… Au moins chacun a sa propre « planche » et vous ne vous retrouvez pas avec un bout de gambas dans vos légumes.

Nous allons voir ensemble, quelles sont les options pour chacune de ces catégories.

Comment remplacer la viande lors d’un barbecue vegan ?

Plusieurs options s’offrent à vous, à vous de voir votre préférée ou même si vous souhaitez toutes les faire.

  • Le seitan : vous pouvez l’acheter tout fait et le faire mariner, ou alors si vous êtes motivé, vous pouvez le faire vous même (la recette SIMPLE du seitan ici). Après à vous de choisir la forme et le goût que vous voulez lui donner : en cube, en saucisses, en tranche, en ribs ? Laissez parler votre imagination.
  • Le tofu : vous pouvez utiliser du tofu ferme du commerce, ou alors vous lancer dans la confection de votre tofu (cliquez ici pour la recette). Ensuite, comme pour le reste, tout se joue avec la marinade mais j’aborderai les différentes marinades possibles un peu plus bas.
  • Les saucisses végétales : je n’ai jamais fait mes saucisses moi-même, j’ai tendance à les acheter toutes prêtes mais ça changera peut-être un jour :) Pour l’instant mes chouchoutes sont les saucisses de la marque Taifun et pour un barbecue soit les Grill sausages (saucisses blanches) et les Veggie Barbecue (saucisses fumées).
  • Le Tempeh : alors pour être honnête, je ne suis vraiment pas fan du Tempeh donc je n’ai jamais tenté au barbecue, mais il a le mérite d’exister et bien mariné, je pense que ça peut être sympa !

Quels légumes faire au barbecue ?

Bon soyons honnête tous les légumes ne sont pas parfaits pour le barbecue, alors j’ai décidé de faire mon top 5 des légumes que je préfère mettre en brochette ou griller tels quels :

  • L’aubergine : c’est un peu mon légume préféré et selon la manière dont on le cuit, elle a toujours un goût différent. C’est ce qui est génial avec ce légume. Alors au barbecue, soit on coupe de gros cubes pour l’embrocher avec d’autres légumes, soit on la coupe en deux, on la fait mariner et on la cuit comme ça sur la grille. Ça donne un goût unique à sa chair, un peu fumé !
  • La petite courgette de Nice : oui ok c’est super spécifique, mais le problème en général des grosses courgettes vertes qu’on trouve un supermarché c’est qu’elles sont gorgées d’eau et du coup, après quelques minutes au barbecue, elles restent accrochées et tombent de leur brochette … alors que les petites courgettes de Nice (elles sont petites et ont la peau vert clair), elles ont une chair très dense et perdent très peu d’eau à la cuisson. Elles seront donc votre alliée de choix soit sur des brochettes, soit directement sur la grille ou à la plancha.
  • La tomate cerise : même chose que pour les tomates qui sont trop grosses et pas évidentes à couper. La tomate cerise se pique telle quelle sur la broche et cuit très vite et on retrouve le goût sucré après la cuisson.
  • Le poivron rouge ou jaune : coupé en cube, il grille très bien et apporte du croquant à vos brochettes ! Ou alors entier sur la grille, plus long à cuire mais délicieux.
  • Les champignons : préférez des petits champignons que vous ferez marinés entiers et mettrez tels quels sur la brochette, c’est plus pratique. Préalablement marinés et cuits au barbecue, ils auront un petit goût de champignons laqués et caramélisés

Bon j’avais dit 5 légumes mais je m’octroie le droit de rajouter un petit bonus, qui en fait est un fruit :

  • L’ananas : pour faire des brochettes sucrées-salées, en mode exotique, il suffit de couper des bouts d’ananas et de les ajouter à vos brochettes.

barbecue vegan

Quelle marinade choisir ? 

La marinade c’est un peu l’élément indispensable de tout barbecue. Un légume ou un « steak » non mariné n’aura définitivement pas le même goût.

Alors quels sont les ingrédients indispensables pour une bonne marinade facile à faire et sans prise de tête ?

  • De la sauce soja salée (tamari ou shoyu)
  • Du sirop d’agave ou du sirop d’érable pour donner un côté caramélisé à vos ingrédients
  • Des épices : paprika, piment, paprika fumé (pour un goût barbecue), curry (pour barbecue indien), gingembre (pour barbecue japonais), herbes de Provence (thym, romarin, origan), de l’aneth en graines ou fraiches pour une impression marine ou pour finir du liquid smoke.
  • Un peu d’huile d’olive (pour que vos brochettes ne collent pas trop au barbecue)
  • Du ketchup (optionnel)

Voilà il vous suffit de mélanger tous ces ingrédients dans un grand plat pour faire une marinade vraiment simple qui donnera du goût à toutes vos brochettes et à tous vos légumes et de les laisser mariner minimum 1h !

Pour une marinade un peu plus sophistiquée, rendez-vous sur l’article « Brochettes de seitan et légumes du soleil« .

barbecue vegan

Quels accompagnements servir avec un barbecue vegan ?

Vous avez tous entendu parlé de ces fameux « sides » qu’on sert avec les brochettes ou la viande dans un barbecue traditionnel aux Etats-Unis. Alors quels accompagnements pouvez-vous prévoir ?

  • Des épis de maïs épicés : faites mariner vos maïs dans une marinade épicée pendant quelques heures ou même toute une nuit puis déposez vos épis sur le barbecue et laissez caramélisés pendant une dizaine de minutes. Les grains doivent être dorés mais pas brûlé bien évidemment. À croquer sans modération !
  • Des pommes de terre en robe des champs : faites mariner vos pommes de terre avec des herbes de Provence et un peu d’huile avant de les déposer sur la grille. Laissez cuire entre 30 et 40 minutes selon la grosseur des pommes de terre.
  • Salade de concombre à la crème : coupez des tranches de concombres et laissez les dégorger avec du gros sel pendant 1h. Préparez une sauce à base de crème soja, tamari et une herbe au choix : aneth, coriandre ou ciboulette. Mélanger les concombres dans la crème.

Les sauces et dips

Alors ce n’est pas obligatoire mais moi, personnellement, je ne conçois pas un bon barbecue sans une ribambelle de sauces pour tremper mes brochettes ou pour déposer sur mes pommes de terre. Voici quelques unes de mes sauces préférées :

  • La sauce « honey mustard » vegan : un grand classique américain, là bas c’est une sauce à base de moutarde jaune mélangée avec du miel. Dans ma version vegan, j’utilise : 2 c. à soupe de moutarde à l’ancienne, 1 c. à soupe de sirop d’agave (ou de sirop d’érable), 1 c. à café de tamari, 20 cl de crème soja (ou autre crème végétale si vous préférez). Mélangez le tout et conservez au frais.
  • La sauce ciboulette : une sauce super simple que je faisais même avant d’être vegan et que j’adore avec les pommes de terre : 20 cl de crème soja, 1 c. à soupe de citron, de la ciboulette ciselé, 1 c. à café de tamari et du 5 baies. Mélangez le tout et conservez au frais.
  • La sauce tex-mex : délicieuse avec les maïs entiers ou des brochettes aux saveurs tex-mex, c’est une sauce à base d’avocat : mixer un avocat bien mûr avec un peu de sauce sriracha, de la coriandre fraiche, 1 c. à soupe de jus de citron et un peu de crème ou de lait végétal si ce n’est pas assez onctueux.
  • La sauce barbecue express : mélangez un peu de ketchup avec du sirop d’agave, du paprika fumé et du tamari.

Et voilà, de quoi faire le meilleur barbecue vegan de votre vie !! Personnellement je n’ai pas attendu l’été pour en faire et c’est vraiment un moment convivial, comme de partager un bon apéro en famille.

Je vous donne rendez-vous ici pour découvrir ma recette de brochettes de seitan et petits légumes pour vous donner encore plus d’idées pour votre barbecue vegan.

Que cuisiner lors d’un menu vegan pour la Fête des Pères ? Je vous propose un menu 100% végétal avec trois nouvelles recettes assez simples à faire et d’inspiration italienne pour deux d’entre elles :)

Les quantités de ce menu sont calculées pour 4 personnes et pour des « petits mangeurs ». Si vous voulez un repas pour « gros mangeurs » je vous invite à augmenter un peu les doses. Par contre ce repas contient beaucoup de gluten mais j’ai tenté de proposer des alternatives pour ceux qui seraient intolérants.

 

Roulés à la saucisse vegan

Pour commencer, je vous propose les « Sausages Rolls », dont la recette m’a été inspirée par la blogueuse canadienne Lauren Toyota. Elle se trouve dans son premier livre de cuisine, mais comme il y a énormément d’ingrédients dans sa recette et pas forcément des ingrédients faciles à trouver pour nous petits français, j’en ai fait une version freestyle et simplifiée que je vous propose ici !

Je l’ai déjà testé plusieurs fois avec ma famille, ils ont adoré et ont été bluffé par la texture !

Ici il s’agit d’une version 100% gluten puisqu’il y en a dans la pâte feuilletée et que la « saucisse » est faite à base de gluten de blé.

Retrouvez une version sans gluten en bas de la recette.

 Menu vegan pour la fête des pères

Roulés à la saucisse vegan
Print
Ingredients
  1. 1 pâte feuilletée vegan (1) (avec ou sans gluten) (2)
Pour les saucisses vegan
  1. 60 g de gluten de blé (3)
  2. 100 g de champignons
  3. 1 petit oignon
  4. 1 gousse d'ail
  5. 200 g de haricots blancs cuits
  6. 80 ml de bouillon végétal
  7. 1 c. à café de paprika fumé
  8. 1 c. à soupe de levure maltée
  9. Herbes au choix : thym, origan, persil (4)
  10. Sel & Poivre
  11. Huile d'olive
Pour la sauce
  1. 20 cl de crème soja
  2. 1 c. à soupe de moutarde à l'ancienne
  3. 1 c. à soupe de sirop d'agave
  4. 1 c. à café de tamari (sauce soja salée)
Instructions
  1. Faire revenir les champignons, l'oignon et l'ail émincés pendant 10 minutes environ dans une poêle avec un peu d'huile d'olive. Laisser suer.
  2. Ajouter les herbes sèches de votre choix (1 c. à soupe environ ou plus selon les goûts) et faire revenir à nouveau 1 à 2 minutes
  3. Une fois cuit, mettre ce mélange dans un saladier avec les haricots blancs, le bouillon, le gluten de blé, le paprika fumé et les herbes fraîches (une bonne poignée selon vos goûts)
  4. Mixer à l'aide d'un robot jusqu'à ce que ça devienne une pâte un peu élastique mais toujours un peu collante pour pouvoir l'étaler. Si c'est trop liquide, ajouter un peu de gluten de blé et mélanger à nouveau.
  5. Préchauffer le four à T6 (180°C)
  6. Dérouler votre pâte feuilletée.
  7. Étaler votre mélange "saucisse" sur toute la pâte puis rouler la pâte pour faire un boudin
  8. Couper des petits tronçons du boudin et déposer les à plat sur du papier sulfurisé sur une plaque allant au four
  9. Faire cuire à T6 (180°C) pendant environ 20 à 30 minutes. Surveiller la cuisson pour que ça ne brûle pas. (5)
  10. Pendant ce temps, faire la sauce : mélanger tous les ingrédients à l'aide d'un petit fouet jusqu'à ce que ce soit bien homogène et verser la sauce dans un bol. Goûter et ajuster l'assaisonnement si besoin
  11. Une fois les roulés cuits, les servir chauds avec la sauce
Notes
  1. (1) Vous ne trouverez pas de pâte marquée "Vegan" dans le supermarché mais il ne faut pas prendre celle marquée "Pure Beurre" donc optez pour les autres et vérifiez bien la composition pour être sûr qu'il n'y a pas de produits animaux.
  2. (2) Vous en trouverez facilement en supermarché. Pour la petite histoire au début je ne trouvais que celle sans gluten mais maintenant je trouve les deux. Mais ici je n'ai pas pris la peine de prendre celle sans gluten car les saucisses sont du pur gluten.
  3. (3) Attention le gluten de blé n'est pas de la farine. Vous pouvez le trouver en magasin bio, au rayon amidon, levure et non au rayon farine et vous devez bien vérifier qu'il est écrit GLUTEN de blé sur le sachet. Le sachet fait 500g.
  4. (4) Vous pouvez utiliser toutes ces herbes fraîches ou sèches, selon vos goûts. Moi j'utilise en sèche : herbes de Provence (thym, origan, laurier) et en fraîche : persil car c'est une herbe qui supporte la cuisson et qui ne perd pas son goût.
Pour une version sans gluten
  1. Pour faire la farce, il faut faire quasiment la même recette sauf qu'à la place du gluten de blé + du bouillon + des haricots, vous mettez 400 g de tofu ferme en remplacement. Mixer avec tous les autres ingrédients et étaler sur une pâte sans gluten.
Vegan freestyle http://www.veganfreestyle.com/

Gnocchis Primavera

Je fais très rarement des gnocchis et pourtant c’est l’un de mes plats préférés ! Mais je ne sais pas pourquoi quand j’y pense j’ai toujours l’impression que c’est compliqué alors qu’en fait pas du tout !

Et à chaque fois que je les fais je me dis que je devrais en faire chaque semaine tellement c’est bon ;-) 

Seulement 3 ingrédients et le tour est joué.

C’est vraiment l’un des plats les plus simples à faire et « qui en jette », les gens sont toujours épatés quand tu dis que tu les as fait maison alors que c’est une recette inratable !

Menu vegan pour la fête des pères

Gnocchi Primavera
Print
Ingredients
  1. 500 g de pommes de terre (1)
  2. 125 g de farine de blé (2)
  3. 12 tomates cerises
  4. 1 botte d'asperges
  5. 5 petites courgettes (3)
  6. Huile d'olive
  7. Sel & Poivre
Instructions
  1. Laver les pommes de terre et les faire cuire à l'eau ou à la vapeur pendant environ 30 minutes.
  2. Pendant ce temps, éplucher les asperges et les faire cuire dans un grand volume d'eau pendant 10 à 15 minutes. Retirer les asperges de l'eau une fois cuites et réserver. Garder l'eau de cuisson pour cuire les gnocchis.
  3. Couper les courgettes en petites rondelles et les faire revenir dans une poêle avec un peu d'huile d'olive pendant 10 minutes. Ajouter les tomates cerises coupées en 2. Laisser mijoter encore 5 minutes.
  4. Réserver les têtes des asperges et couper en petit tronçon le reste. Les faire revenir 1 à 2 minutes avec les autres légumes pour les réchauffer. Manipuler délicatement pour ne pas abîmer les têtes.
  5. Lorsque les pommes de terre sont bien cuites (planter un couteau, elles doivent être bien fondantes), les éplucher, les mettre dans un saladier et les écraser à la fourchette ou à l'écrase purée pour obtenir une purée lisse
  6. Ajouter la farine et une pincée de sel
  7. Travailler la pâte à la main pour former une boule homogène
  8. Diviser la boule en 4 et rouler chaque portion comme un boudin
  9. À l'aide d'un couteau, couper des petits tronçons de 2 cm, refaçonner pour leur donner la forme de gnocchis et les écraser légèrement avec une fourchette pour obtenir les stries
  10. Mettre de la farine dans une grande assiette, déposer chaque gnocchi et fariner les au fur et à mesure
  11. Faire bouillir l'eau de cuisson des asperges et plonger les gnocchis dans l'eau bouillante
  12. Lorsqu'ils remontent à la surface, ils sont cuits, les sortir au fur et à mesure avec une passoire cuillère
  13. Les mettre dans une grande assiette
  14. Avant de servir, faire griller les gnocchis dans une poêle avec un peu d'huile d'olive pour leur donner un côté croustillant (4)
  15. Déposer les gnocchis dans une assiette et ajoutez les légumes, saler, poivrer. Parsemer éventuellement d'herbes fraiches.
Notes
  1. (1) Choisissez des pommes de terre spécial purée ou gnocchis de préférence, mais bon moi perso je ne fais pas gaffe.
  2. (2) Malheureusement pour cette recette je n'ai pas encore testé de version sans gluten mais avec de la farine de riz à la place ça devrait très bien fonctionner, n'hésitez pas à me faire des retours si vous essayez
  3. (3) Ici j'ai utilisé des petites courgettes de Nice qui sont vendus avec leurs fleurs au bout, elles sont de couleur vert clair et plus denses que les autres. Si vous utilisez des courgettes normales, une de taille moyenne devrait suffire.
  4. (4) Il n'est pas obligatoire de les faire griller mais c'est tellement bon ! Même Lorelei qui normalement n'aime pas les gnocchis les a adorés de cette façon là.
Vegan freestyle http://www.veganfreestyle.com/

Menu vegan pour la fête des pères

Tiramisu Vegan

Ça faisait très longtemps que je n’avais pas posté de recettes de dessert, oui vous avez dû remarquer que ce n’est pas ce que je préfère :) 

Mais aujourd’hui je m’attaque au fameux tiramisu. C’était un dessert que j’adorais, mais les quelques tests que j’avais fait n’étaient pas vraiment à la hauteur de mes souvenirs.

Menu vegan pour la fête des pères

Alors j’ai décidé de complétement déstructurer la recette de base et de faire un assemblage de goût avec les saveurs que j’aime : mes biscuits préférés et le mélange chocolat-café que j’adore, le tout avec une chantilly aérienne.

Pour la base j’ai opté pour des biscuits spéculos.

J’ai fait une crème chocolatée au café pour l’intérieur (la crème en elle même est une tuerie, elle pourrait faire office de crème dessert à elle toute seule ;-)).

Et une chantilly de crème coco pour le dessus (si vous êtes pressé, vous pouvez acheter une chantilly vegan toute faite, ce n’est pas donné mais c’est bien pratique. Vous pouvez la trouver en magasin bio ou vegan).

Au final très peu d’ingrédients et des préparations très faciles à réaliser pour un goût délicieux !

Tiramisu Vegan
Print
Ingredients
  1. 4 biscuits spéculos vegan (1)
  2. 200 g de tofu soyeux (2)
  3. 100 g de chocolat noir vegan
  4. 15 g de sucre
  5. 1 café serré (ristretto)
  6. 1 boite de crème coco (3)
  7. 1 c. à soupe de sucre glace
  8. un peu de poudre de cacao
Instructions
  1. Dans une casserole faire fondre le chocolat avec le café
  2. Verser le mélange dans un saladier et ajouter le sucre et le tofu soyeux
  3. Mixer avec un mixeur plongeant ou un batteur
  4. Laisser au frigo une nuit de préférence
  5. Le lendemain, émietter les spéculos au fond d'une verrine
  6. Déposer la crème au chocolat sur le dessus
Préparation de la chantilly
  1. Sortir du frigo la crème coco et ne prendre que les parties solides (ne pas prendre de liquide)
  2. La mettre dans un saladier, ajouter du sucre glace et battre la crème en chantilly à l'aide d'un batteur (ça peut prendre un certain temps) (4)
  3. Déposer la chantilly sur le dessus et saupoudrer de poudre de cacao à l'aide d'une mini-passoire
  4. Réserver au frigo et sortir quelques minutes avant de la déguster
Notes
  1. (1) J'ai choisi ceux de la marque Moulin du Pivert. La seule qui était vegan, les autres avaient du miel. En général les spéculos sont souvent vegan mais il faut quand même bien vérifier la composition.
  2. (2) Il ne faut pas confondre le tofu soyeux et le tofu ferme. Vous pouvez le trouver en magasin bio sous cette appellation. Il est idéal pour préparer les desserts ou les quiches.
  3. (3) Il faut bien choisir la crème de coco et non le lait coco. Elle est plus épaisse et il est donc plus facile de la monter en chantilly. Il faut la mettre au frigo la veille de la recette pour qu'elle soit bien compacte.
  4. (4) Le plus simple est de le mettre dans un robot batteur comme ça vous n'avez qu'à appuyer sur le bouton et attendre que ça monte.
Vegan freestyle http://www.veganfreestyle.com/
Et voilà pour ce repas de fêtes de Pères, j’espère qu’il vous plaira et si vous faites mes recettes, n’hésitez pas à me taguer sur les réseaux sociaux ! Mais vous n’êtes pas obligé d’attendre la fête des Pères pour faire ces recettes ;-)

Le Printemps est la saison idéale pour les artichauts. J’imagine que comme moi, vous avez tous eu l’habitude des gros artichauts à cuire dans l’eau, à manger le bas des feuilles avec une vinaigrette puis à partager le cœur. Et que vous n’imaginez pas qu’il existe bien d’autre manière de cuisiner l’artichaut !

C’est un légume que j’ai redécouvert en végétalisant mon alimentation et maintenant je les aime aussi bien crus que cuits et dans de nombreux différents types de plats !

cuisiner l'artichaut

Mais d’abord, qu’est-ce qu’un artichaut avec son aspect si spécial ? En réalité, il s’agit d’une évolution botanique du chardon, cette jolie fleur violette et piquante, symbole de l’Écosse ! Il est principalement cultivé en Bretagne (Camus breton) et dans le Sud de la France (Violet de Provence).

Quels sont les bienfaits de l’artichaut ?

L’artichaut est un aliment très intéressant car gorgé d’anti-oxydant et de minéraux. Il est riche en fer, en potassium et en vitamine C et B9. Idéal si vous cherchez à rebooster votre corps.

Comment préparer l’artichaut ?

Cela va déjà dépendre du type d’artichaut.

L’artichaut de Bretagne ne se consomme jamais cru ! Il est préférable de le cuire à la vapeur ou à l’eau pendant 30 à 40 minutes (selon la grosseur). Ensuite, vous pouvez retirer ses feuilles et les déguster avec une vinaigrette puis utiliser le cœur pour des préparations comme les pâtes, le riz, les pizzas ou simplement tel quel à l’apéro. Attention, l’artichaut cuit ne se conserve pas, il devient toxique, mangez le immédiatement !

L’artichaut de Provence ou artichaut Poivrade se consomme principalement cru. Pour le préparer il faut couper la queue des artichauts et le sommet des feuilles. À l’aide d’un couteau bien aiguisé, enlever les feuilles et tourner autour du cœur jusqu’à avoir ôté toutes les feuilles. Il vous restera alors le cœur, si les artichauts sont très petits, il n’y aura même pas de foin à enlever. Ensuite, découper le cœur en 4 puis faire de fines lamelles comme pour faire un carpaccio et mettre immédiatement un filet de citron pour éviter l’oxydation qui est très rapide.

Si votre artichaut de Provence est un peu plus gros, vous pouvez le cuire à la vapeur environ 10-15 minutes, retirer les feuilles que vous pouvez manger comme pour un artichaut normal et conserver le cœur pour d’autres préparations.

Dans cet article, je vais vous proposer 2 recettes d’artichaut crus et 1 recette d’artichaut cuit.

Comment est utilisé l’artichaut dans la cuisine vegan ?

En général, de par son aspect et même un peu son goût, l’artichaut peut être utilisé en cuisine végétale en remplacement du crabe. Comme vous pouvez le voir sur la recette de salade fraîcheur, sa ressemblance avec du crabe ou du thon est assez bluffante !

cuisiner l'artichaut

L’artichaut s’utilise aussi pour faire des « crab cakes » vegan, ces petits beignets américains. J’ai testé une fois mais ma recette est à peaufiner donc je ne la partagerai pas ici. Mais mélangés à l’aneth, vos cœurs d’artichaut peuvent avoir une ressemblance assez troublante avec le crabe aussi bien au niveau de la texture que du goût.

3 recettes végétales pour cuisiner l’artichaut

 

cuisiner l'artichaut

Pour ce plat, je me suis inspirée des saveurs bien méditerranéennes à savoir les artichauts, les petites courgettes que je récupère quand je fais des fleurs de courgette, des olives de Nice et de la sauce tomate de mon petit producteur bio. C’était donc un plat « retour de marché » :)

Recette pour 2 personnes – Temps de préparation/cuisson : 35 minutes environ

 

Pennes aux artichauts, petites courgettes et olives
Print
Ingredients
  1. 300 g de penne (avec ou sans gluten)
  2. 8 mini-courgettes (1)
  3. 1 artichaut violet
  4. 8 olives
  5. 1 ail
  6. 20 cl de sauce tomate
  7. Coriandre ou persil frais
  8. Quelques feuilles de salade (laitue, jeunes pousses, roquette...)
  9. 1/2 jus de citron
  10. Sel & Poivre
Instructions
  1. Cuire à la vapeur l'artichaut violet en entier pendant 10 à 15 minutes (2)
  2. Pendant ce temps, cuire les pennes pendant le temps indiqué sur l'emballage
  3. Dans une poêle, verser la sauce tomate, ajouter les mini-courgettes et l'ail émincé et laisser mijoter une dizaine de minutes. Les mini-courgettes cuisent très vite. (3)
  4. Quand l'artichaut est cuit, enlever les feuilles (que vous pouvez garder pour manger en entrer) et tourner l'artichaut pour récupérer le cœur (comme expliqué dans l'introduction de l'article). Citronner immédiatement le cœur puis couper le en petits morceaux.
  5. Dans une assiette, déposer quelques feuilles de salade, les pâtes, les courgettes et la sauce tomate. Ajouter les morceaux d'artichaut, les olives et les herbes aromatiques. Assaisonner si besoin.
Notes
  1. (1) Si vous n'avez pas de mini-courgettes vous pouvez en prendre une normale et la couper en rondelles
  2. (2) Pour vérifier la cuisson d'un artichaut, essayer d'enlever les feuilles qui se trouvent à la base, si elles résistent c'est que ce n'est pas encore cuit. Laisser plus longtemps.
  3. (3) Cette recette a été réalisée sans huile mais si vous le souhaitez vous pouvez faire dorer les petits courgettes et l'ail à l'huile d'olive avant de verser la sauce tomate.
Vegan freestyle http://www.veganfreestyle.com/

 

 

cuisiner l'artichaut

Grande fan des chirashi avant d’être vegan, je me suis inspirée de ce plat japonais. Simple et rapide à faire quand on a la flemme ou quand on n’a pas envie de se lancer dans la préparation des makis.

Recette pour 2 personnes – Temps de préparation/cuisson : 20 minutes environ

Chirashi au cœur d'artichaut
Print
Ingredients
  1. 250 g de riz Jasmin Demi-complet (1)
  2. 1 artichaut violet (poivrade) (2)
  3. 1/2 ou 1 c. à soupe de Tamari (+ eau) (3)
  4. 1 c. à soupe de vinaigre de cidre
  5. 1/2 c. à café de wasabi
  6. Paillettes d'algues (option)
  7. Le jus d'un citron
  8. Graines de sésame (option)
  9. Coriandre fraîche (option)
Instructions
  1. Mettre le riz dans une casserole avec 2 fois son volume en eau. Couvrir, porter à ébullition et mettre sur feu doux une fois que ça bout. Cuire pendant 10 min. Laisser reposer pendant 10 minutes après cuisson le riz va continuer de gonfler.
  2. Préparation de l'artichaut cru : Couper la queue, tourner l'artichaut : enlever les feuilles à l'aide d'un couteau, tailler à la base des feuilles, enlever la partie verte des feuilles. Couper l'artichaut en 4 puis faire de fines tranches. L'artichaut s'oxyde très vite badigeonner du citron sur le coeur et les tranches au cours de la préparation.
  3. Une fois que le riz est cuit, l'installer dans un bol puis déposer les tranches d'artichaut dessus.
  4. Assaisonner le tout d'une vinaigrette : Mélanger le tamari, le vinaigre de cidre, le wasabi, les paillettes d'algues, le reste du citron (4)
Notes
  1. (1) Le riz Jasmin est un riz thai, vous pouvez utiliser du blanc ou complet. Le riz à sushi marche aussi.
  2. (2) L'artichaut violet est un artichaut qui peut se déguster cru. Sinon utilisez des artichauts en boite ou faites cuire les artichauts s'ils sont gros.
  3. (3) Diluez le Tamari avec de l'eau si vous trouvez que c'est trop salé.
  4. (4) Les gourmand(e)s peuvent ajoutez une cuillère à soupe de beurre d'oléaginaux (Tahini, cacahuète, cajou...) ou mixez 20 g de noix de cajou avec la vinaigrette.
Vegan freestyle http://www.veganfreestyle.com/

 

 

 

Salade d’artichauts violets crus et pommes de terre nouvelles

cuisiner l'artichaut

Cette recette a été élaborée dans le cadre de l’initiative 1,2,3 Veggie de l’Association végétarienne de France et vous pouvez la retrouver en intégralité sur leur site en cliquant ici.

 

Pour tous les curieux, vous devez vous demander à quoi ressemble concrètement une journée dans la vie d’un vegan, qu’est-ce qu’on mange exactement, en quelle quantité, est-ce qu’on compte nos calories, nos apports etc ?

Je vais essayer de répondre à toutes ces questions dans cet article.

À quoi doit ressembler l’assiette d’un vegan ?

Vaste question. Il est impossible de rassembler tous les nutriments et toutes les vitamines qui existent au monde chaque jour dans toutes nos assiettes. Ni les vegans, ni les végétariens, ni les omnivores ne peuvent se prévaloir d’une telle capacité.

Alors, le mieux que l’on puisse faire c’est de se rapprocher des recommandations des spécialistes de l’alimentation végétale, comme par exemple sur le site Vegan Pratique de L214 ou encore sur le site de l’Association végétarienne de France.

Faut-il prendre des compléments ?

Le seul complément que je recommande est la B12, avec des comprimés pour végétaliens. J’ai tenté plusieurs marques surtout au départ quand je n’y connaissais pas grand chose mais maintenant je suis fixée sur la marque Solgar qui est 100% vegan. Et récemment j’ai opté pour une version en comprimé à croquer au goût cerise.

Si vous vous posez des questions sur la prise de la B12, je vous invite à lire ici mon article sur 5 fausses croyances sur l’alimentation végétale afin d’en savoir plus.

Après, tout ce qui est poudre magique de protéines, super-aliments hors de prix, etc…, sincèrement, passez votre chemin. J’en ai testé quelques uns mais je ne suis vraiment pas fan, c’est clairement du pur produit marketing, et si vous mangez correctement et que vous n’êtes pas en grave carences, ça ne sert à rien !

Vous avez tout ce dont vous aurez besoin dans les « vrais » aliments.

Est-ce que les quantités sont différentes ?

Oui ! Au début quand on devient vegan, on a tendance à vouloir manger les mêmes quantités qu’avant mais sans la viande, sans le fromage, sans les œufs. Et du coup, ben.. on a faim c’est inévitable.

Si votre sachet de riz ou de pâtes préconise 50 ou 100 g, vous, en réalité, vous avez besoin de 150 ou 200g voire plus selon votre activité.

Pourquoi ? Tout simplement à cause de la densité caloriques des aliments. L’alimentation carnée est plus dense et plus concentrée en calorie, et bien évidemment plus grasse. L’alimentation végétale quant à elle a plus de fibres, donc elle se digère plus vite.

Une assiette vegan va être en volume plus grosse mais beaucoup moins calorique. C’est pourquoi vous allez manger de plus grandes assiettes et que les gens risquent de vous regarder de travers en mode « Mais elle est pas bien de manger tout ça ! ». Et bien si, il faut écouter son corps et ne pas s’angoisser de la taille d’une assiette.

Faut-il compter ses calories ?

J’aurais tendance à vous dire non. Personnellement je n’ai jamais compté les calories de ma vie et ces sites où tu rentres ce que tu manges et qui te donnent plein de chiffres, ça me fait flipper car j’imagine très bien comment ça peut faire vriller quelqu’un qui a un problème de TCA (Troubles du Comportement Alimentaire).

Mais, quand on débute dans une nouvelle alimentation, on peut avoir du mal à se rendre compte du nombres de calories qu’on ingurgite (que ce soit dans un sens comme dans un autre). On peut donc avoir au départ besoin de vérifier quelques fois si les aliments qu’on a mangé aujourd’hui nous ont donné assez ou trop de calories. Alors à vous de voir, mais attention que ça ne tourne pas à l’obsession. Il faut écouter son corps avant tout !

Une journée dans mon assiette vegan

Le petit-déjeuner vegan

Alors pour tout vous dire, je mange rarement le matin, ça dépend à quelle heure je dois partir. Si c’est trop tôt, je n’y arrive pas. Je démarre la journée par un grand verre d’eau ou un jus de citron ou d’orange maison, puis je me prépare un petit truc à emporter que je mangerai dans la matinée quand je suis plus au calme.

Mais en ce moment, je me suis prise de passion pour les yaourts végétaux. Je n’ai jamais aimé les yaourts au « lait » et j’en mangeais seulement par obligation quand je pensais que ça serait bon pour ma santé… Et je les prenais light … pour ma ligne. Qu’est-ce qu’on peut faire comme connerie hein :)

Bref, en version vegan, j’avais testé 2-3 fois des yaourts au soja ou au chanvre mais sans grande conviction. Et là, nouveauté dans mon petit magasin bio, je suis tombée amoureuse d’un yaourt coco. Vous retrouvez plusieurs recettes ici dans mon meal plan de 7 jours. C’est mon petit-déjeuner du moment quand j’ai un peu plus de temps devant moi le matin mais que je ne veux pas non plus passer trop longtemps à le préparer.

Je ne fais de « vrais » petits-déjeuners que le week-end, et la plupart du temps ce sont des brunchs : brunch sucré avec des pancakes ou alors brunch salé avec une brouillade de tofu, de l’avocat. Ou alors comme celui que je vous présente ici, un brunch sucré/salé.

journée dans mon assiette vegan

 

Ingrédients

Préparation

  1. Découpez l’avocat et faites des tranches
  2. Réchauffer votre petit pain au four quelques minutes
  3. Épluchez l’orange et coupez des quartiers
  4. Déposez les tranches d’avocat dans le petit pain, assaisonnez (gomasio, sel, 5 baies au choix)
  5. Déposez les autres ingrédients dans l’assiette
  6. Servez avec une boisson chaude

 

Le déjeuner vegan

En général, je le prépare la veille, soit avec des restes du plat du soir, soit une nouvelle recette en parallèle et je l’apporte pour le midi au travail.

Et je suis assez fan du format « buddha bowl » qui permet d’associer plusieurs légumes et céréales chauds ou froids.

Mon autre grande passion du moment, ce sont les Wraps ! C’est super facile à préparer, on peut pré-découper tous les ingrédients, les mettre dans une petite tupperware et confectionner sa wrap au dernier moment pour éviter qu’elle soit humide.

Vous pourrez retrouver 7 autres recettes pour le midi ici dans mon dernier ebook Pure Vegan.

Je vous propose ici une recette de wraps de crudités et de tofu sauté aux sésames, à manger chaud de préférence.

journée dans mon assiette vegan

Ingrédients

  • 1 grande wrap de blé ou de maïs (maison ou du bio du commerce)
  • 100 g de tofu ferme nature
  • 200 g de crudités au choix selon la saison (carotte, concombre, poivron, tomate, avocat, maïs …)
  • 2 c. à soupe de sauce au choix (ici sauce coriandre-citronnelle)
  • 1 c. à café de sauce soja
  • 1 pincée de graines de sésame
  • 1 pincée de gingembre en poudre
  • Huile d’olive

Préparation

  1. Coupez les crudités en bâtonnets
  2. Découpez le tofu en 6 petits rectangles
  3. Dans une poêle, faites les revenir dans un peu d’huile puis lorsque ça commence à griller, ajoutez la sauce soja, le gingembre en poudre et les graines de sésames. Laissez dorer encore quelques minutes à feu doux.
  4. Pendant ce temps, réchauffez votre wrap au four ou à la poêle
  5. Déposez la sauce dans la wrap, ajoutez les crudités puis les morceaux de tofu
  6. Roulez et dégustez immédiatement

Astuce : Si vous voulez un repas plus consistant, vous pouvez ajouter du riz à votre wrap en mode burritos ;-)

 

Le dîner vegan

Les jours commencent enfin à rallonger, les nouveaux fruits et légumes arrivent sur le marché et se mêlent aux légumes d’hiver toujours présents.

Le soir j’ai encore envie d’un plat chaud et consistant surtout que la météo fait vraiment des siennes cette année ! On n’arrive pas à passer au Printemps.

J’aime bien manger un plat simple de pâtes le soir, c’est souvent rapide à faire et on peut l’agrémenter de légumes ou autre accompagnement ! Mais ce qui change tout, c’est la sauce !

Ici je vous présente un plat de tagliatelles aux saveurs indiennes, sauce curry qui déchire !

journée dans mon assiette vegan

Ingrédients

  • 100 ou 150 g de tagliatelles avec ou sans gluten (selon votre appétit)
  • 100 g de butternut
  • 5 gros champignons
  • Persil ou coriandre fraisPour la sauce curry:
  • 10 cl de crème végétale (soja, amande, cajou)
  • 1 c. à café de curry madras
  • 1 pincée de piment
  • 1 pincée d’ail en poudre
  • 1 pincée de curcuma
  • Sel et poivre
  • Huile

Préparation

  1. Coupez la butternut en cubes et émincez les champignons
  2. Dans une poêle, faites revenir la butternut dans un peu d’huile et laissez cuire pendant une dizaine de minutes. Puis lorsque ça commence à griller, ajouter les champignons émincés
  3. Laissez cuire à couvert pendant 20 minutes environ jusqu’à ce que les légumes soient fondants
  4. Pendant ce temps, cuisez vos pâtes la durée indiquée sur l’emballage puis égouttez-les
  5. Dans une petite casserole, mettez tous les ingrédients pour la sauce curry, mélangez et faites chauffer quelques minutes à feu doux
  6. Servez les tagliatelles, déposez la sauce chaude et les légumes fondants
  7. Ajoutez des herbes fraiches ciselées sur le dessus et assaisonnez si besoin

 

Voici une journée dans mon assiette vegan. Est-ce que vos journées ressemblent à la mienne ?

Si vous voulez d’autres idées de recettes, je vous propose de découvrir mon nouvel ebook avec 7 jours de meal plan + 26 recettes ici.